• BOX OFFICE PARIS DU 02/09/1992 AU 08/09/1992


    FILM

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    L' ARME FATALE 3

    4

    48

    107 244

    617 462

    DONNER

    GIBSON

    GLOVER

    BOOMERANG

    1

    33

    98 561

    98 561

    HUDLIN

    MURPHY

    GIVENS

    ALIEN 3

    2

    47

    97 917

    276 817

    FINCHER

    WEAVER

    DANCE

    UN CŒUR EN HIVER

    1

    26

    93 738

    93 738

    SAUTET

    AUTEUIL

    BEART

    LE DERNIER DES MOHICANS

    2

    47

    85 597

    201 012

    MANN

    DAY LEWIS

    STOWE

    RESERVOIR DOGS

    1

    11

    26 604

    26 604

    TARANTINO

    KEITEL

    ROTH

    LA NUIT DECHIREE

    3

    17

    18 741

    99 237

    GARRIS

    KRAUSE

    AMICK

    LE ZEBRE

    12

    15

    17 100

    481 101

    POIRET

    LHERMITTE

    CELLIER

    BALLROOM DANCING

    1

    12

    16 391

    16 391

    LURHMANN

    MERCURIO

    MORICE

    LA PESTE

    2

    20

    15 801

    49 810

    PUENZO

    BARR

    HURT

    BEETHOVEN

    11

    13

    12 770

    407 344

    LEVANT

    GRODIN

    HUNT

    ALBERT SOUFFRE

    1

    9

    11 037

    11 037

    NUYTTEN

    RASSAM

    PORTAL

    PETER PAN

    9

    9

    8 285

    130 228

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    AGENTUK

    2

    5

    7 014

    17 254

    RAY

    DUTT

    SHANKAR


    Après la découverte David FINCHER, c'est maintenant à Quentin TARANTINO de se faire connaître avec son drôle de film très violent "réservoir dogs". Un nouveau ton, une nouvelle façon de filmer, des dialogues crus bourrés de références. Bref, un coup de poing cinématographique. Véritable Geek, TARANTINO a toujours révé de devenir réalisateur et la société MIRAMAX qui mise sur les films et réalisateurs atypiques a boen compris le potentiel du jeune homme. Présenté à Cannes, le film obtient de bonnes critiques. Dans seulement 11 salles, le film attire 27 000 spectateurs. Le public peut donc prendre connaissance des histoires de "Mister Pink" ou "Mister white". Le film permet à Harvey KEITEL de revenir au premier plan et à des acteurs comme Tim ROTH ou Steve BUSCEMI de se faire connaître. La bande originale du film va également aider au succès du film. A star is born.
    Baz LURHMANN lui aussi propose son premier film, sans doute le moins connu. Ce rare réalisateur crée le premier volet de ce qui sera appelé "la trilogie du rideau rouge". Le film peut rappeler "dirty dancing" mais est complètement déjanté et coloré. Une marque de fabrique de ce rare réalisateur rejoint donc le bataillon des révélations de l'année.
    A part cela, "l'arme fatale 3" ne cesse d'étonner. Il reprend sa première place et a maintenant dépassé la barre des 600 000 entrées, pulvérisant le score du deuxième opus.
    Eddie MURPHY marque le pas, mais près de 100 000 entrées pour une série B comme "boomerang", c'est bien payé.
    DAns un box office très serré en haut du classement, "un coeur en hiver" signifie le grand retour de Claude SAUTET. Le film est inspiré, peut être pas autant que ces grandes réussites des années 70, mais c'est au dessus du lot. Le couple Auteuil / Beart est excellent.
    Il est loin de temps de "Camille Claudel". Bruno NUYTTEN  est scié par le bide énorme de "albert souffre". il aura beaucoup de mal à s'en remettre...

         

    « BOX OFFICE PARIS DU 09/09/1992 AU 15/09/1992BOX OFFICE PARIS DU 26/08/1992 AU 01/09/1992 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :