• BOX OFFICE PARIS DU 13/7/1977 AU 19/07/1977


    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    L'ILE DU DOCTEUR MOREAU

    1

    91 926

    91 926

    TAYLOR

    LANCASTER

    YORK

    LE MAESTRO

    4

    31 820

    139 973

    VITAL

    LEFEBVRE

    CECCALDI

    UN TAXI MAUVE

    8

    26 526

    389 765

    BOISSET

    NOIRET

    RAMPLING

    MALICIA

    1

    26 208

    26 208

    SAMPIERI

    ANTONELLI

    FERRO

    FRANKENSTEIN JUNIOR

    1

    25 079

    25 079

    BROOKS

    WILDER

    FELDMAN

    LA DENTELIERE

    8

    21 991

    290 809

    GORETTA

    HUPPERT

    BENEYTON

    LA SENTINELLE DES MAUDITS

    1

    19 886

    19 886

    WINNER

    SARANDON

    RAINES

    LA CONQUETE DE L'OUEST

    2

    18 728

    44 816

    COLLECTIF

    WAYNE

    STEWART

    L'HOMME QUI VENAIT D'AILLEURS

    2

    18 689

    43 387

    ROEG

    BOWIE

    TORN

    MORE

    2

    18 417

    36 970

    SCHROEDER

    CHANDERLI

    ENGELMANN

    LA FIANCEE DU PIRATE

    5

    15 464

    67 913

    KAPLAN

    LAFFONT

    CONSTANTIN

    LES GALETTES DE PONT AVEN

    1

    14 875

    14 875

    SERIA

    MARIELLE

    FRESSON

    LA GRANDE BAISE

    3

    14 875

    68 319

     

     

     

    CANDIDE SALOPE

    2

    13 758

    34 577

     

     

     

    LES 7 MERCENAIRES

    1

    13 265

    13 265

    STURGES

    BRYNNER

    McQUEEN



    Pas le plus mince des exploits pour la deuxième version de "l'île du Dr MOREAU" de frôler les 100 000 entrées en plein été. En plus, ce n'est pas un nanar  loin de là. Cette version est largement supérieure à  celle de 1997.  L'idée était bonne de sortir le film en juillet, peut être  le film aurait eu moins de succès  quelques semaines auparavant.  Michael YORK est plutôt bon, et Burt LANCASTER dégage une force tranquille et s'acquitte de sa tâche correctement. Quand à Barbara CARRERA j'avais un petit faible pour la belle Sud Américaine. Les maquillages sont pas mal, et rappellent un peu ceux de "la planête des singes". Bref, un peu de fraîcheur dans les salles.
    Le reste des nouveautés de la semaine est composé de rééditions en pagaille. Reste un série B de Michael WINNER qui galère sans son cher Charles BRONSON...

    « BOX OFFICE PARIS DU 20/07/1977 AU 26/07/1977BOX OFFICE PARIS DU 6/07/1977 AU 12/07/1977 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :