• BOX OFFICE PARIS DU 08/08/1990 AU 14/08/1990


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    FULL CONTACT

    2

    31

    40 904

    114 758

    LETTICH

    VAN DAMME

    RENNARD

    CADILLAC MAN

    1

    29

    31 868

    31 868

    DONALDSON

    WILLIAMS

    ROBBINS

    RETOUR VERS LE FUTUR 3

    4

    45

    26 735

    264 207

    ZEMECKIS

    FOX

    LLOYD

    CRY BABY

    2

    26

    26 330

    51 950

    WATERS

    DEPP

    POP

    FREDDY 5 L'ENFANT DU CAUCHEMAR

    1

    23

    20 605

    20 605

    HOPKINS

    ENGLUND

    WILCOX

    FIRE BIRD

    1

    27

    17 379

    17 379

    GREEN

    CAGE

    JONES

    LE PREMIER POUVOIR

    1

    17

    15 207

    15 207

    RESNIKOFF

    PHILIPS

    KOBER

    COUPABLE RESSEMBLANCE

    3

    14

    12 319

    70 791

    RUBEN

    WOODS

    DOWNEY JR

    48 HEURES DE PLUS (1 JOUR)

     

     

    10 020

    10 020

    HILL

    MURPHY

    NOLTE

    CYRANO DE BERGERAC

    20

    11

    9 107

    972 266

    RAPPENEAU

    DEPARDIEU

    WEBER

    L'ORCHIDEE SAUVAGE

    5

    10

    9 008

    130 532

    KING

    ROURKE

    OTIS

    ATTACHE MOI

    8

    8

    7 661

    184 394

    ALMODOVAR

    AVRIL

    BANDERAS

    TOUCHE PAS A MA FILLE

    7

    14

    6 594

    198 216

    DRAGOTI

    DANZA

    HICKS

    ECHEC ET MORT

    2

    14

    6 446

    23 115

    MALMUTH

    SEAGAL

    SADLER

    MISS DAISY ET SON CHAUFFEUR

    9

    8

    6 180

    342 000

    BERESFORD

    TANDY

    FREEMAN

     

    " Full contact" conserve  sa première place malgré une sévère baisse et surtout parce que les nouveautés ne sont pas en mesure de le battre ce qui est plus étonnant.
    Pourtant "Cadillac man" bénéficie de la présence de la nouvelle star du cinéma, Robin WILLIAMS qui vient de triompher avec "le cercle des poètes disparus" et de  Tim ROBBINS acteur en devenir, mais  les critiques sont molles et le film n'a pas bien marché aux  States. Le sujet du film n'est pas des plus transcendants et l'accueil du public est forcément décevant.
    Pour Freedy 5 c'est la fin de cycle. La franchise a vécu et n'interesse vraiment plus grand monde, on est loin des semaines à 100 000 entrées.
    Nicolas CAGE est une énigme, on ne sait pas trop la direction qu'il compte donner à sa carrière. La série B "Fire birds" passe inaperçue.
    Lou Diamond PHILIPS a connu le succès avec "la bamba" mais "éprouve toutes les peines du monde à attirer les spectateurs      
    « BOX OFFICE PARIS DU 15/08/1990 AU 21/08/1990BOX OFFICE PARIS DU 01/08/1990 AU 07/08/1990 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :