• BOX OFFICE NICOLAS CAGE 1993 PART II

     

    LUNE DE MIEL A LAS VEGAS

    (HONEYMOON IN VEGAS)
     24 MARS 1993

     

      LUNE-DE-MIEL.jpg

    Réalisation

    Andrew BERGMAN

    Scénario

    Andrew BERGMAN

    Directeur de la photographie

    William A.FRAKER

    Musique

    David NEWMAN

    Production

    Mike LOBELL

    Distribution

    ARIANE

    Durée

    96 minutes

    Jack SINGER

    Nicholas CAGE

    Tommy KORMAN

    James CAAN

    Betsy NOLAN

    Sarah Jessica PARKER

     
    Brave garçon, Jack Singer n'avait qu'un seul défaut, celui d'idolâtrer sa mère. Sur son lit de mort, celle-ci n'eut aucun mal à lui faire promettre de ne jamais se marier "car aucune femme ne pourrait l'aimer autant qu'elle l'a aimé". Depuis, Jack partage son temps entre son agence de détective et son éternelle fiancée, Betsy, une jolie institutrice qui commence à trouver le temps long. Un jour, cependant, face à son ultimatum, il se résout à l'emmener à Las Vegas afin de l'épouser. Outre une pittoresque convention de sosies d'Elvis Presley, leur hôtel est fréquenté par Tommy Korman, un joueur professionnel peu scrupuleux, accompagné de son sbire Johnny Sandwich. Apercevant Betsy au bord de la piscine, Tommy reconnaît en elle le sosie parfait de sa défunte épouse Donna. Machiavélique, il entraîne Jack dans une partie de poker où le malheureux perd 65 000 dollars. En échange de cette énorme dette, le jeune homme est contraint de demander à sa promise de passer un week-end avec son redoutable adversaire. D'abord scandalisée, Betsy, autant par dépit que par curiosité, se prend au jeu. Le séjour, idyllique, se passe à Kauai, dans la splendide propriété de Tommy, hôte attentionné et généreux. De son côté, Jack, rongé par le remords, atterrit à Kauai, bien décidé à reconquérir Betsy. Tommy lui délègue alors Mahi, un chauffeur de taxi chargé de le promener dans toute l'île avant de le confier à Chief Orman, un notable polynésien passionné d'opérette, qui se met à lui chanter l'intégrale de Rodgers et Hammerstein. Pendant ce temps, Betsy se montre sensible à la cour pressante de Tommy, et accepte à demi-mot de l'épouser, surtout après qu'il lui ait raconté que Jack l'a "vendue" pour une misérable dette de... 3 000 dollars ! Ayant fait emprisonner Jack par la police locale, Tommy retourne à Las Vegas avec Betsy, en vue d'un mariage express. Libéré sous caution, Jack doit se contenter d'un charter pour San José (Californie), puis d'un DC-3 affrété par un escadron d'intrépides "Elvis volants" prêts à sauter en parachute sur Las Vegas. Et c'est ainsi que, vêtu d'un costume rutilant et tenaillé par la peur, le brave jeune homme obtiendra, in extremis, la main de sa dulcinée.

    Andrew BERGMAN déjà auteur du sympathique « premiers pas dans la Mafia » avec Marlon BRANDO, récidive dans une réalisation qu’il a lui-même écrit. Le personnage joué par le charismatique James CAAN n’est pas éloigné d’un parrain de la Maffia, en tout cas il est aussi dangereux. Le pauvre Nicolas CAGE ne pèse pas lourd face à la fourberie de son adversaire et il excelle dans sa composition de jeune homme totalement paumé, mais qui arrachera sa dulcinée sur son charme et la pureté de son amour. Le film rappelle quelque peu « proposition indécente » dans la question qui est de connaître jusqu’où peut aller l’amour de l’autre et surtout COMBIEN on représente pour l’autre. Bref, un bon divertissement sans prétention qui passe deux semaines en tête du BO Américain, sans toutefois faire, au final, autre chose qu’un score honorable sans plus. En France, le film est totalement sacrifié par les distributeurs, le film ne sort que dans 5 salles à Paris. Le total France du film est de 10 000 entrées. Vous me direz que c’est 4 fois plus que son film précédent, mais il n’est pas exagéré de penser que les distributeurs Français ne crient pas absolument pas en lui.
     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    9 340

     

     

    ENTREES Paris 1ère EXPLOITATION

     

     

    7 818

     

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    4 962

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS 1ère exploitation

    3

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    5

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    992

    1er JOUR Paris

    677

    Recettes US

     

    35,2 M$

     

    COTE DU SUCCES

       0 0

     

    « BOX OFFICE NICOLAS CAGE 1993 PART IBOX OFFICE NICOLAS CAGE 1993 PART III »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :