• BOX OFFICE PARIS DU 10/07/1991 AU 16/07/1991


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    UNE EPOQUE FORMIDABLE

    4

    40

    42 752

    296 687

    JUGNOT

    JUGNOT

    ABRIL

    LA MANIERE FORTE

    1

    28

    34 049

    34 049

    BADHAM

    FOX

    WOODS

    NEW JACK CITY

    1

    26

    32 083

    32 083

    VAN PEEBLES

    SNIPES

    ICE T

    LA RELEVE

    3

    30

    25 149

    190 285

    EASTWOOD

    EASTWOOD

    SHEEN

    DANS LA PEAU D'UNE BLONDE

    4

    24

    22 115

    204 889

    EDWARDS

    BARKIN

    SMITS

    TOTO LE HEROS

    4

    16

    21 068

    91 237

    VAN DORMAEL

    BOUQUET

    DE BACKER

    REVENGE

    2

    20

    19 159

    54 967

    SCOTT T.

    COSTNER

    QUINN

    THELMA ET LOUISE

    7

    11

    17 354

    267 300

    SCOTT R.

    SURANDON

    DAVIS

    LES ANGES DE LA NUIT

    1

    20

    12 376

    12 376

    JOANNOU

    PENN

    HARRIS E.

    LES VIES DE LOULOU

    1

    17

    11 584

    11 584

    LUNA

    LADOIRE

    NERI

    DANSE AVEC LES LOUPS

    21

    6

    9 807

    1 259 337

    COSTNER

    COSTNER

    MC DONNELL

    LA DOUBLE VIE DE VERONIQUE

    9

    8

    9 249

    162 943

    KIESLOWSKI

    JACOB

    VOLTER

    JUNGLE FEVER

    6

    9

    8 802

    119 302

    LEE

    SNIPES

    SCIORRA

    ENVOYE SPECIAL

    1

    18

    8 119

    8 119

    COTO

    LUNDGREN

    GOSSETT JR

    LE SILENCE DES AGNEAUX

    14

    6

    7 376

    592 405

    DEMME

    FOSTER

    HOPKINS

     

    Rien ne semble perturber "une époque formidable" de Gérard JUGNOT qui passe la très belle barre des 300 000 entrées. C'est le deuxième succès personnel de l'auteur depuis "Pinot simple flic" et le film risque d'approcher le même score.
    On l'aime bien John BADHAM, un très bon cinéaste très écclectique, on lui doit quand même "la fièvre du samedi soir". On aime bien aussi Michael J FOX et James WOODS, même si ces derniers ont bien du mal à s'imposer dans ces 90's. Quand on pense que MIchael J FOX c'est quand même le "Marty" de la trilogie de "retour vers le futur".
    Renouveau du cinéma black "New Jack city" confirme que Wesley SNIPES va devenir une grande vedette.
    Film sympathique "les anges de la nuit" nous permet de retrouver deux acteurs appréciés: Sean  PENN et  Ed HARRIS.
    Star de "Rocky 4" Dolph LUNDGREN sombre dans la série Z, et le pire, c'est que le public s'en fout royalement.
    « BOX OFFICE PARIS DU 17/07/1991 AU 23/07/1991BOX OFFICE PARIS DU 03/07/1991 AU 09/07/1991 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :