• BOX OFFICE PARIS DU 01/06/1983 AU 07/06/1983

    FURYO.jpg

     

     

    TITRE

    SEM

    SAL

    ENTREES

    CUMUL

    REALISATEUR

    ACTEUR

    ACTEUR

    FURYO

    1

    19

    81 653

    81 653

    OSHIMA

    BOWIE

    CONTI

    L'ETE MEURTRIER

    4

    42

    75 336

    597 071

    BECKER

    ADJANI

    SOUCHON

    L'ANNEE DE TOUS LES DANGERS

    1

    21

    32 384

    32 384

    WEIR

    GIBSON

    WEAVER

    L'HOMME BLESSE

    2

    28

    23 975

    68 185

    CHEREAU

    ANGLADE

    MEZZOGIORNO

    LA LUNE DANS LE CANIVEAU

    3

    27

    23 254

    142 297

    BEINEX

    DEPARDIEU

    KINSKI

    L'HISTOIRE DE PIERRA

    3

    22

    22 567

    116 697

    FERRERI

    HUPPERT

    MASTROANNI

    LES 55 JOURS DE PEKIN

    R

    9

    20 717

    20 717

    RAY

    HESTON

    NIVEN

    C EST FACILE ET CA PEUT RAPPORTER 20 ANS

    1

    25

    19 946

    19 946

    LURET

    CASTEL

    GALABRU

    LES AVENTURIERS DU BOUT DU MONDE

    4

    22

    18 598

    268 045

    HUTTON

    SELLECK

    WESTON

    GANDHI

    11

    17

    17 971

    522 058

    ATTENBOROUGH

    KINGSLEY

    BERGEN

    LES DIEUX SONT TOMBES SUR LA TETE

    20

    17

    16 024

    1 214 934

    UYS

    WEYERS

    PRINSLOO

    LES FAUCONS DE LA NUIT

    R

    16

    15 024

    15 024

    MALMUTH

    STALLONE

    HAUER

    LE CHINOIS

    R

    14

    12 211

    12 211

    CLOUSE

    CHAN

    FERRER

    LA VALSE DES PANTINS

    3

    10

    11 638

    70 003

    SCORSESE

    DE NIRO

    LEWIS

    INITIATION D'UNE FEMME MARIEE

    2

     

    11 586

    30 651

    BERNARD AUBERT

    MENARD

    CERAY

    LE MUR

    3

    16

    11 585

    79 628

    GUNEY

    KURTIZ

    KURAY

    48 HEURES

    6

     

    11 160

    304 345

    HILL

    MURPHY

    NOLTE

    L'ARGENT

    3

     

    9 775

    53 458

    BRESSON

    PATEY

    BRIGUET

    LES 4 DE L'AVE MARIA

    R

     

    9 560

    9 560

    COLIZZI

    WALACH

    HILL

    .

    « BOX OFFICE PARIS DU 08/06/1983 AU 14/06/1983BOX OFFICE PARIS DU 25/05/1983 AU 31/05/1983 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    steforce
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:51
    steforce
    Personnellement, j'ai toujours eu la plus haute estime pour l'année de tous les dangers (même si "seulement" 442 000 entrées France) que je trouve -au même titre que "Witness"- supérieur au " Le cercle des poètes disparus". Gibson et Weaver dégagent une grande justesse et l'ambiance, l'émotion et le sujet donnent au film une dimension originale en échappant aux cahiers des charges hollywoodien. Peter Weir est un grand réalisateur nonobstant quelques déceptions (Green Card par exemple) capable de filmer sans trop d'artifices (voire même à l'ancienne comme en témoigne "Master & Commander")  et d'aborder différents genres cinématographiques. Les acteurs de ses films sont souvent excellents qu'il s'agisse de  Robin Williams, Russell Crowe, Harrison Ford ou encore Jim Carrey (dont je ne suis par ailleurs pas fan du tout). Peut-être parvient-il tout simplement à conserver un brin d'âme et de sensibilité australiennes à travers ses réalisations hollywoodiennes.
    2
    renaud
    Mercredi 29 Mai 2013 à 04:51
    On devinait des qualités d"acteur chez Mel GIBSON qui a fait quelques bons films tels LE BOUNTY (bien meilleur que dirent les critiques) avant d"exploser avec Lethal WEAPON.
    Petr WEIR a également réalisé Moquito Coast , superbe film remarqueblement interprété par Harrison FORD.
    Le cercle m'a ému à l'époque, mais c'est clair que l'émotion s'estompe au fur et à mesure des visions.
    Son master and Commander est tout bonnement faramineux, à voir et à revoir, quel dommage le semi-échec du film. Cela nous prive d'une suite. C'est aussi un remarquable documentaire sur la marine de l'époque.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :