• BOX OFFICE PARIS DU 09/12/1964 AU 15/12/1964

    ANGELIQUE.jpg

     

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    ANGELIQUE MARQUISE DES ANGES

    1

    5

    61 274

    61 274

    BORDERIE

    MERCIER

    HOSSEIN

    LES BARBOUZES

    1

    3

    37 640

    37 640

    LAUTNER

    VENTURA

    BLIER

    LES 7 INVINCIBLES

    1

    8

    33 454

    33 454

    MARTINO

    RUSSELL

    TICHY

    LE PLUS GRAND CIRQUE DU MONDE

    1

    6

    29 056

    29 056

    HATHAWAY

    WAYNE

    CARDINALE

    RIO CONCHOS

    3

     

    28 132

    95 389

    DOUGLAS

    BOONE

    WHITMAN

    FANTOMAS

    6

     

    21 551

    255 974

    HUNEBELLE

    DE FUNES

    MARAIS

    MARCHANDS D ESCLAVES

    1

    4

    20 418

    20 418

    MARGHERITI

    MORRIS

    BALDINI

    LE GRAND RETOUR

    2

     

    19 284

    46 114

    HILLER

    TAYLOR

    PALMER

    A BOUT PORTANT

    3

     

    19 038

    77 604

    SIEGEL

    MARVIN

    DICKINSON

    LS LANTERNE ROUGES

    2

     

    16 862

    43 985

    GEORGIADIS

    FOUNDAS

    KAREZI

    UNE FEMME MARIEE

    2

     

    16 790

    38 899

    GODARD

    MERIL

    NOEL

    UNE FEMME DE PAILLE

    2

     

    15 464

    39 814

    DEARDEN

    CONNERY

    LOLLOBRIGIDA

    LES AVENTURES DE SALAVIN

    2

     

    14 498

    36 507

    GRANIER DEFERRE

    BIRAUD

    MINAZZOLI

    LE SPECTRE DU PROFESSEUR HITCHCOCK

    1

    2

    14 118

    14 118

    FREDA

    STEELE

    BALDWIN

    ALLEZ France

    10

     

    13 396

    236 193

    DHERY

    DHERY

    TORNADE

    ..

     

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 16/12/1964 AU 22/12/1964BOX OFFICE PARIS DU 02/12/1964 AU 08/12/1964 »

  • Commentaires

    4
    alain Paris
    Vendredi 5 Février à 15:40

    2è commentaire : "le plus grand cirque du monde" (qui repasse aujourd'hui sur Arte), avec 3 stars, John Wayne, Rita Hayworth et Claudia Cardinale, n'était pas un mauvais film et son échec commercial est une incompréhension qui fait partie des mystères du box-office ? Peut--être est-ce la longueur du film (près de 3h) ou peut-être était-ce une copie du film "Sous le plus grand chapiteau du monde" qui fut 11 ans avant (1953) l'un des plus gros succès mondiaux de l'année ?

    <style></style>
      • Laurent
        Vendredi 5 Février à 19:48

        r Alain, je confirme totalement les dires de Renaud. Le film fut un succès partout.

        Au Japon, par exemple, où il est sortit fin 1964, il respectivement 10ème et 7 ème plus gros succès des films étrangers sortis à Tokyo, des années 1964 et 1965, avec une recette de près de 400 millions de yens, une très grosse somme pour l'époque.

         

      • Vendredi 5 Février à 16:40

        Bonjour Alain

        Ne vous fiez pas à la réputation du film. En effet sur les wikipedias et autres sources internet le film se coltine une réputation de flop mais il n'en fut rien. Certes le film a coûté cher, une habitude chez le producteur et c'est peut être là que vient la confusion. D'abord aux USA le film est sorti dans les salles en Cinérama ce qui a un peu limité physiquement son impact sur le box office. Variety a donné une estimation assez faible du film dans son bilan annuel. Or, comme le blog l'a démontré d'ailleurs, le film a poursuivi sa carrière aux USA jusqu'à la entrée 1965 alors qu'il a été dans un second temps diffusé dans le circuit normal des salles. Donc sa recette a été largement sous évaluée.

        De plus en France il a attiré plus de 2 millions de spectateurs ce qui en fait le 14ème succès des films sortis en 1964 ce qui n'est pas rien. Il a attiré près de 2.8 millions de spectateurs en Espagne ce qui est un très gros score et certainement aux environs des 6 millions d'entrées en Italie, sans compter les grands succès de Wayne en Amerique latine par exemple. Bref le film a marché aussi bien que "L'homme qui tua Liberty Valance" par exemple. Contrairement à la légende c'est bel et bien un grand succès public.   

    3
    alain paris
    Mardi 5 Février 2019 à 08:41

    Angélique, quelle aventure à épisodes et quelle tristesse de savoir que "sa star", dirait-on aujourd'hui, Michèle Mercier,

    dégringola si vite la pente du succès et de l'obtention de rôles dès les années 70. Avec une vie à priori romanesque,

    faite d'amours et de ruine financière. Elle était très belle à l'écran, l'était-elle autant dans la vie ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :