• BOX OFFICE NICOLAS CAGE 2007 PART I

    GHOST RIDER

    (Ghost rider)

    16 FEVRIER  2007 (USA)

    21 FEVRIER 2007

     

     

     

    Réalisation

    Mark Steven JOHNSON

    Scénario

    Mark GOYER

    Mark Steven JOHNSON

    Directeur de la photographie

    Russell BOYD

    Musique

    Christopher YOUNG

    Production

    Avi ARAD

    MARVEL studios

    Columbia Pictures

    Distribution

    SND

    Durée

    114  minutes

    Tournage

    14/02/2005 - 

    Johnny Blaze / Ghost Rider

    Nicolas CAGE

    Roxanne Simpson

    Eva MENDES

    Satan

    Peter FONDA

    Blackheart

    Wes BENTLEY

    Le fossoyeur

    Sam ELLIOTT

     

     

    Johnny Blaze et son père, Barton, font ensemble des cascades à moto dans une fête foraine. Amoureux de Roxanne, Johnny envisage de tout plaquer. Mais son père a un cancer, et Johnny accepte donc de signer un pacte avec un homme étrange, qui lui offre de le guérir. Le lendemain, Barton est en pleine forme mais il meurt aussitôt dans un accident. Johnny comprend alors qu’il a vendu son âme au diable, et prend la fuite, laissant Roxanne. Des années plus tard, Johnny est devenu une star en réalisant des cascades suicidaires. Il retrouve Roxanne. Mais le soir même, Mephistopheles en personne l’informe que le moment est venu de payer sa dette. Devenu "Ghost Rider", chasseur de prime à la solde du diable, Johnny est chargé de retrouver Blackheart, le fils de ce dernier. Blackheart veut voler un parchemin contenant des centaines d’âmes, ce qui lui permettrait de s’emparer de la Terre. Johnny tue un de ses hommes. Puis, il se réveille dans un cimetière, où le Fossoyeur lui révèle tout de la légende du Ghost Rider. Blackheart trouve et enlève Roxanne. Le Fossoyeur (lui-même ancien Ghost Rider) confie à Johnny le parchemin, qu’il détenait depuis des décennies. Blackheart remporte l’affrontement et lit le parchemin : toutes les âmes damnées l’envahissent alors. Mais Johnny, pour le détruire, utilise son pouvoir en le confrontant à ses méfaits passés. Puis, il décide de conserver son pouvoir pour le retourner contre le diable.

     

    Toujours à la recherche de nouvelles franchises Marvel à succès, Avi ARAD décide d'adapter "Ghost Rider" série peu connue aux USa et à fortiori en France. Le choix peut s'avérer étonnant: alors que Captain America, Thor ou Submariner attendent d'être adapté au cinéma, c'est un comics qui conte l'histoire d'un cascadeur victime d'un pacte avec Satan qui se transforme en soldat de l'enfer invincible qui doit servir son maître malgré lui. Pas de quoi attirer les chères têtes blondes au cinéma quand on sait que Johnny BLAZE arbore une tête de mort enflammée, un look pas trop sexy. Peut être le succès relatif de "Hellboy" a convaincu ARAD du potentiel de la BD...peut être.

    Bonnes nouvelles: le budget du film est conséquent, 100 millions de dollars sur la table et un acteur charismatique, Nicolas CAGE qui se déclare fan de la bande dessinée. Quand on sait qu'il fut un collectionneur compulsif de comics, c'est plutôt rassurant.

    Mauvaise nouvelle :le réalisateur a déja commis l'adaptation de "Daredevil" qui est tout simplement désastreuse.

    Hélas, au vu de la copie, nous constatons qu'entre vouloir et pouvoir, il y a une fossé que le réalisateur ne parvient pas à combler.

    Si la première partie du film est correcte, le jeune acteur qui interprète Johnny BLAZE n'est pas étranger à ce fait, l'apparition de CAGE fait sombrer le film dans le ridicule. Car Nicolas CAGE est dans une grande veine de cabotinage honteux. Doté d'une moumoute affligeante, il ressemble de plus en plus à David Carradine, il gesticule et grimace tant qu'il peut, surtout dans une scène de transformation en Ghost RIDER nanardesque au possible.

    Si les effets spéciaux sont plutôt réussis, ILM a définitivement maîtrisé le rendu des flammes en images de synthèse, le film manque cruellement d'intensité. En effet le Ghost Rider est virtuellement invincible, puisque pas vraiment vivant, ni mort vivant d'ailleurs. L'intensité dramatique en souffre, de plus le personnage manque de charisme (tu m'étonnes).

    Le méchant est totalement raté. L'acteur maquillé en bleu doit nous faire trembler de terreur, car c'est un fils de Satan qui désire prendre le trône de son père. Inutile de dire que le Ghost rider lui réglera son compte en deux temps trois mouvements, dans un affrontement qui ne sort pas le spectateur de sa torpeur.

    Au rayon satisfaction nous retrouvons Peter FONDA qui interprète Satan ou méphisto, appelez-le comme vous voulez. Sam ELLIOTT interprète un ancien ghost rider plutôt sympa. Au rayon bimbo de service, la non talentueuse Eva MENDES apporte....rien.

    Johnny BLAZE conserve sa malédiction, dommage pour le spectateur, attéré devant un tel navet. Les résultats au box office ne sont pas si mauvais que cela, mais demeurent mi figue, mi raisin. Une suite ne parait pas évidente, mais il n'est pas certain que les producteurs n'y songent pas. En tout cas, Nicolas CAGE signe peut être son plus mauvais rôle.  

       

     

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    37

    1 069 617

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    3

    523 901

    426

    2ème semaine

    5

    280 014

    426

    3ème semaine

    5

    141 482

    426

    4ème semaine

    17

    88 164

    426

    ENTREES PARIS

     

    210 582

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    3

    117 891

    29

    2ème semaine

    8

    53 782

    29

    3ème semaine

    11

    22 430

    24

    4ème semaine

     

    13 082

    14

    Nombre de semaines Paris

     

     

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    4 065

     

    1er jour Paris

     

     

     

    Budget

     

    120 M$

     

    Recettes US

     

    116 M$

     

    Recettes US 1er week end

    1

    45,3 M$

    3619

    Recettes Mondiales

    19

    238 M$

     

    Box office annuel FRANCE

    37

     

     

    Box office annuel USA

    26

     

     

    Box office annuel Allemagne

    42

    742 181

     

    Box office annuel Espagne

     

    1 012 370

     

    Box office annuel Italie

    60

    484 041

     

    Box office UK

     

    931 911

     

    Box office Europe

     

    5 668 555

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

    « BOX OFFICE NICOLAS CAGE 2007 PART IIBOX OFFICE JOHN WAYNE 1977 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :