• BOX OFFICE PARIS DU 12/10/1955 AU 18/10/1955



    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    JE SUIS UN SENTIMENTAL

    2

    62 210

    147 153

    BERRY

    CONSTANTINE

    DARVI

    20 000 LIEUES SOUS LES MERS

    4

    48 081

    293 537

    FLEISHER

    DOUGLAS K.

    MASON

    STRATEGIC AIR COMMAND

    2

    47 303

    118 192

    MANN

    STEWART

    ALLYSON

    M' SIEUR LA CAILLE

    3

    32 203

    133 430

    PERGAMENT

    MOREAU

    LEMAIRE

    LES ARISTOCRATES

    1

    29 636

    29 636

    DE LA PATELLIERE

    FRESNAY

    RONET

    LA VENUS DES MERS CHAUDE

    1

    28 617

    28 617

    STURGES

    RUSSELL

    ROLAND

    LES HOMMES EN BLANC

    5

    27 928

    192 577

    HABIB

    CHEVRIER

    MOREAU

    L'IMPOSSIBLE MONSIEUR PIPELET

    6

    23 508

    171 970

    HUNEBELLE

    SIMON

    MORLAY

    PAPA LONGUES JAMBES

    3

    21 494

    110 130

    NEGULESCO

    ASTAIRE

    CARON

    PLACE AU CINERAMA

    21

    19 676

    370 505

    COLLECTIF

     

     

    LA GRANDE PRAIRIE

    7

    19 414

    118 170

    WALT DISNEY

    DOCUMENTAIRE

     

    NANA

    7

    18 522

    171 417

    CHRISTIAN JACQUE

    CAROL

    BOYER

    L'AMIRAL CANARIS

    1

    15 226

    15 226

    WEIDENMANN

    HASSE

    HELD

    TROIS HEURES POUR TUER

    1

    8 539

    8 539

    WERKER

    ANDREWS

    REED

    MARTY

    5

    8 010

    51 187

    MANN

    BORGNINE

    PARIS

    LA STRADA

    31

    3 500

    458 752

    FELLINI

    QUINN

    MASINA


    Eddie CONSTANTINE continue de caracoler en tête devant " 20 000 lieues sous les mers"  qui remonte à la seconde place.  Le film est d'ores et déja un des succès de l'année.
    "Las aristocrates" donne un rôle à Pierre FRESNAY dont il a le secret. Sobrement réalisé par  un habitué du genre, le film conte les déboires d'un marquis qui ne se reconnait plus dans ses enfants, qui ne respectent plus les traditions. Cette bande de "djeuns" provoquera le départ du marquis vers un monastère. Bigre. L'occasion pour Pierre FRESNAY de trouver un rôle à la mesure de son immense talent aujourd'hui quelque peu oublié.
    Howard HUGUES produit "la déesse des mers chaudes" et démontre son intérêt de la réalisation et de la production, bien que le film soit réalisé par un John STURGES qui n'avait pas encore connu le succès des "7 mercenaires". En effet , l'intérêt du film est bien Jane RUSSELL et sa grosse paire de seins, dont on sait qu'ils fascinaient le  millionnaire américain.

    « BOX OFFICE PARIS DU 19/10/1955 AU 25/10/1955BOX OFFICE PARIS DU 05/10/1955 AU 11/10/1955 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :