• BOX OFFICE PARIS DU 08/05/1991 AU 14/05/1991


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA REINE BLANCHE

    1

    42

    71 271

    71 271

    HUBERT

    DENEUVE

    BOHRINGER

    LES DOORS

    2

    28

    65 439

    164 500

    STONE

    KILMER

    RYAN

    LE SILENCE DES AGNEAUX

    5

    33

    57 825

    439 674

    DEMME

    FOSTER

    HOPKINS

    DANSE AVEC LES LOUPS

    12

    24

    54 760

    1 101 971

    COSTNER

    COSTNER

    MC DONNELL

    DELICATESSEN

    4

    17

    35 166

    170 120

    JEUNET

    PINON

    DREYFUS

    CENDRILLON

    4

    40

    33 771

    229 629

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    PREDATOR 2

    2

    30

    32 349

    81 128

    HOPKINS

    GLOVER

    BUSEY

    LA FIEVRE D'AIMER

    1

    11

    21 182

    21 182

    MANDOKI

    SPADER

    SARANDON

    POUR SACHA

    5

    22

    20 958

    230 321

    ARCADY

    MARCEAU

    BERRY

    ALLO MAMAN C EST ENCORE MOI

    6

    24

    20 958

    286 699

    HECKERLING

    TRAVOLTA

    ALLEY

    CAPITAINE FRACASSE

    1

    5

    18 771

    18 771

    SCOLA

    PEREZ

    BEART

    MADAME BOVARY

    6

    14

    15 050

    270 957

    CHABROL

    HUPPERT

    BALMER

    CLASS ACTION

    1

    12

    12 123

    12 123

    APTED

    HACKMAN

    MASTRANTONIO

    AKIRA

    1

    2

    10 799

    10 799

    OTOMO

    ANIMATION

     

     

    Après son succès retentissant du "grand chemin", Jean Loup HUBERT réalise "la reine blanche" joli film  où la jeune Catherine DENEUVE  est la tête d'affiche avec  bien sûr  Richard BOHRINGER.  Le film prend un départ correct, mais pas spectaculaire.
    "les doors" résiste bien finalement et sera un succès correct pour Oliver STONE.
    "Le silence des agneaux" et "danse avec les loups" continuent d'engranger les entrées avec la conscience d'un métronome.
    Avec seulement 5 salles au compteur, le "capitaine Fracasse" d'Etorre SCOLA n'avait pas beaucoup de chances de cartonner, malgré une bonne moyenne en salles. Dommage.
    Malgré un très beau casting "class action" et "la fièvre d'aimer" ne marchent pas du tout.
    Dans seulement  deux salles, le mythique "Akira" réalise la meilleure moyenne de la semaine. ALors que la BD est déja traduite en Français, le dessin animé lance le phénomène "mangas" en France. Un film magnifique et historique.
    « BOX OFFICE PARIS DU 15/05/1991 AU 21/05/1991BOX OFFICE PARIS DU 01/05/1991 AU 07/05/1991 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :