• BOX OFFICE FRANCE 1994 TOP 11 A 20

     

     

     

            

    TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50 - TOP 51 A 60

     

       

      

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     11

    RASTA ROCKET

    2 560 606

    227 393 (123)

    TURTELTAUB

    LEON

    DOUG

    RASTA ROCKET BOX OFFICE FRANCE 1994Derice Bannock a un rêve dans la vie : aller aux Jeux Olympiques et faire aussi bien que son père, Ben Bannock, célèbre sprinter jamaïcain et champion olympique du 200 mètres à Mexico, en 1968. Pour cela, Derice s'entraîne dur tous les jours et peut compter sur le soutien de sa femme et de son ami de toujours, Sanka Coffie, un bon vivant insouciant, possédant des royales rasta dreadlocks sept fois champion de pushcart. Le jour des sélections sur 100 mètres, Derice est considéré comme le favori, mais à mi-course, et alors qu'il est en tête, son poursuivant, Junior Bevil, fils d'un riche bourgeois de Kingston, qui court contre l'avis de son père, l'entraîne dans sa chute, ainsi qu'un troisième athlète : Yul Brynner. Malgré les réclamations, le président de la Fédération jamaïcaine refuse de faire recourir la course.Derice va alors chercher un autre moyen d'accomplir son rêve. Pour cela, il va se mettre à la recherche d'Irvin Blitzer, double champion olympique de bobsleigh aux Jeux d'Innsbruck en 1964 et de Grenoble en 1968, mais disqualifié aux Jeux suivants à Sapporo en 1972 pour tricherie (il avait alourdi son bobsleigh pour aller plus vite). Ce dernier a pris sa retraite à la Jamaïque, où il s'est reconverti dans les paris hippiques dans un café de Sandy Bay, après avoir tenté d'approcher Ben Bannock par le passé — il avait une théorie reposant sur l'utilisation de quatre sprinters pour pousser le bobsleigh au démarrage et gagner ainsi de précieuses secondes dans ce moment capital, mais Irvin a changé et il n'est plus intéressé par le bobsleigh.Après négociations, il revient finalement sur sa décision et accepte de former une équipe

     

                   

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     12

    SPEED

    2 403 695

    711 565 (418)

    DE BONT

    REEVES

    BULLOCK

    SPEED BOX OFFICE FRANCE 1994Howard Payne, terroriste psychopathe, policier à la retraite, prend en otage un ascenseur dans un immeuble d'affaires à Los Angeles et réclame une rançon en menaçant de le faire sauter. Son projet échoue à cause de deux officiers du SWAT Jack Traven et son partenaire Harry Temple, il décide alors de se faire exploser avec le C4 qu'il a placé sur son torse et se faire passer pour mort. Pour se venger, Payne pose une bombe dans un bus, qui risque d'exploser si la vitesse passe en-dessous de 50 miles/h (soit 80km/h) ou si quelqu'un essaie de descendre. Jack Traven réussit à monter dans le bus. Commence alors, un véritable casse-tête pour l'officier du SWAT qui par tout les moyens, cherche à désamorcer la bombe  

                   

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     13

    LA CITE DE LA PEUR

    2 266 554

    525 768 (183)

    BARBERIAN

    CHABAT

    DARMON

    BOX OFFICE FRANCE 1994Cannes, édition 93 du festival de cinéma. Pas facile pour Odile Deray, petite attachée de presse, de faire parler de "Red Is Dead". En effet, il s'agit d'un film d'horreur de série Z , d'un budget ridicule, et avec des acteurs qui le sont davantage. Un évènement va l'aider dans la promotion de "Red Is Dead" : un tueur commet des meurtres exactement de la même manière que dans le film. Sauf que dans la réalité, il s'attaque aux projectionnistes. De vrais meurtres , en plein festival de Cannes, l'occasion est inespérée pour Odile : elle ne pouvait rêver mieux comme publicité pour son film. Elle fait donc immédiatement venir à Cannes Simon Jérémi, l'acteur principal, un enfant de trente ans un peu simplet, qui vomit quand il est content. Pour le protéger, et surtout pour la frime, elle engage un garde du corps, Serge Karamazov, plus interessé par les filles que par sa mission. Dans la fièvre de Cannes, avec un tueur en liberté, un politicien véreux et un commissaire principal obsédé par les médias, Odile, Simon et Karamazov devront jouer des coudes pour arriver intacts jusqu'aux marches du Palais. Mais qui peut bien être l'assassin des projectionnistes? 

                   

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     14

    LA VENGEANCE D'UNE BLONDE

    2 041 759

    501 070 (258)

    SZWARC

    CLAVIER

    CHAZEL

    LA VENGEANCE D'UNE BLONDE BOX OFFICE FRANCE 1994Gérard Bréha, journaliste à TV Bretagne, chaîne publique régionale, s'installe à Paris avec sa femme Corine et leurs deux enfants. En effet, poussé par son épouse, Gérard a présenté sa candidature à la grande chaîne privée TV8, et il vient d'être choisi par la directrice de l'information, Marie-Ange de la Baume, une femme de pouvoir au charme certain, pour présenter le journal de 23 heures. Marie-Ange, très impressionnée par son poulain, lui confie une enquête sur un sujet à risque : les "Yam", groupuscule terroriste et violent. Un séminaire de travail est organisé à Marrakech. Gérard, de plus en plus fasciné par Marie-Ange, cache à Corine la destination de son voyage. Mais cette dernière découvre incidemment la vérité. De mensonges en tromperies, les relations du couple ne cessent de se dégrader. Corine se sent trahie et abandonnée par cet homme qu'elle a soutenu et aimé. Gérard est saoulé par son succès. Il joue le jeu dicté par son ambition au détriment de la sécurité des siens que menacent les "Yam". Un scoop qui tourne mal met en danger l'image de marque de Gérard. Il doit participer avec Corine à l'émission populaire "Franc-Jeu". Elle va en profiter pour se venger de lui. 

                    

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     15

    GROSSE FATIGUE

    2 015 230

    417 021 (189)

    BLANC

    BOUQUET

    BLANC

    GROSSE FATIGUE BOX OFFICE FRANCE 1994L'acteur Michel Blanc ne comprend pas ce qui lui arrive. On lui reproche de cachetonner dans des supermarchés, d'avoir violé son amie Josiane Balasko, de se montrer particulièrement pressant auprès de Charlotte Gainsbourg, Estelle Halliday ou Mathilda May . Alors qu'il commence à craquer, une autre amie, Carole Bouquet lui propose de venir se reposer dans sa maison de campagne du Lubéron (et de lui écrire par la même occasion un scénario). Là, ils découvrent l'horrible vérité. Un sosie de l'acteur, souffrant des inconvénients de la célébrité, a décidé d'en profiter lui aussi. Ahuri, Michel Blanc tente au départ de l'en dissuader, puis finit par accepter un marché étrange. Pendant un an, il laissera sa place (publique) à son sosie, et partira se reposer sur une île. Mais à son retour, Blanc s'aperçoit qu'il est définitivement remplacé. Philippe Noiret lui confie qu'il a vécu pareille mésaventure et qu'il ne faut rien regretter. Dégoûtés par le cinéma français, les deux hommes décident d'aller se promener. Mais Roman Polanski leur propose une figuration dans son dernier film, qu'ils ... acceptent. 

                   

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     16

    LE FLIC DE BEVERLY HILLS 3

    2 003 437

    709 142 (338)

    LANDIS

    MURPHY

    REINHOLD

    LE FLIC DE BEVERLY HILLS 3 BOX OFFICE FRANCE 1994Après une descente qui a tourné au drame et au meurtre de l'inspecteur Todd, Axel Foley va à Beverly Hills où il découvre que les meurtriers de son patron travaillent dans un parc d'attraction nommé WonderWorld. 

                   

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     17

    LA REINE MARGOT

    1 980 663

     

    CHEREAU

    ADJANI

    PEREZ

    LA REINE MARGOT BOX OFFICE FRANCE 1994En août 1572, Catherine de Medicis, mère du roi de France Charles IX, donne en mariage sa fille Marguerite de Valois (Margot), catholique, à Henri de Navarre, protestant, afin d'unifier la France déchirée par les guerres de religion. Mais quelques jours plus tard, le roi ordonne le massacre de la Saint-Barthelemy. Coligny meurt, ainsi que des milliers de protestants. Le jeune de la Môle, protestant, échappe au massacre en se réfugiant chez Margot dont il devient l'amant. Les frères de Margot, Anjou et Alençon convoitent le pouvoir, surtout Anjou, le préféré de Catherine qui ne recule devant aucun crime pour le mettre sur le trône. Henri échappe, grâce à Margot, à de multiples tentatives d'assassinat. En outre, il a la faveur de Charles, qu'il a sauvé de la mort, lors d'une chasse. Margot, bien qu'emprisonnée au Louvre, réussit à revoir la Môle en train, lui, de rassembler les troupes protestantes. Charles est empoisonné par sa mère à la place d'Henri. La mort vient lentement. Henri fuit en Navarre, Charles meurt et la Môle, accusé du meurtre, est exécuté. Margot deviendra reine de Navarre. 

                   

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     18

    TRUE LIES

    1 901 765

    590 566 (462)

    CAMERON

    SCHWARZENEGGER

    CURTIS

    TRUE LIES BOX OFFICE FRANCE 1994Harry Tasker est agent de renseignements et travaille pour l'Oméga Sector, l'ultime échelon de la défense américaine spécialisé dans la lutte anti-terroriste. Un matin d'hiver, Tasker a pour mission de pénétrer dans la propriété de Khaled, un homme d'affaires suisse. Là, il comprend que ce dernier a pris part à une importante opération menaçant les Etats-Unis et orchestrée par deux terroristes, Aziz et sa ravissante complice, Juno. De toutes ses périlleuses activités, Helen et Dana, la femme et la fille de Harry, ne savent rien puisqu'il se fait passer pour un tranquille représentant en informatique. Alors qu'il tente de démanteler le réseau terroriste, Hany découvre avec stupéfaction que sa femme a une liaison avec un prétendu espion, de fait un simple vendeur de voitures. Il va alors tenter un double exploit : sauver sa femme et son pays. A la suite d'un mauvais concours de circonstances, le couple est enlevé par le gang. Après s'être échappé et avoir mis les terroristes en déroute, Harry libère Helen depuis un hélicoptère. Mais en guise de représailles, Aziz prend Dana en otage. C'est avec les grands moyens que le superagent délivre sa fille et vient enfin à bout du réseau terroriste. Quelques mois plus tard, Helen et Harry travaillent désormais en étroite collaboration. 

                  

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     19

    DEMOLITION MAN

    1 729 811

    579 493 (380)

    BRAMBILLA

    STALLONE

    SNIPES

    DEMOLITION MAN BOX OFFICE FRANCE 1994Los Angeles, 1996. Simon Phoenix, un psychopathe traqué par la police, s'est emparé d'une trentaine d'otages avant de se réfugier dans une planque pleine d'armes et d'explosifs. Alors que ses supérieurs hésitent quant aux méthodes à employer, le sergent de police John Spartan, surnommé Demolition Man (littéralement « le démolisseur ») en raison de ses méthodes expéditives, décide de passer à l'action et parvient à s'introduire dans le repaire de Phoenix. Ce dernier refuse de se rendre et déclenche une formidable explosion durant laquelle les 30 otages trouvent la mort. John Spartan est accusé d'homicide par imprudence et est condamné à une longue peine d'hibernation et de rééducation au "Cryo-Pénitencier" de Californie. 2032. La société est désormais non-violente, le dernier meurtre remontant au 25 septembre 2010. Simon Phoenix est décongelé plus tôt que prévu et, s'avérant nullement guéri de ses pulsions agressives, parvient à s'échapper de la cryo-prison après avoir tué plusieurs personnes. La police, ne sachant plus comment lutter contre de tels criminels, décide de recourir à un policier plus expérimenté en la matière : John Spartan. Elle sort Spartan de son hibernation trente-quatre ans plus tôt que prévu et, en échange de sa libération définitive, le charge d'arrêter son ennemi de longue date, Phoenix, avec l'aide des policiers Lenina Huxley et Alfredo Garcia. Au fil de son enquête, Spartan découvrira un monde aseptisé, où dire des gros mots est passible d'amende et où l'on fait l'amour par ordinateurs interposés.

     

                        

     

    TITRE

    FRANCE

    1ère sem

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     20

    LE COLONEL CHABERT

    1 697 214

    270 734 (194)

    ANGELO

    DEPARDIEU

    LUCHINI

     LE COLONEL CHABERT BOX OFFICE FRANCE 1994Un étrange personnage, loqueteux et nauséabond, se présente pour la énième fois chez l'avoué Derville et obtient enfin un rendez-vous à une heure du matin. Il lui expose son invraisemblable identité : colonel Chabert, mort héroïquement dix ans plus tôt à la bataille d'Eylau, rescapé de fait et soigné depuis en pays ennemis. Il revient reprendre possession de ses titres, de sa femme et de sa fortune. Derville prend parti pour sa cause tout en étant aussi l'avoué de la comtesse Ferraud, la veuve de Chabert. Douloureux affrontement entre les deux clients : Chabert veut ressusciter un passé qui réduirait à néant les acquis de la comtesse : un époux et des enfants qu'elle aime, un statut social envié assis sur la fortune matérielle. Derville suggère un protocole qui restituerait l'argent à Chabert et la garantie de son mutisme à son ex-épouse. Mais ils ne parviennent à aucun point d'accord, la comtesse veut diminuer le prix à payer, et ôter son nom à Chabert pour plus de sûreté. Les tractations deviennent ignobles, seul l'argent importe désormais. Chabert, alors, renonce à tout et s'enfuit. L'affaire éclate, le comte Ferraud répudie sa femme pour épouser la fille d'un pair de France et satisfaire ses ambitions personnelles 

                   

     

     

     

    « BOX OFFICE FRANCE 1994 TOP 21 A 30BOX OFFICE FRANCE 1994 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :