• BOX OFFICE PARIS DU 10/11/1965 AU 16/11/1965



    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE TONNERRE DE DIEU

    10

     

    47 215

    531 610

    DE LA PATELLIERE

    GABIN

    HOSSEIN

    TRAIN D'ENFER

    1

    3

    39 672

    39 672

    GRANGIER

    MARAIS

    MELL

    LE GENDARME A NEW YORK

    3

     

    38 734

    167 811

    GIRAULT

    DE FUNES

    GALABRU

    LE TIGRE SE PARFUME A LA DYNAMITE

    2

     

    36 681

    99 984

    CHABROL

    HANIN

    BOUQUET

    LES GRANDES GUEULES

    4

     

    32 692

    182 960

    ENRICO

    BOURVIL

    VENTURA

    3 CHAMBRES A MANHATTAN

    1

    6

    32 435

    32 435

    CARNE

    RONET

    GIRARDOT

    LORD JIM

    4

     

    29 890

    144 260

    BROOKS

    O TOOLE

    MASON

    CES MERVEILLEUX FOUS VOLANTS

    6

     

    24 871

    239 550

    ANNAKIN

    WHITMAN

    MILES

    LES BONS VIVANTS

    4

     

    24 130

    83 376

    GRANGIER

    DE FUNES

    DARC

    PIERROT LE FOU

    2

     

    23 195

    48 054

    GODARD

    BELMONDO

    KARINA

    LE SECRET DE L ILE SANGLANTE

    1

    5

    21 394

    21 394

    LAWRENCE

    HEDLEY

    SHELLEY

    PIEGE POUR CENDRILLON

    4

     

    18 247

    81 400

    CAYATTE

    CAREL

    ROBINSON

    MARY POPPINS

    6

     

    15 270

    113 290

    STEVENSON

    ANDREWS

    VAN DYKE

    LA VIOLENCE DU DESIR

    2

     

    14 117

    32 944

    DI GIANNI

    CAROTENUTO

    LEVIS

    JULIETTE DES ESPRITS

    4

     

    12 701

    68 372

    FELLINI

    MASINA

    MILO

    MY FAIR LADY

    47

     

    11 571

    548 986

    CUKOR

    HEPBURN

    HARRISON

    MIRAGE

    2

     

    11 028

    18 856

    DMYTRYK

    PECK

    MATTHAU

     

    Incroyable Jean GABIN qui profite d'une faiblesse du Box Office pour reprendre la première place en 10ème semaine. Le film a déja largement dépassé les 500 000 entrées.
    Bien qu'il marque petit à petit le pas lorsqu'il est en solo, Jean MARAIS remplit les 3 salles qui sont allouées à "train d'enfer" un film de GIlles GRANGIER invisible aujourd'hui.
    Légende du cinéma, Marcel CARNE ne parvient pas à créer l'évènement avec "3 chambres à Manhattan" mais juste l'ennui, malgré la présence de deux grands acteurs.
    « BOX OFFICE PARIS DU 17/11/1965 AU 23/11/1965BOX OFFICE PARIS DU 03/11/1965 AU 09/11/1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :