• BOX OFFICE PARIS DU 14/12/1988 AU 20/12/1988

    BEETLEJUICE.jpg

    TITRE

    SEM

    SALLES

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

     

    CAMILLE CLAUDEL

    2

    36

    97 701

    235 813

    NUYTTEN

    DEPARDIEU

    ADJANI

    WILLOW

    1

    33

    87 956

    87 956

    HOWARD

    KILMER

    WHALLEY

    NE REVEILLEZ PAS UN FLIC QUI DORT

    1

    43

    78 509

    78 509

    PINHEIRO

    DELON

    SERRAULT

    MOONWALKER

    1

    29

    77 584

    77 584

    CHILVERS

    JACKSON

    LENNON

    ITINERAIRE D'UN ENFANT GATE

    3

    46

    74 467

    354 522

    LELOUCH

    BELMONDO

    ANCONINA

    ROX ET ROUKY

    2

    39

    50 100

    101 199

    WALT DISNEY

     

     

    BEETLEJUICE

    1

    27

    46 737

    46 737

    BURTON

    KEATON

    DAVIS

    SANS PEUR ET SANS REPROCHE

    1

    29

    34 398

    34 398

    JUGNOT

    JUGNOT

    ABRIL

    L'OURS

    9

    21

    26 222

    1 470 179

    ANNAUD

    KARYO

    WALLACE

    QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT

    10

    21

    16 921

    1 347 063

    ZEMECKIS

    HOSKINS

    LLOYD

    MANGECLOUS

    2

    20

    14 482

    50 748

    MIZRAHI

    RICHARD

    BLIER

    LE SUD

    2

    8

    8 985

    20 479

    SOLANAS

    SOLA

    LEOTARD

    LE PALANQUIN DES LARMES

    5

    9

    8 336

    195 601

    DORFMANN

    WEN

    YI

    DISTANT VOICES

    5

    7

    6 839

    68 619

    DAVIES

    POSTLETHWAITE

    DOWIE

    PELLE LE CONQUERANT

    7

    7

    5 570

    148 494

    AUGUST

    VON SYDOW

    VILLAUME

     

    " Camille CLAUDEL" passe une deuxième semaine en tête du Box Office devant une meute de poursuivants préparés aux fêtes de fin d'année. On peut le constater il n y aura rien d'exceptionnel  pour la fin d'année, le père noël étant déja passé avec "l'ours" et "Roger Rabbit".
    "Willow" est une production George LUCAS un peu décevante. Malgré de bons effets spéciaux (apparition du "morphing") le filmmanque de souffle épique, et Val KILMER est un peu fade. George LUCAS ne veut pas entendre parler d'une suite de STAR WARS au grand dam des fans.
    Le nouveau DELON en équipe avec SERRAULT ne fait pas un démarrage fulgurant. La faute à une affiche hideuse (DELON et SERRAULT avec un flingue, point). SERRAULT en flic ripoux ne déplace pas les foules.
    "Moonwalker" film lourdingue avec Bambi, marche pas mal. On ne sait toujours pas pourquoi.
    "Sans peur et asns reproche"  est un désastre. JUGNOT boit le (GAUDEFROY DE) bouillon. Son troisième film après un grand succès et un petit succès sera-t-il le dernier? Il devra repenser son style de films en tout cas. Victoria ABRIL est déja présente dans le film, ce sera l'actrice fétiche de JUGNOT durant un moment. DARMON se fait remarquer aussi.
    "Beetlejuice" est la vrai réussite de la semaine. Succès important au USA avec un budget pourtant modeste, Tim BURTON rivalise d'ingéniosité dans un film furieusement inventif, drôle et tendre.  La distribution est formidable en particulier Jeffrey JONES, Winona RYDER et Michael KEATON qui s'éclate à fond. La WARNER très impressionnée, confie le tournage de "Batman" au réalisateur. Les collègues s'évanouissent qu'on confie le budget de l'année 89 à un jeune réalisateur, de plus BURTON chosit  KEATON avec son physique d'asticot pour incarner la chauve-souris. Shocking! Malgré peu de pub, le film fonctionne bien à Paris. </

    « BOX OFFICE PARIS DU 21/12/1988 AU 27/12/1988BOX OFFICE PARIS DU 7/12/1988 AU 13/12/1988 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:09
    depardieu adjani assurent, delon realise LE polar de trop malgré la presence de serrault avec un score vraiment tres bas pour un policier et belmondo/lelouch continue sur leur lançée d'autant que les fetes arrivent ce pourra augmenter leur nombre d'entrées....
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:09
    et oui, le DELON a été lançé uniquement sur un titre et une affiche. Un peu mince, même si le film n'est pas si mauvais que cela. C'est le début d'une chute terrible pour DELON ou on verra des films tels "l'ours en peluche" faire quelques milliers d'entrées enFrance. Ceci étant 200 000 entrées en fin de carrière pour "ne révveillez pas"... ce n'est pas si mal.
    3
    bebel93
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:09
    c'est clair que la fin des 80's et debut des 90's est tres penible pour un acteur comme alain delon, un mythe je pense notament au retour de casanova qui meritait beaucoup mieux, je ne parle meme pas de l'ours en peluche ou là c'est indigne dune star comme lui mais j'ai cru savoir que les distributeurs y etait pour quelque chose....
    de son coté belmondo s'en sortit tres bien avec "l'itineraire..." qui fut un des gros succes 1988 avec un cesar en poche (qu'il n'alla pas cherché d'ailleurs) et 2 triomphes au theatre avec kean et cyrano...bebel depuis le solitaire a compris que le filon etait epuisé...
    4
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:09
    steforce
    Ah ! ça alors, moi qui croyait que c'était Julien LEPERS qui jouait dans Batman (ah ah ah) !
    Quoi qu'il en soit, la sortie de Batman en France s'est révélée intéressante car le triomphe annoncé du film n'a pas eu lieu en dépit de son succès US et mondial et en dépit de bonnes critiques pour un film de super-héros (chose curieuse).
    Le film de Tim Burton est globalement une réussite (mieux que les 4 fantastiques hein Renaud) et reste très éloigné des suites de Schumacher. Pour moi c'est toujours jubilatoire de retrouver Nicholson dans un rôle un peu extravagant, il cabotine certes mais cela reste plaisant et grandiose.
    5
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 05:09
    ah bin j'lai toujours dit: les adaptations DC comics sont meilleures que les adaptations MARVEL.
    Meme aujourd'hui BATMAN se voit sans déplaisir! Je me souviens de la séance au Forum HORIZON, il y avait un son à décaper la moquette! La FRANCE n'a jamais été fan des BD DC Comics, par rapport à STRANGE qui cartonnait. La logique a donc été respectée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :