• BOX OFFICE PARIS DU 02/10/1991 AU 08/10/1991


    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REAL

    ACTEUR

    ACTEUR

    BACKDRAFT

    2

    45

    67 028

    160 325

    HOWARD

    BALDWIN

    RUSSELL

    FISHER KING

    1

    27

    63 484

    63 484

    GILLIAM

    WILLIAMS

    BRIDGES

    BARTON FINK

    2

    22

    43 126

    105 204

    COEN

    TURTURRO

    GOODMAN

    ROBIN DES BOIS PRINCE DES VOLEURS

    9

    27

    34 736

    728 243

    REYNOLDS

    COSTNER

    MASTRANTONIO

    Y A-T-IL UN FLIC POUR SAUVER

     LE PRESIDENT

    4

    36

    32 667

    237 096

    ZUCKER D.

    NIELSEN

    PRESLEY P.

    JAMAIS SANS MA FILLE

    5

    36

    29 683

    242 787

    GILBERT

    FIELD

    MOLINA

    URGA

    2

    10

    28 377

    61 186

    MIKHALKHOV

    BAYAERTU

    BADERMA

    LA VIEILLE QUI MARCHAIT DANS LA MER

    3

    29

    28 123

    122 498

    HEYNEMANN

    MOREAU

    SERRAULT

    LE CHOIX D AIMER

    3

    23

    19 483

    88 101

    SCHUMACHER

    ROBERTS

    SCOTT

    TROUBLES

    2

    17

    19 460

    47 648

    PETERSEN

    BERANGER

    HOSKINS

    LA TENTATION DE VENUS

    3

    12

    16 137

    76 237

    SZABO

    CLOSE

    ARESTRUP

    POINT BREAK

    6

    13

    13 036

    241 590

    BIGELOW

    REEVES K.

    SCHWAYZE

    PROSPERO S BOOK

    1

    6

    12 720

    12 720

    GRENAWAY

    PASCO

    GIELGUD

    MOHAMED BERTRAND DUVAL

    1

    14

    12 712

    12 712

    METAYER

    METAYER

    NETTI

    LE VOLEUR D ENFANTS

    2

    14

    11 497

    28 244

    DE CHALONGE

    MASTROIANNI

    PICCOLI

     

    "Backdraft" a suffisemment de souffle pour conserver sa première place d'un cheveu devant "fisher king" le nouveau Terry GILLIAM.
    Pratiquement obligé d'obtenir un bon succès aux USA après le bide du "baron de Munchausen", Terry GILLIAM est presque sage  et laisse juste  Robin WILLIAMS  délirer quelque peu face au toujours très cool et très classe  Jeff BRIDGES.  Le public parisien apprécie.
    "Barton Fink"  résiste très bien et obtient même quelques salles de plus.
    Alex METAYER met en scène son seul film, et malgré un titre sympathique ne marche pas très bien. Mais avec seulement 14 salles, il était quelque peu condamné.
    « BOX OFFICE PARIS DU 09/10/1991 AU 15/10/1991BOX OFFICE PARIS DU 25/09/1991 AU 01/10/1991 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :