• BOX OFFICE PARIS DU 06/01/1967 AU 12/01/1967



    TITRE

    SEM

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    LA GRANDE VADROUILLE

    5

    84 730

    568 521

    OURY

    DE FUNES

    BOURVIL

    LES PROFESSIONNELS

    3

    55 190

    207 904

    BROOKS

    LANCASTER

    MARVIN

    COMISSAIRE SAN ANTONIO

    3

    29 832

    128 783

    LEFRANC

    BARRAY

    RICHARD J.

    TRIPLE CROSS

    5

    25 626

    192 728

    YOUNG

    BRYNNER

    PLUMMER

    LA BELLE ET LE CLOCHARD

    4

    25 165

    187 046

    WALT DISNEY

     

     

    LE DEUXIEME SOUFFLE

    10

    20 087

    373 184

    MELVILLE

    VENTURA

    MEURISSE

    PARIS BRULE-T-IL?

    11

    19 277

    572 481

    CLEMENT

    BELMONDO

    DOUGLAS

    GUERRE ET PAIX

    37

    19 232

    359 846

    BONDARTCHOUK

    BONDARTCHOUK

    SAVELIEVA

    MONSIEUR LE PDG

    4

    18 540

    118 545

    GIRAULT

    MAILLAN

    RICH



    Meilleure salle : Le BERLITZ  " LA GRANDE VADROUILLE"  25 300 entrées

    Pas de nouveautés cette semaine. Les fêtes sont passées, on roule à l'ordinaire.
    "La grande vadrouille" perd 40% de ses entrées, mais cela lui suffit pour rester en tête une cinquième semaine d'affilée, c'est  digne des plus grands.
    "Les professionnels" passe une troisième semaine d'affilée à la deuxième place. Les 200 000 entrées son passées, c'est un beau succès populaire.
    Les autres films accumulent tranquilement des entrées. "le deuxième souffle" magnifique succès sur la longueur, va quitter le top avec près de 400 000 entrées au compteur. Mais comme il ne manque pas de second souffle on le reverra dans le top.  

    <script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript">

    </script>

    « BOX OFFICE PARIS DU 11/01/1967 AU 17/01/1967BOX OFFICE HEBDOMADAIRE 1967 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    cedric
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:03
    cedric
    et bien, sant antonio a plutot bien marché. Même si la réalisation de Guy Lefranc est un peu daté. L'interpretation du Trio, Barray, Richard, Preboist, est impeccable.

    Du bon divertissment made in année 60.

    Juste pour l'anecdote, Guy Lefranc avait demandé a Jean Paul Belmondo interpreté le celebre commissaire. Audiard est au dialogue. Le scénario,est plutot pas mal. Les cascades sont bien. Et il y a le trop rare Philippe Clay.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :