• BOX OFFICE PARIS DU 14/02/1962 AU 20/02/1962

     

     

     

     

    POS

    TITRE

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    TINTIN ET LE MYSTERE DE LA TOISON D'OR

    26

    128 102

    406 643

    VIERNE

    TALBOT

    WILSON

    2

    LES CANONS DE NAVARONE

    24

    122 197

    1 055 861

    THOMPSON

    PECK

    NIVEN

    3

    LA FAYETTE

    4

    67 849

    67 849

    DREVILLE

    LE ROYER

    AUDRET

    4

    LES 3 MOUSQUETAIRES

    9

    53 775

    265 152

    BORDERIE

    BARRAY

    DEMONGEOT

    5

    VIE PRIVEE

    4

    46 305

    173 447

    MALLE

    BARDOT

    MASTROIANNI

    6

    LES EVADES DE LA NUIT

    7

    32 670

    78 013

    ROSSELLINI

    GENN

    RALLI

    7

    LE DIABLE A QUATRE HEURES

    4

    30 438

    30 438

    LEROY

    TRACY

    SINATRA

    8

    LA BELLE AMERICAINE

    5

    29 502

    567 162

    DHERY

    DHERY

    BROSSET

    9

    RENCONTRES

    2

    28 834

    28 834

    AGOSTINI

    MORGAN

    BRASSEUR P.

    10

    LE RENDEZ-VOUS

    8

    28 257

    223 307

    DELANNOY

    GIRARDOT

    PASCAL

    11

    LE CAVALIER NOIR

    5

    27 557

    27 557

    BAKER

    BOGARDE

    DEMONGEOT

    12

    HERCULE A LA CONQUETE DE L'ATLANTIDE

    5

    23 556

    23 556

    COTTAFAVI

    PARK

    MANNI

    13

    LES 101 DALMATIENS

    5

    25 072

    296 575

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    14

    JULES ET JIM

    3

    24 580

    86 650

    TRUFFAUT

    MOREAU

    WERNER

    15

    UN CHEVAL POUR DEUX

    3

    21 603

    100 059

    THIBAULT

    PIERRE

    THIBAULT

    16

    HORACE 62

    4

    20 778

    112 410

    VERSINI

    AZNAVOUR

    TRINTIGNANT

    17

    UN NOMME LA ROCCA

    3

    19 788

    156 212

    BECKER

    BELMONDO

    KAUFMANN

    18

    EL PERDIDO

    2

    19 298

    49 623

    ALDRICH

    DOUGLAS K.

    HUDSON

    19

    LES PARISIENNES

    2

    18 143

    116 776

    COLLECTIF

    ROBIN

    SAVAL

    20

    LA DOUBLURE DU GENERAL

    5

    17 584

    245 400

    SHAVELSON

    KAYE

    WYNTER

     

    Meilleure salle : REX (La Fayette) 32 948 entrées

     

    "La Fayette" est une production ambitieuse et semble-t-il coûteuse de Jean DREVILLE qui, en fin de carrière, s'offre une belle distribution et une reconstitution de la vie du plus célèbre français aux USA. Le fait que le film soit invisible depuis longtemps en fait une pièce très recherchée, mais ceux qui ont vu le film l'ont apprécié. Tout comme le public qui porte le film vers une large première place, bien aidé par un REX confortablement rempli et les vacances scolaires.

    "Vie privée" ne perd qu'une place et aperçoit la barre des 200000 spectateurs en exclusivité, signe d' un probable confortable succès final.

    "Le diable a quatre heures" entre à la septième place, et pourtant la moyenne n'est pas des plus colossales. Mais c'est un très bon film du réalisateur de "Quo vadis". Spencer Tracy interprète un prêtre qui doit sauver un hopital de lépreux de l'explosion imminente d' un volcan. Il sera aidé par des prisonniers dangereux dont Frank Sinatra. Un grand succès américain qui se comporte honorablement en France. Mais la distribution est classieuse.

    Michèle MORGAN ne bénéficie que de deux salles dans son nouveau drame "Rencontres". Elle doit aider son mari à réussir sa simulation de suicide pour escroquer une assurance, mais espère qu'il réussira sa vraie fausse tentative pour retrouver son amant.

    Bide en Angleterre, "le cavalier noir" ne remplit pas les salles, malgré la présence de Mylène DEMONGEOT qui raconte qu'elle était heureuse de tourner avec Dick BOGARDE dans un film où le triangle amoureux était constitué d'un homme et d'une femme amoureux du même homme, un prêtre. Sujet scabreux, éteint par la nullité du film, selon l'actrice, qui devient cependant de plus en plus populaire.

    Bien que l'équipe originale des deux premiers "Hercule" ne soit plus présente, et surtout Steve REEVES, l'éternel Hercule, la série continue bon train et voici un "Hercule a la conquête de l'Atlantide" apprécié par les fans des péplums.

    "Jules et Jim" est toujours là et bien là. "El perdido" perd du terrain justement, et "Diamants sur canapé" s'essoufle lui aussi.  

    Les vacances scolaires permettent à "Tintin et le mystère de la toison d'or" de confirmer très largement son succès des fêtes de fin d'année. Les jeunes lecteurs du journal "Tintin" ont emmené leurs parents dans les salles de quartier et le film récolte un magnifique score de 128 000 spectateurs. Cette manne fait exploser son cumul qui passe d'un coup à 400000 entrées. C'est donc un très bon succès, et la qualité du film est là, car adapter "Tintin" en live c'était une entreprise risquée. D'ailleurs Steven SPIELBERG qui produit le nouveau "Tintin" utilisera la motion capture au lieu d'acteurs réels....

    Il n y a plus de superlatifs pour "Les canons de Navarone" qui ajoute encore à son succès déja massif. Avec encore 100 000 spectateurs au compteur, le film passe la barre mythique du million de spectateurs Paris intra muros. C'est  énorme.

    Bien sûr, dans une moindre mesure "les trois mousquetaires" connait un bon succès dans les quartiers. Toujours avec Mylène DEMONGEOT, incontournable dans ces 60's....

    "Un nommé La Rocca" ne décolle pas malgré la présence de BELMONDO. et son passge dans les quartiers. José GIOVANNI en fera un remake en 1972 sous le titre "La scoumoune"qui aura bien plus de succès.

    « BOX OFFICE PARIS DU 21/02/1962 AU 27/02/1962BOX OFFICE PARIS DU 07/02/1962 AU 13/02/1962 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Août 2009 à 15:29
    moi là dedans j'ai repéré le Hercule de service. sympas les entrées du passé.

    2
    dominique durand
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:55
    dominique durand
    Ces chiffres sont fascinants !!
    3
    colette fernandes
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:55
    colette fernandes
    Je viens parfois regarder ces statistiques hebdomadaires de Paris qui ont l'air de représenter un travail impressionnant.
    Il est vrai qu'avec le recul, on a d'avantage envie de connaître les chiffres France année par année que ces chiffres poussifs qui ne représentent qu'une seule ville.
    Et encore, il faut comprendre le système de l'époque.
    Moi perso, je ne suis pas cliente.  
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :