• BOX OFFICE PARIS DU 08/12/1948 AU 14/12/1948

     

     

     

     

     

    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    PARADE DU TEMPS PERDU

    3

    104 657

    313 819

    DREVILLE

    NOEL NOEL

    BLIER

    AUX YEUX DU SOUVENIR

    3

    50 405

    166 964

    DELANNOY

    MARAIS

    MORGAN

    LES PARENTS TERRIBLES

    2

    35 644

    70 958

    COCTEAU

    MARAIS

    DAY

    ESPIONS SUR LA TAMISE

    1

    23 833

    23 833

    LANG

    MILLAND

    REYNOLDS

    LA BELLE MEUNIERE

    3

    14 210

    47 939

    PAGNOL

    ROSSI

    PAGNOL

    AU CARREFOUR DU SIECLE

    1

    13 286

    13 286

    TAUROG

    DONLEVY

    WALKER

    LE GRAND JOHN

    1

    11 697

    11 697

    TUTTLE

    MCCLURE

    SULLIVAN

    CONFESSION DANS LA NUIT

    2

    7 905

    19 084

    PASTINA

    CHIARI

    TOSO

     

    Pourquoi ne pas commencer par le début?
    Bien que les résultats du Box Office étaient connus depuis des années par les organismes, comme le CNC aujourd'hui, chargés de redisribuer les recettes des cinémas, le Film Français qui existe depuis 1945, informait régulièrement des résultats de l'exploitation des films. Ce n'est que fin 1948 qu'il propose les résulats des principaux cinémas de Paris. Ces résultats ne concernent que les films en première exploitation sur une vingtaine de cinémas à Paris, dont les principaux:Le Grand REX,  Le  Gaumont  Palace et le Paramount, par  exemple.  Ensuite  les films furent exploités dansle circuit des  salles de quartiers, au nombre de 350 (!!) après guerre, rien qu'à Paris et autour de  Paris,  à un prix des place réduit.  Les films pouvaient voir leurs recettes, donc leurs entrées, doubler, tripler, voire quadrupler,  sinon plus. Une autre difficulté vient du fait qu' à l'époque, et jusqu'aux années 60, à l'instar des USA, seules les recettes en francs  étaient privilégiées par rapport aux entrées.  Beaucoup de résultats des années 50 ne son disponibles que sous forme de recettes....
    Cependant ces résultats partiels sont quand même révélateurs des succès en fin de carrière: "Parade du temps perdu" est premier de l'année en première exploitation en 1948 et également toutes exploitations, ce qui est logique.
    Le plus régulièrement possible, même si je sais que ces résultats datent de 60 ans, j'essaierai de proposer un aperçu du Box Office de cete époque, tout en coninuant les années en cours.

    Donc en décembre 1948, "Parade du temps perdu" est un vériable carton: il
    « BOX OFFICE PARIS DU 15/12/1948 AU 21/12/1948FRANCOIS CLUZET BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:10
    Bon, je vois que mon essai de  deux tableaux  par article ne passe  pas avec over blog, c'était une expérience, à ne pas renouveler,  donc...En plus les cumuls ne son pas justes, vous recifierez de vous même, je ferai mieux la prochaine fois.
    2
    fabrice ferment
    Mercredi 29 Mai 2013 à 03:10
    fabrice ferment
    je tiens à préciser et à légèrement corriger cette explication de l'exploitation des films qui a d'ailleurs été maintenu jusqu'en 1972 : le Film Français fin 1948 ne donne les résultats que d'une poignée de salles "d'exclusivité" parisiennes. d'autre part les 360 salles annoncées ne concernent que la ville de Paris et non la proche banlieue. les salles de 1ère exclusivité siruées sur les Champs-Elysées, les Grands Boulevards et de la Place de Clichy à PIgalle pratiquaient des tarifs 4 fois plus élévés que les salles de quartier ! les box-office souvent incomplets proposés par le Film Français jusqu'en 1972 donnaient une idée très "élitiste" du goût des Parisiens puisqu'ils n'ont jamais comptabilisés l'exploitation dans les quartiers des films. or c'est bien dans les quartiers Parisiens que se déterminait la vraie popularité d'un film !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :