• BOX OFFICE PARIS DU 13/03/1963 AU 19/03/1963

    LAWRENCE-D-ARABIE.jpg

    POS

    TITRE

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    LES BRICOLEURS

    12

    58 473

    193 001

    GIRAULT

    BLANCHE

    COWL

    2

    LE REPOS DU GUERRIER

    15

    42 648

    724 769

    VADIM

    BARDOT

    HOSSEIN

    3

    TARASS BOULBA

    7

    40 282

    208 758

    THOMPSON

    BRYNNER

    CURTIS

    4

    LAWRENCE D'ARABIE

    4

    39 657

    39 657

    LEAN

    O'TOOLE

    GUINNESS

    5

    JAMES BOND 007 CONTRE DR NO

    4

    37 225

    84 554

    YOUNG

    CONNERY

    ANDRESS

    6

    COMMENT REUSSIR EN AMOUR

    11

    34 434

    347 331

    BOISROND

    SAVAL

    POIRET

    7

    LE VOYAGE A BIARRITZ

    3

    33 646

    33 646

    GRANGIER

    FERNANDEL

    ARLETTY

    8

    LE VICE ET LA VERTU

    3

    32 973

    127 363

    VADIM

    GIRARDOT

    DENEUVE

    9

    L'ENFER EST POUR LES HEROS

    4

    29 022

    29 022

    SIEGEL

    McQUEEN

    DARIN

    10

    LE SOUPIRANT

    4

    25 452

    162 888

    ETAIX

    ETAIX

    VESELY

    11

    LE SECRET DE D'ARTAGNAN

    7

    20 975

    75 627

    MARCELLINI

    NADER

    NOEL

    12

    LES DIMANCHES DE VILLE D'AVRAY

    7

    20 484

    338 131

    BOURGUIGNON

    KRÜGER

    GOZZI

    13

    LA FUREUR DE VIVRE

    8

    18 881

    138 121

    RAY

    DEAN

    WOOD

    14

    LE GEANT A LA COUR DE KUBLAI KHAN

    2

    16 870

    16 870

    FREDA

    SCOTT

    DI PAOLO

    15

    LE DOULOS

    5

    16 814

    204 851

    MELVILLE

    BELMONDO

    REGGIANI

    16

    LES INTERNES

    4

    16 075

    132 339

    SWIFT

    CALLAN

    ROBERTSON

    17

    LE PROCES

    5

    15 673

    204 009

    WELLES

    PERKINS

    WELLES

    18

    MATHIAS SANDORF

    4

    15 261

    79 735

    LAMPIN

    JOURDAN

    VERGANO

    19

    LA BAIE DES ANGES

    3

    14 896

    45 583

    DEMY

    MOREAU

    MANN

    20

    DU MOURON POUR LES PETITS OISEAUX

    4

    14 553

    99 807

    CARNE

    SAVAL

    MEURISSE

    Meilleure salle :  le REX avec "Le voyage à Biarritz"  20 033 entrées.

    Les entrées du premier trimestre 1963 sont inférieures à celles de l'anné précédente. Cela se constate dans les scores des salles des quartiers. Petit à petit, le nombre de semaines d'exclusivité ou de continuation va prendre le pas sur les passages dans les salles des quartiers.
    Ceci étant "Les bricoleurs" profitent des 12 salles de quartiers mises à sa disposition pour prendre la première place avec une bonne moyenne par salles. Cette comédie sans prétention a atteint la barre des 200 000 spectateurs, un résultat satisfaisant pour un film qui marchera bien en province.
    "Le repos du guerrier" quand à lui a dépassé la remarquable barre des 700 000 entrées et poursuit
    sa route.
    Après un très bon départ à noël 1962, "Tarass Boulba" effectue un parcours moins spectaculaire, dans la norme des films d'aventure américain. A bien regarder il ne fait pas beaucoup plus d'entrées au total que "Les bricoleurs".
    Après le premier James BOND la semaine précédente, un nouveau géant du cinéma est de sortie: le légendaire "Lawrence d'Arabie" superproduction de Sam SPIEGEL et réalisé par david LEAN. C'est Peter O'TOOLE qui interprète cet officier anglais qui participa à la révolte arabe contre les Ottoman. D'autres acteurs de renom participent au film: Anthony QUINN et Alec GUINNESS. Un autre se révèlera: Omar SHARIF. David LEAN magnifie le désert, sublimement filmé et les grandes séquences d'aventure ne manquent pas. Un film grandiose qui va truster les récompenses mondiales, malheureusement, malgré une performance énorme, Peter O'TOOLE n'obtiendra pas l'Oscar... Reste un des derniers très grands film Hollywoodien doté d'une magnifique musique de Maurice JARRE.  Malgré sa longeur (il y a un entracte durant le film) le film réalise 11 198 entrées au Paris, 10 759 au Miramar, 9 560 au Moulin Rouge et 8 140 au Français, un solide début.    
    James BOND parvient à se maintenir à un bon niveau d'entrées.
    "Le voyage à Biarritz" est un charmant film de Gilles GRANGIER avec  FERNANDEL qui tourne encore beaucoup. L'acteur interprète un chef de gare varois en concurrence avec le responsable des bus de la ville, un sérieux adversaire pour le transport de voyageurs. Possèdant des revenus modestes, il rêve de se rendre à Biarritz, car il n' a jamais pu s'y rendre  ayant sacrifié ses revenus pour son fils qui est devenu ingénieur en Angleterre. Il regrette de ne pas voir son fils. Il gagne un voyage  à Londres mais des circonstances innatendues vont modifier ses projets. Gilles GRANGIER, le réalisateur pesta contre le producteur italien qui a saboté le film et causé un échec au box office. Cela ne se voit pas à l'écran où la bonne humeur est tangible en particulier grâce à une ARLETTY toujours alerte et à des seconds rôles comme Michel GALABRU ou Daniel CECCALDI. Tout simplement FERNANDEL est en relative perte de vitesse. Le film prend un départ très correct grâce à l'impact de la salle du REX.
    "Le vice et la vertu" perd régulièrement des entrées. Il passe la barre des 100 000 spectateurs, mais le résultat est inférieur au "Repos du guerrier".
    "L'enfer est pour les héros" est un très bon film de guerre de Don SIEGEL au réalisme saisissant. Steve McQUEEN est excellent, mais ne parvient pas encore à déplacer les foules sur son seul nom. Cela va changer.   
    « BOX OFFICE PARIS DU 20/03/1963 AU 26/03/1963BOX OFFICE PARIS DU 06/03/1963 AU 12/03/1963 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :