• BOX OFFICE FRANCE TOP 81 A 90

     

     TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50TOP 51 A 60TOP 61 A 70TOP 71 A 80 - TOP 81 A 90 TOP 91 A 100 - TOP 101 A 110

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     81

    Sept hommes en or

    694 811

    166 754

    VICARIO

    LEROY

    MOSCHIN

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 Un voleur génial entraîne sa maîtresse et sept autres hommes dans le casse du siècle. Il a conçu un plan pour s'emparer de la réserve d'or d'une grande banque suisse. Il a tout prévu, dans les moindres détails, de la technique de cambriolage à l'éventuelle trahison d'un des membres du groupe. Mais même dans les engrenages les plus parfaits, il y a toujours un grain de sable pour gripper la machine. Le casse du siècle !

      82

    Les yeux bandés

    677 569

    129 287

    DUNNE

    HUDSON

    CARDINALE

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 Un éminent psychiatre, le Dr Snow, suit un scientifique qui souffre de troubles émotionnels. Tous les deux sont kidnappés par une organisation secrète qui cherche à s'accaparer le fruit des recherches du savant.

      83

    Agent 3S3 passeport pour l'enfer

    673 295

    95 753

    SOLLIMA

    ARDISSON

    MARCO

     BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90Après la mort en force d'un espion, Walter Ross doit détruire l'organisation criminelle "Black Scorpion" de façon à appréhender leur patron qui s'appelle „Monsieur A“. Il a besoin de pourchasser le criminel en Autriche et en Allemagne.

      84

    New-York appelle super Dragon

    656 957

    35 018

    FERRONI

    DANTON

    LEE M.

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 Etats-Unis ville universitaire de Freemont, les étudiants sont comme pris de transes après avoir mâché du chewing-gum contenant des substances inconnues et indétectables. Les troubles à l’ordre public deviennent fréquents et incontrôlables. L’ex agent Super Dragon est prié de sortir de sa retraite. Ce n’est qu’en apprenant la mort d’un ami agent secret pendant son enquête sur l’affaire, qu’il décide de reprendre l’enquête. Il se rend sur place et découvre très vite le fournisseur de chewing-gum. Mais quand il veut le faire parler, celui-ci, est assassiné. Cependant Super Dragon découvre que les tablettes proviennent de Hollande. Il s’y rend aussitôt

      85

    Les compagnons de la gloire

    653 356

    89 155

    LAVEN

    TRYON

    CAAN

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 À l’aube d’une nouvelle guerre contre les Sioux et les Cheyennes, le Général McCabe prend le commandement d’une colonne de soldats fraîchement formés. Autant d’hommes jeunes qu’il n’hésitera pas, comme les précédents, à sacrifier pour vaincre l’ennemi. Pour s’attribuer tout le mérite d’une victoire, il divise ses forces en ordonnant au Capitaine Harrod, un officier lucide de plus en plus hostile à son autorité, de poursuivre un groupe d’Indiens. Une manœuvre de diversion qui l’expose d’autant plus dangereusement qu’il n’attend pas les renforts du Général Hoffmann…

      86

    Fureur sur le Bosphore

    650 849

    92 975

    HATHAWAY

    CLARK

    LINE

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 Le professeur Kurtz, inventeur du rayon Beta capable de désintégrer toutes les matières, arrive à Istanbul avec sa secrétaire, Simone Koblin. Dans sa chambre d'hôtel, il se fait enlever par un commando mystérieux qui tente de le faire passer pour mort en déposant le cadavre d'un sosie. L'agent du F.B.I. chargé de la surveillance du professeur, saute sur une bombe, alors qu'il se penche sur le corps. Les services de contre-espionnage américain se mettent aussitôt en alerte. Le patron du bureau parisien lance un de ses meilleurs limiers sur l'affaire : Dick Malloy, non sans avoir auparavant pris contact avec Romi, la fille du professeur, elle aussi physicienne...

      87

    L'espion

    647 929

    141 793

    LEVY

    CLIFT

    KRUGER

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 En visite à Leipzig, le physicien américain James Bower est recruté par l'agent Adam de la CIA afin de persuader le scientifique soviétique Goshenko de travailler pour les États-Unis. Découvrant cela, Peter Heinzmann, scientifique allemand et agent communiste, enlève et séquestre Bower pour connaître ses instructions. Durant son interrogatoire, Bower apprend que Goshenko est mort, mais qu'il a sauvegardé ses plans sur microfilm. Bower réussit à s'échapper et à se procurer le microfilm grâce au docteur Saltzer, l'un de ses contacts en Allemagne. Heinzmann reçoit l'ordre de convaincre Bower de se rallier à la cause communiste, en vain. Ayant échoué dans sa mission et alors qu'il tentait de s’enfuir, Heinzmann meurt écrasé par un camion de la CIA.

      88

    Sept colts du tonnerre

    646 744

    27 160

    GIROLAMI

    FLYNN S.

    BENDANDI

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 Les propriétaires d'une mine d'or pourchassent Rodrigo Rodriguez, un bandit qui les attaqué.

      89

    La bourse et la vie

    625 313

    77 518

    MOCKY

    FERNANDEL

    POIRET

     BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90Pelepan se voit dans l'obligation d'« emprunter » une somme importante à l'immobilière Bertin dont il est l'un des plus sérieux collaborateurs. Avec le marseillais Migue et l'alsacien Schmidt, deux collègues de bureau de Toulouse, le roublard Pelepan décide d'apporter cet argent à Paris où ils doivent le remettre aux frères Robinhoude. Mais le hasard malicieux voudra qu'à partir de Limoges, les uns et les autres se trompent de train, créant ainsi de nombreuses situations autant cocasses que dramatiques. Après de nombreux chassé-croisés ferroviaires, le trio se retrouvera à Paris mais pas encore au bout de ses peines.

      90

    Détective privé

    625 110

    119 675

    SMIGHT

    NEWMAN

    BACALL

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 81 A 90 Un détective privé, Lew Harpers, est engagé par Madame Elaine Sampson sur la recommandation d'un avocat, Albert Graves, ami d'enfance d'Harper. Cette femme riche et belle, immobilisés par une fracture qui fait d'elle une impotente, le charge d'enquêter sur la disparition de son mari. Est-ce encore une de ses nombreuses aventures avec des femmes ou est-ce plus grave ? Le pilote personnel de Sampson, Alan Taggert, affirme que son patron a disparu dès après l'atterrissage, à proximité de l'hôtel « Bel Air ». Harper s'y rend et y découvre la photographie d'une ancienne star, Fay Eastbrock. Celle-ci passe le plus clair de son temps à s'enivrer dans tous les restaurants et boites de nuit de la région. Harper feint de tomber amoureux d'elle et la ramène ivre morte chez elle. Là, un mystérieux coup de fil lui donne de précieux renseignements sur le kidnapping ; car, entre temps, Madame Sampson lui a fait savoir que les ravisseurs exigeaient une rançon de 500 000 dollars. Harper, assisté du shéritf de Santa Theresa, d'Alan et d'Albert Graves, fait déposer la rançon à l'endroit convenu. Mais le conducteur de la limousine qui en prend livraison est abattu par un mystérieux personnage au volant d'une voiture blanche décapotable. Harper découvre qu'Alan est l'un des complices ; et c'est encore Albert Graves qui le sauve d'une mort certaine en tuant Alan. Plus tard, Harper est mis sur la piste de Betty, une artiste du « Piano Bar ». Cette dernière est enlevée et torturée. Harper intervient à temps et apprend d'elle que Sampson est caché dans les soutes d'un pétrolier abandonné. Quand il s'y introduit, il est attaqué et assommé. Graves, encore lui, arrive sur ces entrefaites. Tous deux découvrent le corps de Sampson assassiné. Betty s'enfuit. Après une poursuite dramatique, elle trouve la mort dans un accident. Harper pourra enfin faire avouer le véritable coupable : l'ami de Sampson lui-même, l'avocat Albert Graves.

     

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 1966 TOP 91 A 100BOX OFFICE FRANCE 1966 TOP 71 A 80 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :