• BOX OFFICE PARIS DU 06/12/1978 AU 12/12/1978


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    LES DENTS DE LA MER 2

    1

    30

    171 415

    171 415

    SZWARC

    SCHEIDER

    HAMILTON

    CENDRILLON

    1

    19

    112 826

    112 826

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    UNE HISTOIRE SIMPLE

    3

    20

    89 013

    311 840

    SAUTET

    SCHNEIDER

    BRASSEUR C.

    LES BRONZES

    3

    29

    73 098

    271 418

    LECONTE

    CLAVIER

    LHERMITTE

    LA MALEDICTION DE LA PANTHERE ROSE

    1

    20

    67 196

    67 196

    EDWARDS

    SELLERS

    LOM

    LA GRANDE MENACE

    3

    20

    41 685

    160 620

    GOLD

    VENTURA

    BURTON

    UN MARIAGE

    3

    14

    37 118

    115 955

    ALTMAN

    FARROW

    HUTTON

    LE SUCRE

    4

    16

    31 070

    208 069

    ROUFFIO

    DEPARDIEU

    PICCOLI

    LES LIMEUSES

    1

    11

    30 121

    30 121

     

     

     

    MORT SUR LE NIL

    7

    16

    29 748

    452 466

    GUILLERMIN

    USTINOV

    NIVEN

    LA CAGE AUX FOLLES

    7

    17

    29 360

    517 654

    MOLINARO

    SERRAULT

    TOGNAZZI

    GREASE

    13

    16

    25 814

    856 546

    KLEISER

    TRAVOLTA

    NEWTON JOHN

    PIRANHAS

    4

    11

    19 631

    158 376

    DANTE

    DILLMAN

    MENZIES

    L'EMPIRE DU GREC

    2

    12

    18 959

    53 314

    THOMPSON

    QUINN

    BISSET

    GAMINES EXPERTES

    1

    6

    17 443

    47 564

     

     

     

     

    Les films des fêtes de fin d'année sortent du placard, ou plutôt de la mer, puisque c'est la suite du célèbre film de Steven SPIELBERG qui sort sur les écrans du monde entier. Le réalisateur a changé certes, mais le scénario reste du même tonneau, la femelle du requin qui a été  réduit en charpie dans le premier épisode, contre -attaque, et Roy  SCHEIDER  va électrocuter l'animal cette fois. Film totalement ininteressant  mais qui provoque un raz de marée  dans les salles en établissant la deuxième meilleure semaine de l'année derrière "la zizanie"  dans un solide circuit de 30 salles.
    Walt DISNEY sort l'artillerie lourde avec la réédition de "Cendrillon"  qui passe largement la barre des 100 000 entrées- que de bénéfices pour un film déjà largement amortie depuis  40 ans.
    Avec tout ça, "une histoire simple" et "les bronzés" montrent qu'il faudra compter avec eux pour les fêtes de fin d'année.
    Peter SELLERS ne décramponne plus son personnage fétiche de l'inspecteur Clouseau, seul rôle qui lui permet d'être présent dans tous les box Office mondiaux, alors que les années 70 ont été bien dures avec lui. Mais c'est toujours un plaisir de retrouver le duo EDWARDS/ SELLERS sur les écrans. 
    « BOX OFFICE PARIS DU 13/12/1978 AU 19/12/1978BOX OFFICE PARIS DU 29/11/1978 AU 05/12/1978 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :