• BOX OFFICE PARIS DU 12/11/1986 AU 18/11/1986

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

     

     

     

     

     

     

     

    DESCENTE AUX ENFERS

    2

    67 556

    193 063

    GIROD

    BRASSEUR

    MARCEAU

    COURS PRIVE

    2

    55 081

    96 965

    GRANIER DEFERRE

    BOURGINE

    AUMONT

    DOWN BY LAW

    1

    46 318

    46 318

    JARMUSH

    WAITS

    LURIE

    BANCO

    1

    39 466

    39 466

    RICHARDS

    REYNOLDS

    YOUNG

    MISSION

    7

    38 809

    592 141

    JOFFE

    DE NIRO

    IRONS

    BAMBI

    4

    31 202

    313 532

    WALT DISNEY

     

     

    TWIST AGAIN A MOSCOU

    4

    30 041

    357 290

    POIRE

    NOIRET

    CLAVIER

    DESORDRE

    1

    29 037

    29 037

    ASSAYAS

    STANCZAK

    BELVAUX

    8 MILLIONS DE FACONS DE MOURIR

    1

    28 398

    28 398

    ASHBY

    BRIDGES

    GARCIA

    LA BRULURE

    3

    26 727

    160 143

    NICHOLS

    NICHOLSON

    STREEP

    JEAN DE FLORETTE

    12

    26 594

     

    BERRI

    MONTAND

    DEPARDIEU

    COBRA

    4

    19 405

    421 940

    COSMATOS

    STALLONE

    NIELSEN

    QUAND LA RIVIERE DEVIENT NOIRE

    1

    19 205

    19 205

    CAIN

    DURNING

    RABELO

    CAP SUR LES ETOILES

    1

    15 393

    15 393

    WINER

    CAPSHAW

    SKERRITT

    SHANGAI SURPRISE

    3

    14 920

    151 682

    GODDARD

    MADONNA

    PENN

    Bon, étant donné  que "cours privé"  est le grand  bénéficiaire de la semaine, on ne résiste pas à montrer l'affiche, sans commentaires.
    "Descente aux enfers" toujours premier, malgré une belle chute, montre avec "cours privé" l'état d'esprit des "cinéphiles" en cette fin d'année.
    "Down by law" que j'ai vu à l'époque, représentait le nouveau cinéma, grand succès à Cannes, etc... un film qui a mal vieilli l'effet mode passé, de plus Roberto "tête à claques" Benigni joue dedans, c'est dire le supplice (trouvez pas que c'est le Francis PERRIN Italien?)
    "Banco" ou plutôt fiasco pour Burt Reynolds.
    "Désordre" a connu un petit succès critique, au vu de la distribution, sensée représenté le futur du cinéma français. Et bien, c'est raté...
    "8 millions..." est un polar sympa, mais comme le  grand  Jeff Bridges n'a jamais marché en France, alors....
    "Shangaï surprise" s'est effondré au vu d'un bouche à oreille désastreux (et mérité...) "Cobra" n'est guère mieux, et c'est déja une contre performance pour Stallone, et le pire reste à venir pour lui... 
    « BOX OFFICE PARIS DU 26/11/1986 AU 2/12/1986BOX OFFICE PARIS DU 5/11/1986 AU 11/11/1986 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :