• BOX OFFICE PARIS DU 10/04/1968 AU 16/04/1968


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LE PETIT BAIGNEUR

    4

     

    67 171

    306 556

    DHERY

    DE FUNES

    DHERY

    LE POINT DE NON RETOUR

    2

     

    43 601

    93 375

    BOORMAN

    MARVIN

    DICKINSON

    HELGA

    2

     

    40 935

    83 966

    BENDER

    R.GASSMAN

    MONDRY

    LE PACHA

    5

     

    35 360

    242 602

    LAUTNER

    GABIN

    POUSSE

    DANGER DIABOLIK

    1

    6

    27 708

    27 708

    BAVA

    LAW

    PICCOLI

    DANS LA CHALEUR DE LA NUIT

    7

     

    25 390

    161 796

    JEWISON

    POITIER

    STEIGER

    LA BRIGADE DES COW BOYS

    1

    6

    21 313

    21 313

    HALE

    CAAN

    SARRAZIN

    LE TRAIN SIFFLERA 3 FOIS

    2

    5

    19 209

    35 964

    ZINNEMANN

    COOPER

    KELLY

    LES JEUNES LOUPS

    2

    5

    17 699

    40 916

    CARNE

    HAY

    POLITOFF

    DESERT VIVANT

    2

    8

    14 896

    32 992

    WALT DISNEY

    DOCUMENTAIRE

     

    BENJAMIN OU LES MEMOIRES D'UN PUCEAU

    14

     

    13 993

    483 833

    DEVILLE

    DENEUVE

    PICCOLI

    LES BICHES

    4

     

    13 483

    89 475

    CHABROL

    TRINTIGNANT

    AUDRAN

    LE FRANCISCAIN DE BOURGES

    3

    4

    11 303

    40 135

    AUTANT-LARA

    KRUGER

    FLON

    TRIPLE JEU

    1

    1

    9 160

    9 160

    YOUNG

    BRYNNER

    PLUMMER


    Louis de FUNES passe une quatrième semaine en tête du BO et la barre des 300 000 entrées avec son "petit baigneur". Le film n'en restera évidemment pas là....
    "Le point de non retour" et "Helga" ainsi que "le Pacha" sont bien calés derrière.
    Film culte des années 60 "Danger Diabolik" obtient un petit succès à Paris. Cette production Franco-Italienne produite par Dino DE LAURENTIS est une adaptation édulcorée d'une fameuse bande dessinée Italienne. Sorte de Fantomas transalpin, DIABOLIK roi du crime et du vol est traqué par Michel PICCOLI  jusqu'à son repaire...Film kitsch mais pas fauché, il bénéficie de la présence de John Philip LAW que l'on reverra dans "Barbarella". La vidéo rendra justice et ses lettres de noblesse au film de Umberto BAVA.
    « BOX OFFICE PARIS DU 17/04/1968 AU 23/04/1968BOX OFFICE PARIS DU 03/04/1968 AU 09/04/1968 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :