• BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60

     

      TOP 10TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40 - TOP 41 A 50 - TOP 51 A 60

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

    51

    LES SUPERS FLICS DE MIAMI

    722 121

    141 409

    CORBUCCI

    HILL

    SPENCER

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Joe Garret, un truand récemment libéré de prison, est retrouvé mort, assassiné. Il était l'auteur d'un fabuleux hold-up à Detroit, qui avait rapporté vingt millions de dollars. Le capitaine Tanney, chargé de l'affaire, désespère de retrouver son meurtrier tout autant que l'argent. Son supérieur menace de le rétrograder en cas d'échec. Tanney fait alors appel à des amis, Doug Bennet et Steve Forest, deux agents du FBI qui ont jadis mis Garret sous les verrous. A peine arrivés à Miami, les deux compères réduisent à néant un gang de braqueurs. Tout en poursuivant leur enquête, Bennet et Forest nettoient la ville de ses truands...

    52

    ZONE ROUGE

    715 317

    137 822

    ENRICO

    ANCONINA

    AZEMA

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Pierre Rousset a la fièvre. Il appelle alors à son chevet sa femme, Claire, dont il est séparé. Claire soigne Pierre et décide de repartir le lendemain. Dans la nuit, elle est brutalement réveillée par un bruit de moteur et par une pluie qui sent l'essence. Puis tout prend feu. Et elle fuit. Au matin, les autorités annoncent qu'un camion volé a eu un accident dans le hameau, suivi d'une explosion qui a tout détruit. Claire sait que ce n'est pas vrai et le dit. Mais l'enquête est formelle. Jeff Montelier, lui, fait également des enquêtes. Son travail est de récupérer l'argent de traites impayées. Or, Pierre Rousset n'avait pas payé sa voiture dont Claire s'était portée garante. Jeff rencontre donc Claire. Il a l'air d'un charognard et Claire l'éconduit. Mais Jeff a appris les étranges circonstances de la destruction du hameau, et le camion qui a explosé est justement un camion pris en charge par l'entreprise qu'il emploie. Homme curieux de nature, il mène ses propres recherches. Comme Claire, il se heurte aux autorités. Mais en plus, il doit affronter ses anciens amis qui le pressent de ne se mêler de rien. Il s'aperçoit que son entreprise fait suivre Claire et tente de la faire passer pour folle. Il l'avertit et c'est ensemble qu'ils poursuivent leurs investigations. Son patron le renvoie. Il acquiert pourtant les preuves de la malversation de son entreprise qui a organisé le transport d'un produit toxique. Juste avant que le hameau ne soit rasé par des bulldozers, Jeff recueille nuitamment l'eau d'une citerne afin de la faire analyser par l'un de ses amis. Cet ami est défenestré mais il a le temps de prévenir Jeff: l'eau contient de la dioxine. Claire et Jeff, traqués n'ont plus que le recours d'un ami journaliste pour divulguer l'affaire. Mais les anciens collègues de Jeff veillent et le blessent. Des policiers intègres sont là pour mettre fin à toutes les combines. Trop tard. Jeff meurt dans les bras de Claire qui commence à ressentir les effets inexorable de la dioxine.

    53

    INSPECTEUR LAVARDIN

    701 456

    300 058

    CHABROL

    POIRET

    BRIALY

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Le repas qui réunit Hélène, sa fille Véronique, son frère Claude et son deuxième mari Raoul est interrompu. Une délégation de la ville demande à Raoul Mons, écrivain catholique notoire, d'interrompre une pièce de théâtre blasphématoire. Quelque temps après, il est retrouvé mort sur la plage. L'inspecteur Lavardin est dépêché sur les lieux. Sa rencontre avec la famille est une surprise, il retrouve Hélène qu'il a (qui l'a?) aimée. Hélène passe son temps entre un fauteuil et la plage, le regard perdu dans le lointain. Flanqué d'un gendarme, le policier tente de découvrir quelle haine a provoqué ce drame que personne ne pleure. Ses premières recherches le dirigent vers le théâtre où il découvre Francis, un jeune drogué qui rencontre mystérieusement Claude qui préfère les hommes aux femmes depuis la disparition en mer de son épouse avec le père de Véronique, laquelle s'échappe la nuit pour retrouver sur la plage un homme d'âge mur. L'enquête revient à la villa familiale. A la fois confessionnal et clef de tous les mystères. Lavardin y trouve un numéro de téléphone caché au fond d'un tiroir par Raoul. C'est celui d'une boîte de nuit où Monsieur Max règne, à qui rien n'échappe avec ses caméras vidéo. Lors d'une visite surprise, l'inspecteur y retrouve son petit monde: Francis, Véronique, Claude. Dans un studio prêté à Raoul par Max, Lavardin découvre le nom du meurtrier. Mais, au lieu de ce meurtrier-là, Lavardin préfère choisir lui-même son coupable.

    R

    E.T

    700 000

    152 870

    SPIELBERG

    WALLACE

    THOMAS

    ET BOX OFFICE Abandonné, E.T., l'extra-terrestre, a été abandonné sur cette terre inconnue. Ses amis ont entendu arriver une horde d'humains et la soucoupe est repartie. Sans lui, qui se réfugie dans une resserre, proche d'une maison. C'est là qu'habitent Elliott, sa mère, son frère Mike et sa soeur Gertie. Le premier, Elliott découvre E.T. : amitié immédiate. Mais, pour convaincre les siens de son existence, c'est une autre histoire. En cachette donc, Elliott accueille E.T. dans sa chambre. Mike et Gertie sont vite mis dans le secret. Ils sont à leur tour fascinés. Mais c'est Elliott qui reste l'ami privilégié du petit extra-terrestre. Même à l'école, ils restent en communication. E.T. fait des progrès prodigieux : il apprend à parler. Pour dire quoi ? Qu'il veut rentrer chez les siens. Mike et Elliott, à contre-coeur, font tout pour l'y aider. Avec un radar de fortune qu'il a fabriqué lui-même, E.T. communique avec sa planète natale. Cela se passe dans une forêt, en pleine nuit. Mais E.T. et Elliott s'égarent et ne rentrent que le lendemain, malades et ramenés par la police et les savants qui ont enfin déniché leur proie. Les chercheurs s'affairent mais l'état d'Elliott et d'E.T., indestructiblement liés, empire. Tout d'un coup, leurs destins se séparent : Elliott s'en sort et E.T. meurt. Du moins le croit-on. Car, seul avec Elliott, il revit. Exceptés les barrages inutiles de la police, la voie est libre pour rejoindre la soucoupe qui attend E.T.

    R

    FANTASIA

    700 000

    115 314

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Le film est composé de sept séquences illustrant huit morceaux de musique classique, réorchestrés et dirigés par le chef d'orchestre Leopold Stokowski à la tête de l'Orchestre de Philadelphie. La dernière séquence illustre deux morceaux et un intermède sépare la séquence 4 et 5. Chaque séquence est précédée d'une courte introduction où l'orchestre est en ombre chinoise. Le film, après l'apparition du titre, débute immédiatement comme dans une salle de spectacle : un rideau s'ouvre sur une scène dans la pénombre, les silhouettes de musiciens qui s'installent se découpent sur un écran bleu, avec des bruits d'instruments qui s'accordent. Le narrateur, comme pour une retransmission, accueille les spectateurs. Tandis qu'il explique au public qu'il existe trois genres de musiques, certains instruments sont éclairés, et leur sonorité mise en avant. Les trois genres sont la musique narrative, qui raconte une histoire, l’illustrative, qui évoque une ou des images, et la musique absolue, qui n'existe que pour elle-même.

    54

    DELTA FORCE

    696 520

    149 840

    GOLAN

    NORRIS

    MARVIN

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Juillet 1985. Un avion américain décolle d'Athènes à destination des Etats-Unis. Quelques minutes plus tard, deux terroristes s'emparent du Boeing et contraignent le commandant de bord à mettre le cap sur Beyrouth. La Maison Blanche et le Pentagone sont immédiatement alertés; le général Woodridge réunit un état-major de crise et mobilise, dans la nuit, un commando d'élite, Delta Force...

    55

    NATTY GAN

    666 981

    195 072

    KAGAN

    CUSACK

    SALENGER

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Chicago, dans les années 1930, en pleine crise économique. Sol Gann, un chômeur mêlé de trop près aux milieux syndicaux pour garder l'espoir de trouver un travail sur place, vit seul avec sa fille, Natty. Il finit par accepter un travail de bûcheron près de Seattle, à l'autre bout du pays. Natty est confiée à une voisine un peu autoritaire, Connie, dont elle ne tarde pas à rejeter la tutelle. Elle s'enfuit et décide de retrouver son père. Elle traverse un pays en crise, peuplé de chômeurs et d'enfants abandonnés. Elle embarque dans un train à destination de l'Ouest, en compagnie d'un passager clandestin, Harry, dont elle gagne vite la sympathie...

    56

    LE MÔME

    665 730

    143 341

    CORNEAU

    ANCONINA

    AMBRE

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 On ne l'aime pas beaucoup Willie. Il faut dire que ses méthodes sont un peu particulières. Trop individualistes d'abord. Expéditives aussi. Et les copains de la brigade trouvent que le boulot en prend un coup. Cette affaire, Willie a voulu la terminer seul. Il a surpris les deux "Marseillais" à leur hôtel. En pleine détente. Mais la came était là. La fille aussi. Il a saisi les quatre. Confié les passeurs à ses collègues furieux d'avoir été prévenus trop tard. Grincheux parce que le résultat n'est pas fameux: les gros bonnets courent toujours. Mais Willie a des idées plein la tête. La première c'est Jo, cette fille paumée qu'il a déjà bien bousculée. Agressive, hagarde; pas nette. La preuve: aussitôt relâchée, elle va se faire récupérer par deux types friqués dans leur grosse voiture. Les frères Charkis, deux "Libanais" à suivre, lui dit Roger, son seul ami. Willie suit. Jo, cette nuit, est entre les mains de Darmines, quelqu'un qui brasse gros. Et louche. Louches aussi sont ses rapports avec la fille. Willie, pour l'avoir vu, s'est fait d'ailleurs bien amocher. Mais il persiste bien que mis à pied. Renvoie l'ascenseur. Et Charki Michel se fait piéger. Willie prend Jo et la perd: pendant la nuit, elle a téléphoné. Il la retrouve en train de se faire tabasser par "son" Michel qui, à Darmines, veut l'envoyer. Cette fois, elle se laisse emmener. C'est les hôtels, une boîte, car Jo a besoin de danser. Pris en chasse, ils chassent aussi. Darmines, coincé, lui a tout avoué. Willie trouve les armes dans l'entrepôt. C'est l'hallali qu'il va sonner. Des idées plein la tête, Willie, des vilains souvenirs. Des cris, des coups, du sang, sa mère tombée un pistolet qu'il prend, pour tuer. Et c'est la course avec au bout le bon Roger. Cette nuit c'est le bazooka qu'il fait cracher. Une dernière course avec au bout les bras de Roger, qui, pour le sauver, vient de le donner.

    57

    LE DIABLE AU CORPS

    664 063

    210 587

    BELLOCCHIO

    DETMERS

    PITZALIS

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Désespérée, une jeune femme tente de mettre fin à ses jours en sautant du toit d'un immeuble. Dans le lycée voisin, un élève, Andrea Raimondi assiste, impuissant, à la scène. Le jeune homme croise alors le regard d'une belle inconnue, de laquelle il tombe éperdument amoureux. Intrigué, il la suit alors qu'elle se rend au palais de justice pour assister au procès de son fiancé, Giacomo, membre des Brigades Rouges. En attendant la libération de celui-ci, une liaison s'établit entre Giulia et Andrea. Malgré les préjugés, la morale et les parents du jeune homme, le couple se retrouve de plus en plus souvent pour des moments torrides...

    58

    DOWN BY LAW

    656 780

     

    JARMUSH

    WAITS

    LURIE

     BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60Jack, proxénète à la petite semaine, et Zack, disc-jockey habitué à ne travailler que dans les radios les plus minables, se retrouvent dans la même cellule, à la suite de mésaventures plus comiques que dangereuses. D'emblée, les deux hommes ne se supportent pas. Ils en viennent aux mains lorsqu'un troisième larron est jeté dans leur chambrée. Le nouveau-venu, Roberto, un Italien qui s'aide d'un lexique pour s'exprimer en anglais, a tué un créancier d'un jet de boules de billard. D'une inébranlable jovialité et d'un dynamisme confondant, Roberto est en outre un cinéphile averti. Il puise dans ses connaissances pour planifier une évasion qui réussit parfaitement...

    59

    REVOLUTION

    641 442

    212 584

    HUDSON

    PACINO

    KINSKI N.

     BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60La guerre d'Indépendance qui tente de chasser les Britanniques du continent nord américain, vient de commencer. Le bateau de Tom Dobb et de son fils Ned, a été réquisitionné par les forces républicaines à la tête desquelles officie une séduisante jeune fille, prénommée Daisy. Ned finit par s'engager. Prisonnier des Anglais, il sera délivré par son propre père, parti à sa recherche. La guerre se terminant, les laissera tous fort endettés, mais tout de même confiants dans l'avenir de leur pays...

    60

    REANIMATOR

    635 284

    112 069

    GORDON

    COMBS

    ABBOT

    BOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 51 A 60 Herbert West, un étudiant en médecine, arrive dans l'université Miskatonic à Arkham, dans le Massachusetts, où il suit les cours du professeur Carl Hill sur la physionomie et le fonctionnement du cerveau. Très vite, les deux hommes s'opposent car West prétend pouvoir vaincre la mort. Dans la cave transformée en laboratoire de Dan Cain, un autre étudiant, West met au point une étrange mixture qui, selon lui, permettrait de réanimer les morts. Le chat de Dan est ainsi ramené à la vie...

     

     

    .

    « JULIA ROBERTS BOX OFFICEBOX OFFICE FRANCE 1986 TOP 41 A 50 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :