• BOX OFFICE PARIS DU 10 JUIN 1987 AU 16 JUIN 1987

    BOX OFFICE PARIS DU 10 JUIN 1987 AU 16 JUIN 1987

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    ATTENTION BANDITS!

    2

    47 218

    135 237

    LELOUCH

    YANNE

    BRUEL

    RADIO DAYS

    4

    45 609

    269 561

    ALLEN

    FARROW

    WIEST

    LA RUE

    1

    30 204

    30 204

    SCHATZBERG

    REEVE

    ROGERS

    DANGEREUSE SOUS TOUS RAPPORTS

    1

    26 853

    26 853

    DEMME

    DANIELS

    GRIFFITH

    PEE WEE BIG ADVENTURE

    2

    25 524

    68 069

    BURTON

    RUBENS

    DAILY

    LA PETITE BOUTIQUE DES HORREURS

    2

    25 393

    77 841

    OZ

    MORANIS

    MARTIN

    LE GRAND CHEMIN

    12

    21 863

    479 715

    HUBERT

    BOHRINGER

    ANEMONE

    ARIZONA JR

    3

    20 766

    66 567

    COEN

    CAGE

    HUNTER

    HISTOIRES FANTASTIQUES

    1

    19 630

    19 630

    COLLECTIF

    SKETCHES

     

    BEYOND THERAPY

    2

    16 783

    36 674

    ALTMAN

    GOLDBLUM

    CONTI

    UN HOMME AMOUREUX

    6

    16 332

    210 571

    KURYS

    COYOTE

    SCACCHI

    GOOD MORNING BABYLONIA

    5

    15 142

    163 249

    TAVIANI

    SCACCHI

    SPANO

    ON NE VIT QUE DEUX FOIS

    2

    14 598

    45 591

    GILBERT

    CONNERY

     

    BEN-HUR

    2

    14 134

    34 990

    WYLER

    HUSTON

     

    AMERICAN WAY

    3

    13 039

    71 728

    PHILLIPS

    HOPPER

    ALLEN


    C'est un box office d'une rare faiblesse qui n'indique rien de bon quant au résultat final du dernier LELOUCH. Il conserve la tête du Box Office, mais avec seulement 47 000 entrées. "Radio days" n'atteindra pas les cîmes des deuxp récédents Woody ALLEN, la chute est trop importante. En dehors de "la rue" production des GOLAN/GLOBUS, un petit filmattire l'attention: l'épatant "dangereuse sous tout rapport" du futur réalisateur du "silence des agneaux". Beaucoup de qualités dans ce film, Jeff Daniels et Mélanie Griffith sont épatants mais c'est la révélation de Ray LIOTTA dans son premeir rôle. Il incarne un bad boy charismatique. Toujours trop peu utilisé le Ray.... Sinon, les "canneries" sortent du top avec des scores honorables, sans plus....

    « BOX OFFICE PARIS DU 17 JUIN 1987 AU 23 JUIN 1987BOX OFFICEPARIS DU 3 JUIN 1987 AU 9 JUIN 1987 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :