• BOX OFFICE PARIS DU 09/01/1991 AU 15/01/1991


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    L' EXPERIENCE INTERDITE

    1

    30

    104 932

    104 932

    SCHUMACHER

    SUTHERLAND

    ROBERTS

    LE MYSTERE VON BULOW

    1

    13

    63 759

    63 759

    SCHROEDER

    IRONS

    CLOSE

    URANUS

    5

    44

    58 804

    563 886

    BERRI

    DEPARDIEU

    BLANC

    MAMAN J' AI RATE L' AVION

    4

    41

    51 370

    324 005

    HUGUES

    CULKIN

    PESCI

    PRETTY WOMAN

    7

    36

    51 087

    842 720

    MARSHALL

    ROBERTS

    GERE

    LA DISCRETE

    8

    17

    33 843

    342 416

    VINCENT

    LUCHINI

    HENRY

    L' EXORCISTE LA SUITE

    1

    16

    32 645

    32 645

    BLATTY    

    SCOTT

    FISH

    MR AND MS BRIDGE

    2

    15

    26 604

    33 845

    IVOIRY

    NEWMAN

    WOODWARD

    DESPERATE HOURS

    1

    12

    24 017

    24 017

    CIMINO

    ROURKE

    HOPKINS

    LA PETITE SIRENE

    7

    34

    23 387

    657 922

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    GHOST

    10

    15

    19 965

    560 741

    ZUCKER

    SWAYZE

    MOORE D.

    ROCKY 5

    4

    28

    17 770

    232 960

    STALLONE

    STALLONE

    SHIRE

    MILENA

    1

    14

    17 191

    17 191

    BELMONT

    KAPRISKI

    KEACH

    LE PETIT CRIMINEL

    4

    15

    16 944

    103 711

    DOILLON

    COUREAU

    THOMASSIN

    LE SEUL TEMOIN

    1

    11

    15 055

    15 055

    HYAMS

    HACKMAN

    ARCHER


    On pouvait se demander si Julia ROBERTS n'était qu'une star éphémère quelques semaines après son triomphe dans "Pretty woman". La réponse est non, tant qu'il est clair que "l'expérience interdite" honnête film fantastique  doit sa première place au Box Office à la personne de la jeune actrice.
    "Le mystère Von Bulow" est nettement plus passionnant et là également  la distribution est classieuse. Jeremy IRONS  est enfin une star reconnue ainsi Glen CLOSE toujours aussi épatante.
    Ne tardons pas sur la triste suite de "l' exorciste" de Paul SCHRADER de plus en plus décevant.
    Michael CIMINO et Mickey Rourke sombrent dans l'indifférence générale avec le remake d'une série B des années 60.

     

    « BOX OFFICE PARIS DU 16/01/1991 AU 22/01/1991BOX OFFICE PARIS DU 02/01/1991 AU 08/01/1991 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :