• BOX OFFICE PARIS DU 12/08/1992 AU 18/08/1992




    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    L' ARME FATALE 3

    1

    50

    235 740

    235 740

    DONNER

    GIBSON

    GLOVER

    UNIVERSAL SOLDIER

    3

    41

    29 240

    209 751

    EMMERICH

    VAN DAMME

    LUNDGREN

    BASIC INSTINCT

    15

    28

    23 452

    1 031 794

    VERHOEVEN

    DOUGLAS

    STONE

    LE COBAYE

    4

    30

    20 378

    149 781

    LEONARD

    BROSNAN

    FAHEY

    BATMAN LE DEFI

    5

    27

    15 369

    324 077

    BURTON

    KEATON

    PFEIFFER

    LA P'TITE ARNAQUEUSE

    2

    28

    15 369

    36 412

    HUGHES

    BELUSHI

    LYNCH

    LE ZEBRE

    9

    17

    12 273

    413 322

    POIRET

    LHERMITTE

    CELLIER

    LES AVENTURES D'UN HOMME INVISIBLE

    3

    28

    11 246

    79 055

    CARPENTER

    CHASE

    HANNAH

    BEETHOVEN

    8

    13

    9 206

    372 197

    LEVANT

    GRODIN

    HUNT

    THE PLAYER

    14

    7

    7 945

    315 359

    ALTMAN

    ROBBINS

    SCACCHI

    RETOUR A HOWARDS END

    14

    7

    7 779

    281 573

    IVORY

    HOPKINS

    REDGRAVE

    HISTOIRES DE FANTOMES CHINOIS 2

    2

    9

    7 278

    18 047

    TUNG

    CHEUNG

    HSIEN

    TALONS AIGUILLES

    31

    8

    6 573

    557 303

    ALMODOVAR

    ABRIL

    BOSE

    BLUE L' ORCHIDEE SAUVAGE 2

    2

    14

    6 504

    22 566

    KING

    HUGUES

    SKERRITT


    L'excellent "arme fatale" et le déjà moins bon "arme fatale 2" ont rapporté beaucoup d'argent à Joël SILVER. Les films ont bien sûr très bien fonctionné dans les salles, mais c'est la vidéo qui a triomphé et rendu  la série on ne peut plus populaire. Aux USA le film triomphe et la France réserve un accueil fantastique  au troisième épisode qui écrase littéralement la concurrence. Le public estivalier a bien besoin de se détendre, dommage que le film soit devenu une comédie plus qu'un film policier. René RUSSO, devenue vedette chez WARNER est la petite amie de Riggs. Évidemment l'insupportable Joe PESCI délivre une performance de haut cabotinage...à se demander comment Martin SCORSESE va l'embaucher pour "Casino"....le résultat spectaculaire va convaincre définitivement les studios qu'il y a une possibilité pour les blockbusters de cartonner en été.
    Derrière c'est la débandade. "Universal soldier" agonise et pourtant il est encore deuxième du classement. Du coup, "basic instinct" déjà millionnaire en profite pour reprendre une surprenante troisième place en quinzième. C'est dire que le box office va mal. D'ailleurs en 31ème semaine, "talons aiguille" revient dans le top et devient le plus grand succès d'Almodovar en France.  

    « BOX OFFICE PARIS DU 19/08/1992 AU 25/08/1992BOX OFFICE PARIS DU 05/08/1992 AU 11/08/1992 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :