• BOX OFFICE PARIS DU 15/10/75 AU 21/10/75

    INCORRIGIBLE.JPG

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    L'INCORRIGIBLE

    1

    146 149

    146 149

    DE BROCA

    BELMONDO

    BUJOLD

    LA COURSE A L'ECHALOTTE

    2

    82 698

    169 497

    ZIDI

    RICHARD

    BIRKIN

    FLIC STORY

    3

    70 698

    320 459

    DERAY

    DELON

    TRINTIGNANT

    LE TELEPHONE ROSE

    1

    63 629

    63 629

    MOLINARO

    DARC

    MONDY

    PARFUM DE FEMME

    4

    49 313

    225 471

    RISI

    GASSMAN

    BELLI

    L'HISTOIRE D'ADELE H

    2

    44 098

    97 531

    TRUFFAUT

    ADJANI

    ROBINSON

    FURIE PORNO

    3

    41 122

    177 070

     

     

     

    LE VIEUX FUSIL

    9

    30 385

    549 852

    ENRICO

    NOIRET

    SCHNEIDER

    HISTOIRE D'O

    8

    29 797

    441 828

    JAECKIN

    CLERY

    KIER

    L'ESSAYEUSE

    1

    29 704

    29 704

     

     

     

    LE FAUX CUL

    1

    24 008

    24 008

    HANIN

    BLIER

    RINEWALD

    LES TRIPOTEUSES

    1

    20 670

    20 670

     

     

     

    ROLLERBALL

    5

    19 815

    183 652

    JEWINSON

    CAAN

    BECK

    LA PIPE AU BOIS

    1

    19 541

    19 541

     

     

     

    GORGE PROFONDE

    4

    18 578

    98 456

    DAMIANO

    LOVELACE

    REEMS


    BELMONDO is back avec son deuxième film de l'année fait rare.  "L'incorrigible"  connait facilement un très beau succès.  Le chiffre des entrées est similaire à celui de "Flic Story"  le très large succès de son ami Alain  DELON.  Décidément  les deux stars dominent  toujours le Box Office Français, talonné par un  Philippe NOIRET en grande forme.  Bref,  DE BROCA, AUDIARD, BELMONDO  ça cartonne  dans 28 salles  à  Paris.
    Pierre Richard tient bien le coup, ainsi que le DELON.
    "Le téléphone rose" s'en sort pas mal. C'est vraiment la comédie made in France des années 70. Bon, j'avoue j'adore le film: MONDY est énorme en franchouillard et Mireille DARC est vraiment la pute idéale que l'on aimerait avoir comme copine (sauf son respect, naturellemen). Si on ajoute un Michael LONSDALE des grands jours et un CECCALDI épatant, on passe un bon moment. Bin quoi? Un navet? Et si j'aime çà?
    A noter un film totalement inconnu de Roger HANIN avec Bernard BLIER. Le pauvre HANIN est au fond du trou, plus de films comme acteur, et ses réalisations se plantent. La vérité, comment va-t-il s'en sortir ??

    « BOX OFFICE PARIS DU 22/10/75 AU 28/10/75BOX OFFICE PARIS DU 8/10/75 AU 14/10/75 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :