• BOX OFFICE PARIS DU 12/02/1992 AU 18/02/1992


    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE BAL DES CASSE PIEDS

    1

    45

    102 890

    102 890

    ROBERT

    ROCHEFORT

    MIOU MIOU

    JFK

    3

    46

    89 546

    364 765

    STONE

    COSTNER

    BACON

    OMBRES ET BROUILLARD

    1

    22

    78 233

    78 233

    ALLEN

    ALLEN

    FARROW

    L' AMANT

    4

    46

    77 628

    546 678

    ANNAUD

    MARCH

    LEUNG

    BLANCHE NEIGE ET LES 7 NAINS

    1

    33

    70 608

    70 608

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    LE DERNIER SMARITAIN

    1

    33

    65 626

    65 626

    SCOTT  T.

    WILLIS

    WAYANS

    FRANKIE ET JOHNNY

    2

    33

    51 552

    126 367

    MARSHALL

    PACINO

    PFEIFFER

    TALONS AIGUILLES

    5

    22

    33 985

    303 267

    ALMODOVAR

    ABRIL

    BOSE

    LA VOIX

    2

    15

    16 515

    46 252

    DEFERRE

    BAYE

    FREY

    TOUS LES MATINS DU MONDE

    9

    10

    13 384

    496 820

    CORNEAU

    DEPARDIEU

    MARIELLE

    CONTE D' HIVER

    3

    10

    12 802

    58 032

    ROHMER

    VERY

    VOLETTI

    ORANGE MECANIQUE

    6

    15

    11 649

    211 300

    KUBRICK

    McDOWELL

    MAGEE

    LE PETIT HOMME

    5

    12

    11 470

    152 452

    FOSTER

    FOSTER

    HANN-BYRD

    EPOUSES ET CONCUBINES

    9

    5

    9 588

    82 848

    YIMOU

    JINGWU

    LI

    DINOSAURES

    1

    11

    6 395

    6 395

    THOMPSON

    KATZ

    HOFFMAM


    Le nouveau film du duo Yves ROBERT - Robert DABADIE avec une pléthore de vedettes prend la première place avec somme toutes, un score plutôt moyen pour une combinaison aussi forte. C'est une demi-déception ou une demi-satisfaction, faut voir.
    "JFK" ne perd qu'une place et continue d'engranger des entrées.
    "Ombre et brouillard" dans une sobre combinaison de salles, connait une belle moyenne et un non début, pour un Woody ALLEN plutôt difficile d'accès. On verra comment le public suit.
    Walt DISNEY nous ressort son "Blanche Neige" qui luia rapporté tant de succès. Le succès est là, même si on constate que la vidéo est désormais bien présente, et que les classiques Disney déplaceront moins les foules dans les salles à l'avenir.
    Très bonne série B à la testostérone, "le dernier samaritain" qui a très bien fonctionné aux USA, confirme la popularité de Bruce WILLIS. Très efficacement réalisé par un Tony SCOTT en forme, le film effectue de très bons débuts.
    « BOX OFFICE PARIS DU 19/02/1992 AU 25/02/1992BOX OFFICE PARIS DU 05/02/1992 AU 11/02/1992 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :