• BOX OFFICE PARIS DU 10/04/1963 AU 16/04/1963

    TARASS-BOULBA.jpg

    POS

    TITRE

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    1

    MELODIE EN SOUS-SOL

    3

    79 878

    162 488

    VERNEUIL

    GABIN

    DELON

    2

    EN AVANT LA MUSIQUE

    17

    67 947

    160 857

    BIANCHI

    FERNANDEL

    CERVI

    3

    TARASS BOULBA

    15

    59 695

    296 309

    THOMPSON

    BRYNNER

    CURTIS

    4

    BLANCHE-NEIGE ET LES SEPT NAINS

    13

    45 116

    568 754

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    5

    VENUS IMPERIALE

    3

    41 380

    79 584

    DELANNOY

    LOLLOBRIGIDA

    BOYD

    6

    LAWRENCE D'ARABIE

    4

    41 253

    203 732

    LEAN

    O'TOOLE

    GUINNESS

    7

    L'INCREVABLE JERRY

    5

    38 517

    77 521

    TASHLIN

    LEWIS

    SCOTT

    8

    LES FEMMES D'ABORD

    5

    33 280

    33 280

    ANDRE

    CONSTANTINE

    MINAZZOLI

    9

    JAMES BOND 007 CONTRE DR NO

    6

    32 189

    163 611

    YOUNG

    CONNERY

    ANDRESS

    10

    LE SIGNE DE ZORRO

    3

    25 182

    54 808

    CAIANO

    S.FLYNN

    LULLI

    11

    LE JOUR ET L'HEURE

    2

    23 778

    44 595

    CLEMENT

    SIGNORET

    WHITMAN

    12

    NOUS IRONS A DEAUVILLE

    6

    21 691

    224 861

    RIGAUD

    DE FUNES

    SERRAULT

    13

    LE COUP DE BAMBOU

    6

    21 192

    21 192

    BOYER

    PRESLE

    PERIER

    14

    LE SOUPIRANT

    4

    20 808

    255 355

    ETAIX

    ETAIX

    VESELY

    15

    FORT DU FOU

    4

    20 515

    123 651

    JOANNON

    SAURY

    ROCHEFORT

    16

    LE CHEIK ROUGE

    4

    18 872

    18 872

    CERCHIO

    POLLOCK

    GILLI

    17

    CET HOMME EST UN ESPION

    5

    17 974

    17 974

    HITCHCOCK

    McCREA

    SANDERS

    18

    LE MEURTRIER

    4

    16 100

    188 974

    AUTANT-LARA

    HOSSEIN

    VLADY

    19

    LA TRAHISON DU CAPITAINE PORTER

    3

    15 938

    38 295

    DE TOTH

    SCOTT

    BARKER

    20

    LA CONQUETE DE L'OUEST

    1

    15 696

    270 073

    COLLECTIF

    WAYNE

    TRACY

    Meilleure salle : Le Berlitz avec "Mélodie en sous-sol" 29 100 entrées

    Ce sont les vacances de Pâques et les entrées sont toujours aussi soutenues. Alors qu'il est nécessaire de quatre ou cinq semaines d'exploitation en exclusivité pour atteindre la barre des 200 000 spectateurs, "Mélodie en sous-sol" avale les marches de l'escalier qui mène au succès quatre à quatre.
    "En avant la musique" n'a pas tardé pour accéder aux quartiers. La période est propice, le public familial présent. Le film prend la tête des salles de quartiers. Ce n'est pas suffisant pour être devant "Mélodie en sous-sol", mais ça rattrape de belle façon une exclusivité très moyenne.
    "Tarass Boulba" profite lui aussi des vacances. Jack Lee THOMPSON ne retrouve pas un succès de l'ampleur des "Canons de Navarone", mais un succès honorable.
    "Blanche Neige" sera donc parvenu à faire la jonction entre les fêtes de fin d'année 1962 et Pâques 1963. Le film qui est un véritable plébiscite du public est proche des 600 000 entrée à Paris et  a certainement du conforter les studios DISNEY dans l'idée de ressortir régulièrement des films issus du patrimoine DISNEY pour les fêtes de fin d'année. C'est une stratégie qui se révèlera payante.
    Tout va bien pour "Vénus impériale" et "Lawrence d'Arabie" toujours impertubable.
    Départ correct pour Eddie CONSTANTINE et "Les femmes d'abord" ( 9 390 entrées au Bretagne, 5 720 au Max Linder...). Cette fois, il interprète Bobby CARO, un agent du F.B.I , qui collabore avec la police française pour arrêter un trafiquant de drogue. 
    Après une semaine de repos, James BOND est diffusé dans les salles de continuation et la barre des 200 000 spectateurs est en vue. Celle-ci sera largement dépassée avec les quartiers. Un bon score, mais bien loin des opus suivants.  
    "Le coup de bambou" prend un départ modeste avec pourtant 6 salles à sa disposition.
    "Cet homme est un espion" est la réédition d'un film d'Alfred Hitchcock sorti sous le titre de "Corrspondant 17" en 1948. Et oui, le mot "espion" fait vendre en cette annéé 1963 et ce n'est que le début de la mode.

     
    ..

    « BOX OFFICE HARRISON FORD 1980BOX OFFICE HARRISON FORD 1979 PART I »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :