• BOX OFFICE PARIS DU 14/9/1988 AU 20/9/1988

    PRESIDIO.jpg

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

     

    PRESIDIO

    1

    30

    56 238

    56 238

    HYAMS

    CONNERY

    RYAN

    UN MONDE A PART

    1

    33

    55 882

    55 882

    MENGES

    MAY

    KRABBE

    GOOD MORNING VIETNAM

    2

    21

    54 229

    118 254

    LEVINSON

    WILLIAMS

    WHITAKER

    UN PRINCE A NEW YORK

    4

    39

    46 012

    398 143

    LANDIS

    MURPHY

    HALL

    BIG

    2

    23

    36 542

    53 368

    MARSHALL

    HANKS

    PERKINS

    LE GRAND BLEU

    19

    12

    34 981

    1 138 543

    BESSON

    BARR

    RENO

    QUELQUES JOURS AVEC MOI

    4

    31

    33 238

    239 397

    SAUTET

    AUTEUIL

    BONNAIRE

    LA LECTRICE

    5

    24

    28 189

    250 547

    DEVILLE

    MIOU MIOU

    CHESNAIS

    LE COMPLOT

    2

    26

    27 216

    62 762

    HOLLAND

    LAMBERT

    HARRIS

    A GAUCHE EN SORTANT DE L'ASCENSEUR

    3

    31

    24 722

    136 322

    MOLINARO

    RICHARD

    BEART

    BAGDAD CAFE

    21

    10

    20 423

    658 689

    ADLON

    SAGEBRECHT

    PALANCE

    SALAAM BOMBAY

    4

    11

    18 500

    105 146

    NAIR

    SYED

    BARNAD

    LA PETITE AMIE

    1

    31

    17 320

    17 320

    BERAUD

    VILLERET

    POIRET

    MASQUERADE

    2

    15

    14 756

    34 833

    SWAIM

    LOWE

    TILLY

    IRONWEED

    2

    10

    13 140

    32 820

    BABENCO

    NICHOLSON

    STREEP


    Tout est un peu dans le titre: '"Trésidio"  est un film réalisé autour de la nouvelle popularité de Sean  CONNERY qui peut enfin de nouveau monnayer ses talents au prix fort.  Nous dirons que le seul intérêt de ce modeste téléfilm est de faire plus connaissance avec Meg RYAN, déja vue dans "l'aventure intérieure" et qui monte en puissance dans la A-list des réalisateurs. Elle n'aura plus beaucoup à attendre pour éclater. Le film démarre très mollement dans une combinaison moyenne de 30 salles.
    "Un monde à part" film anti apartheid, peine malgré ses 33 salles.
    En fin de compte "good morning Vietnam" s'en sort bien, car il perd peu de spectateurs.
    "Big" sorti en catimini prend des forces. Pour Tom HANKS, en qui beaucoup d'espoirs avaient été placés en 1984 avec "Splash", c'est la sortie de l'enfer des séries B ricaines. L'acteur a déja 30 ans et ce rôle d'adolecent lui permet de passer la barre des 100 millions de dollars aux USA. 
    "La petite amie" passe inaperçu malgré la présence de VILLERET et de POIRET. Le premier avait pourtant connu un grand succès avec "Black Mic Mac" quelques temps auparavant.

    « BOX OFFICE PARIS DU 21/9/1988 AU 27/9/1988BOX OFFICE PARIS DU 7/9/1988 AU 13/9/1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :