• BOX OFFICE PARIS DU 14 MARS 1990 AU 20 MARS 1990 : ALWAYS

    ALWAYS.jpg

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA GUERRE DES ROSES

    2

    43

    63 551

    170 032

    DE VITO

    DOUGLAS M.

    TURNER

    ALWAYS

    1

    42

    62 342

    62 342

    SPIELBERG

    DREYFUSS

    HUNTER

    NIKITA

    4

    33

    59 112

    332 141

    BESSON

    PARILLAUD

    KARYO

    LE CERCLE DES POETES DISPARUS

    9

    40

    51 517

    1 215 248

    WEIR

    WILLIAMS

    SEAN LEONARD

    LA FETE DES PERES

    1

    34

    45 883

    45 883

    FLEURY

    LHERMITTE

    SOUCHON

    MUSIC BOX

    3

    23

    37 026

    164 267

    COSTA-GAVRAS

    LANGE

    MUELLER-STAHL

    CRIMES ET DELITS

    4

    19

    30 314

    232 465

    ALLEN

    ALLEN

    LANDAU

    CHERIE J'AI RETRECI LES GOSSES

    6

    32

    26 400

    696 915

    JOHNSTON

    MORANIS

    STRASSMAN

    SUSIE ET LES BAKER BOYS

    2

    11

    21 837

    51 442

    KLOVES

    PFEIFFER

    BRIDGES J.

    RIPOUX CONTRE RIPOUX

    6

    18

    17 225

    684 496

    ZIDI

    LHERMITTE

    NOIRET

    ELEMENTAIRE MON CHER…LOCK HOLMES

    1

    7

    14 267

    14 267

    EBERHARDT

    CAINE

    KINGSLEY

    NE UN 4 JUILLET

    4

    12

    11 782

    173 485

    STONE

    CRUISE

    DAFOE

    LE DECALOGUE

    2

    3

    10 127

    17 010

    KIESLOWSKI

    BARDINI

    JANDA

    LA FILLE DES COLLINES

    1

    20

    9 310

    9 310

    DAVIS

    PAGNY

    CARDONE

    UN MONDE SANS PITIE

    18

    5

    7 772

    322 617

    ROCHANT

    GIRARDOT H.

    ATTAL

     

    "la guerre des Rose" conserve de très peu la première place du classement, mais se permet le luxe de battre Steven SPIELBERG en personne.  Moins de 6 mois après avoir sorti le troisième Indiana JONES, déja pas le meilleur des 3, SPIELBERG se fait plaisir, mais inquiète les foules, avec ce très innofensif remake d' un film avec Spencer TRACY. Bel hommage certes, mais un film, on dira très pénible pour être poli, et assez impersonnel  malgré la présence de  Richard DREYFUSS.  Le film est un flop énorme aux  USA  et en France le résultat final ne sera pas exceptionnel. En plus SPIELBERG loupe son objectif de faire pleurer les foules avec son histoire d'amour entre un  fantôme et sa femme toujours vivante. Le pire c'est que GHOST qui sort quelques mois plus tard,le fait parfaitement.
    Au rayon des nouveautés, ce n'est pas brillant et même catastrophique pour "la fille des collines" de Robin DAVIS avec Florent PAGNY. Parler de bide est un doux euphémisme ! Retourne chanter Florent !
    "Les RIPOUX 2" victime d'un bouche à oreille très négatif, ce qui est normal dirons nous, connait un effondrement dramatique et n'atteindra pas, et de très loin, le million d'entrées Paris.

     

    BOX OFFICE USA WEEK END DU 16 MARS 1990

     

    TITRE

    SEM

    SAL    

    RECETTES $

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    A LA POURSUITE D'OCTOBRE ROUGE

    3

    1817

    11 077 359

    53 926 439

    MacTIERNAN

    CONNERY

    BALDWIN

    JOE CONTRE LE VOLCAN

    2

    1799

    7 017 237

    18 877 919

    SHANLEY

    HANKS

    RYAN

    THE LORD OF THE FLIES

    3

    1795

    5 250 004

    26 182 019

    HOOK

    GETTY

    FURRH

    HOUSE PARTY

    1

    550

    4 410 457

    4 410 457

    HUDLIN

    REID

    CAMPBELL

    BLUE STEEL

    1

    1307

    2 895 744

    2 895 744

    BIGELOW

    CURTIS

    SILVER

    « BOX OFFICE PARIS DU 21/03/1990 AU 27/03/1990BOX OFFICE PARIS DU 7 MARS 1990 AU 13 MARS 1990 : LA GUERRE DES ROSES »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    miam l
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:15
    pour le BO americain, s'agit-il d'entrées ou de dollars?

    sinon, superbe site, j'y ai parcouru principalement les années 80, les années ou j'etais ado quoi...
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:15
    tu as raison miam, c'est en dollars, j'ai pris la même trame que les tableaux France, je vais le corriger!
    Je trouve qu'un petit regard sur le Box Office US en relation avec le BO Français peut expliquer le succès des films les mois suivants en France.
    Pour pretty woman il est clair que le grand démarrage du film doit au bouche à oreille débuté des mois auparavant...
    Du reste un grand merci pour tes compliments, je prends beaucoup de temps à remettre en ordre et en forme un site très très amateur à ses débuts, (je reprendrais au fur et à mesure tous les articles) je ne pensais que faire quelques articles pour me marrer. Je le continue tant que cela vous plait.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :