• BOX OFFICE JOHN WAYNE 1962 PART I

    LES COMANCHEROS

    (Comancheros)

    30 OCTOBRE 1961 (USA)

    20 AVRIL 1962

     

     


    Réalisation

    Michael CURTIZ

    Scénario

    James Edward GRANT, Clair HUFFAKER

    Directeur de la photographie

    William H CLOTHIER

    Musique

    Elmer BERNSTEIN

    Production

    George SHERMAN

    Distribution

    FOX

    Durée

    107  minutes

    Tournage

    18 juin 1961 / août 1961

    Jack Cutter

    John WAYNE

    Paul Regret

    Stuart WHITMAN

    Pilar Graile

    Ina BALIN

    Tully Crow

    Lee MARVIN

     

     

    Joueur professionnel, Paul Regret fuit La Nouvelle-Orléans afin d'échapper au juge dont il a tué le fils au cours d'un duel. Sur le navire qui le conduit à Galveston, au Texas, il fait la connaissance d'une jeune femme, Pilar, qu'il courtise. Mais à sa descente de bateau, Regret est arrêté par Jack Cutter, capitaine des Texas Rangers, chargé de le ramener en Louisiane. En cours de route, Regret réussit à échapper à la surveillance de Cutter; mais celui-ci finit par le retrouver, alors qu'il poursuivait un Comanchero, Tully Crow.À la suite d'une attaque des Indiens, et devant la conduite héroïque de Regret, ce dernier est accepté au sein des Rangers. Sa première mission, aux côtés de Cutter, le conduit incognito au camp des Comancheros. Il découvre alors que la fille du chef des renégats n'est autre que Pilar. Celle-ci, qui se doute de l'identité des deux hommes, n'en conserve pas moins le silence. Après un ultime combat au cours duquel les Rangers parviennent à mettre les Comancheros hors d'état de nuire, Paul quitte Cutter et les Texas Rangers : accompagné de Pilar, il s'éloigne vers une vie nouvelle.

     

    John WAYNE n’a jamais été aussi populaire et va connaître en FRANCE un pic de popularité comme jamais. Le premier film de cette année 1962 est quelque peu oublié et c’est fort dommage : « les comancheros » est un morceau de choix. En effet c’est une réalisation de Michael CURTIZ un homme au pédigrée des plus recommandables. Avec lui on peut s’attendre à la grande classe même si fortement malade il éprouve beaucoup de mal, si bien que c’est John WAYNE et George SHERMAN ainsi que le second réalisateur qui terminent le film sous la supervision du réalisateur alité et qui décède peu après.

    Le film picore à  tous les genres, il débute par l’arrestation de Stuart WHITMAN par John WAYNE. Evidemment au cours de leur périple, ils vont développer une belle amitié, et comme dans tous les « buddy movies » vont se séparer bons amis. Le justicier solitaire vers le nord, le coureur de jupons vers le Sud avec Pilar, sa nouvelle dulcinée interprétée par la très belle et piquante Ina BALIN.

    Jack CUTTER, Texas Ranger, va changer de mission en cours de film. Chargé d’arrêter Paul REGRET, il devra mettre un terme à l’activité des Comancheros qui sont des renégats qui sont des intermédiaires avec les indiens comanches. Les deux héros retrouveront Pilar qui est la fille du chef des comancheros, un personnage handicapé en chaise roulante mais fort dangereux. Evidemment Pilar repère l’identité des deux hommes et tente de les sauver. Découverts ceux-ci s’échappent. Reste à affronter les comanches dans l’habituelle fusillade de tout bon western.

    De très bons moments sont présents dans le film. Les comanches sont présentés comme une bande d’affreux saoûlots, dont le chef qui arbore une armure de conquistador liquidé par son grand père, n’en est pas un des représentants les moins imbibés.

    Une longue scène met en présence un John WAYNE et un Lee MARVIN des plus malsains. Dans le rôle de la crapule de service, Lee MARVIN en fait des tonnes, et sera abattu par John WAYNE lors d’une partie de poker qui tourne mal. CUTTER est sauvé par Paul REGRET. Les deux acteurs se retrouveront bientôt, et la popularité de Lee MARVIN aidant, ce sera bientôt en co-vedette!

    Reste un excellent divertissement de grande classe, magnifiquement photographié. L’année 1962 commence bien pour le Duke qui prend la tête du Box Office parisien avant de céder rapidement sa place. AU final le film marche très convenablement, mais on ressent que les distributeurs sont pressés de mettre à l’affiche le reste de la production du Duke à l’affiche où les résultats vont s’emballer.    

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    1 693 553

     

    ENTREES PARIS

     

    352 742

     

    ENTREES PARIS EXCLUSIVITE

     

    142 686

     

    1ère semaine

    1

    54 550

    4

    2ème semaine

    3

    47 985

     

    3ème semaine

    5

    40 151

     

    Nombre de semaines Paris

     

    3

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    13 637

     

    1er jour Paris

     

     

     

    Budget

     

     

     

    Recettes US

     

     

     

    Recettes Mondiales

     

     

     

    Box office annuel FRANCE

    33

     

     

    Box office annuel USA

     

     

     

    Box office annuel Allemagne

     

     

     

    Box office annuel Espagne

     

    409 557

     

    Box office annuel Italie

    24

     

     

    Box office UK

     

     

     

    Box office Europe

     

     

     

    Cote du succès

     

    * *

     

     

    « BOX OFFICE JOHN WAYNE 1964 PART IILEON MORIN PRETRE - BOX OFFICE EMMANUELLE RIVA 1961 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :