• BOX OFFICE PARIS DU 15/01/1975 AU 21/01/1975

    IL-ETAIT-UNE-FOIS-A-HOLLYWOOD.jpg

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    IL ETAIT UNE FOIS A HOLLYWOOD

    1

    59 455

    59 455

    HALEY JR

     

     

    CHINATOWN

    5

    48 582

    381 146

    POLANSKI

    NICHOLSON

    DUNAWAY

    TERREUR SUR LE BRITANNIC

    2

    45 524

    110 105

    LESTER

    HARRIS

    HOPKINS

    L'HOMME AU PISTOLET D'OR

    5

    43 611

    473 495

    HAMILTON

    MOORE

    C.LEE

    LE RETOUR DU GRAND BLOND

    5

    40 530

    406 869

    ROBERT

    RICHARD

    DARC

    L'HOMME DU CLAN

    1

    35 529

    35 529

    YOUNG

    BURTON

    MARVIN

    LA GIFLE

    13

    29 296

    812 610

    PINOTEAU

    VENTURA

    ADJANI

    LA CHATTE SANS PUDEUR

    2

    28 828

    49 941

     

     

     

    ZIG ZIG

    3

    24 908

    89 432

    SZABO

    DENEUVE

    LAFFONT

    747 EN PERIL

    5

    22 437

    219 317

    SMIGHT

    HESTON

    KENNEDY

    UNE PARTIE DE PLAISIR

    1

    21 799

    21 799

     

     

     

    LES BIDASSES S'EN VONT EN GUERRE

    6

    21 740

    322 450

    ZIDI

    LES CHARLOTS

     

    SERIEUX COMME LE PLAISIR

    1

    18 716

     

     

     

     

    MARIAGE

    3

    18 084

    77 493

    LELOUCH

    RUFUS

    OGIER

    FEMMES VICIEUSES

    2

    17 821

    43 744

     

     

     

    AMACORD

    37

     

    378 949

     

     

     

    LE DERNIER TANGO A PARIS

    110

     

    1 491 734

     

     

     


    C' est très curieux de voir l'intérêt que porte le public Parisien à une anthologie de la comédie Musicale. En tout cas dans seulement 6 salles le film cartonne, avec une moyenne de près de 10 000 entrées. Aux Etats-Unis, le documentaire marche également très bien. Aujourd'hui il passerait directement sur Arte, mais à l'époque il est directement numéro un du Box Office."Chinatown" s'approche des 400 000 entrées, tout comme le "retour du grand blond" sauf que dans un seul cas, c'est une bonne nouvelle, pour l'autre une déception.
    A noter une série B de Terence YOUNG avec Richard BURTON et Lee MARVIN qui sort dans une relative indifférence.

    « BOX OFFICE PARIS DU 22/01/1975 AU 28/01/1975BOX OFFICE PARIS DU 08/01/1975 AU 14/01/1975 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :