• BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60

     

     

    TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50 - TOP 51 A 60

     

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

    51

    Conte de la folie ordinaire

    853 636

    293 221

    FERRERI

    GAZZARA

    MUTI

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Charles Serking, un écrivain alcoolique, vit dans un misérable quartier de Los Angeles, à proximité de son épouse dont il s'est séparé. Volontiers vulgaire et provocateur, il passe son temps à courir les femmes. Un jour, il rencontre Cass, une prostituée. Cette dernière trouve un certain réconfort à ses cotés, tandis que Serking recommence à écrire. Au cours d'un voyage à New York, il fréquente les milieux littéraires et s'oppose férocement à d'autres auteurs. A son retour, Cass s'est suicidée...

    52

    La maîtresse du lieutenant français

    827 039

    340 701

    REISZ

    STREEP

    IRONS

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Un jour, il l'aperçut sur la grève. Seule face à la mer, dans le vent et les embruns. Alors, irrésistiblement attiré, il lâcha le bras d'Ernestina. C'est ainsi que Sarah et Charles échangèrent des regards pour la première fois. Pour Anna et Mike, en revanche, ce n'est pas le premier regard lorsque cette scène est filmée. Car, au cours du tournage, ils sont devenus amants. Avant même les personnages victoriens qu'ils interprètent. La complicité entre Charles et Sarah, en effet, fut longue à s'établir. Dans la ville de Lyme, Sarah était maudite, maîtresse d'un Français puis abandonnée par lui, marquée à tout jamais. Charles cependant se mit à l'aimer. Il rompit pour elle ses fiançailles avec Ernestina et l'installa dans une autre ville, à Exeter. Là même où Mike et Anna s'interrogent alors que le tournage touche à sa fin. Chacun, en effet, va retrouver sa propre vie : Mike, sa femme et ses enfants ; Anna, le Français avec lequel elle vit ! Réellement. Pas comme Sarah et son lieutenant français dont elle ne fut la maîtresse qu'en imagination. Ce que Charles comprit en l'allant voir à Exeter où il l'aima passionnément. Avant qu'elle disparaisse, sans donner de nouvelles. Au bout de trois ans, Charles la retrouva. Devenue vraiment elle-même en toute liberté, sous un autre nom. Charles, encore une fois, venait à sa rencontre. Et Mike désemparé cherche à rejoindre Anna. Mais elle s'est éclipsée ; il se retrouve seul.

    53

    Y-a-t-il un français dans la salle?

    799 921

    236 727

    MOCKY

    LANOUX

    GALABRU

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Ancien ministre, président d'un puissant parti politique, Horace Tumelat, s'il n'est pas toujours respectable, est du moins un homme respecté. Adulé même parfois. En particulier par sa secrétaire, Ginette Alcazar, qui se glisserait bien volontiers tous les jours dans son lit. C'est elle qui, un matin, annonce la nouvelle au président: Eusèbe, son vieil oncle Eusèbe, a été retrouvé pendu dans son pavillon de banlieue. Cette mort est pour Tumelat l'occasion d'une double rencontre: celle de Noëlle Réglisson, la fille de la femme de ménage de son oncle, adorable personne qu'il se met à aimer d'un amour profond et sincère, et celle d'un vieil homme, séquestré depuis dix-huit ans dans la maison par Eusèbe afin d'éviter qu'il ne fasse des révélations sur Tumelat dont il connaît le passé peu glorieux. L'existence de Tumelat se trouve alors bouleversée. Et peu importe la kyrielle de personnages qui gravitent autour de lui pour faire la lumière sur ce suicide et se repaître de sa vie privée: Pauley, policier brutal, obsédé sexuel, qui terrorise par ses fantasmes une voisine d'Eusèbe, Madame Flück, qui pourrait bien avoir vu quelque chose; Plante, photographe véreux, qui a réellement vu quelque chose; Serruti, commissaire minable qui ne voit jamais rien; ou Réglisson père, communiste convaincu, qui n'a jamais rien compris de sa vie. Tumelat, grâce à Noëlle, s'achemine peu à peu vers la pureté idéale. Et il fait part de son prochain mariage avec elle,avant de dénoncer, dans un discours mémorable, les combines et les compromissions politiques. Jalouse, Ginette Alcazar, qui a empoisonné son mari pour les beaux yeux de son patron, met le feu au pavillon d'Eusèbe. Les pompiers en ressortent Noëlle affreusement brûlée. Et ils n'y ont trouvé personne d'autre.

    54

    Poltergeist

    777 516

    184 868

    HOOPER

    NELSON

    WILLIAMS

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Steven et Diane ont tout pour être heureux. Une belle maison dans un quartier résidentiel, et de charmants enfants. Mais, un soir où le père s'endort devant la télévision, sa fille Carol Anne est mystérieusement attirée par le poste qui ne diffuse plus rien. Elle parle à ce dernier. Un autre soir, un tremblement de terre ne semble secouer que leur propre maison. Tandis que Diane, un peu plus tard, est témoin dans sa cuisine d'étranges phénomènes. Puis, un soir, alors que Robert, le fils de la famille, voit se précipiter sur lui un arbre, Carol Anne disparaît, comme happée par une tornade. Tout se trouve sens dessus dessous. Et les parents effarés se rendent compte que leur fille disparue communique avec eux au moyen de la télévision. Une équipe de parapsychologues débarquent et s'installent. Est particulièrement effrayante une pièce, celle de Carol Anne, où tous les objets bougent. Après les vains espoirs des parapsychologues pour retrouver Carol Anne et stopper les étranges manifestations de mystérieux esprits, il est fait appel à une espèce de « désenvoûteuse ». Elle situe le noeud de cette affaire dans le placard à jouets des enfants, d'où sort une lumière très forte. Elle dit à Diane de s'encorder pour retirer sa fille d'un tunnel entre la vie et la mort. Elle y parvient et la « désenvoûteuse » clame sa réussite. Carol Anne est revenue. Mais la famille sera obligée de fuir de cette maison hantée puisque tous les cadavres d'un cimetière sur lequel a été bâtie la maison se réveillent un beau soir pour semer la panique. Et que, bizarrement, la maison elle-même se met à bouger et à disparaître dans le lointain.

    55

    Porky's

    763 821

    197 722

    CLARK

    MONAHAN

    HERRIER

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Nous sommes en 1960, dans un collège américain, en Floride. Une bande d'adolescents, les « Angel Beach », s'entraînent avec ardeur au basket-bail, tandis que les filles préparent la revue des majorettes de l'école. Les Angel Beach, quand ils ne sont pas sur leur terrain de basket, n'ont qu'un sujet d'intérêt : le sexe, point de départ de toutes leurs conversations, plaisanteries ou blagues. Pour Pee Wee, le plus jeune de la bande, la chose tourne à l'obsession. Encore puceau, il cherche désespérément une partenaire complaisante. En attendant, il est la risée de ses copains et leur souffre douleur obligé. Un nouveau venu, Brian, va faire un moment diversion. Très vite, Brian est bien accepté par toute l'équipe, sauf par Tim qui ne lui pardonne pas d'être juif et le provoque continuellement. Mais Brian, par son honnêteté, sa sportivité et sa délicatesse, réussit à gagner l'admiration de son adversaire et ils deviendront de très bons amis. Un jour, les Angel Beach, que guette l'abstinence forcée, décident de tenter leur chance chez Porky, l'adipeux tenancier d'une maison de rendez-vous du comté voisin. Bien que mineurs, ils réussissent à s'introduire dans la place, mais là, ils se font rouler, voler, humilier par Porky et ses comparses sous le regard railleur du shérif local, qui n'est autre que le frère de Porky. Ils rentrent penauds chez eux. Mais Mickey, l'organisateur de cette virée malheureuse, décide de laver l'affront tout seul. Quand, après plusieurs douloureuses tentatives, il revient, ensanglanté mais fier, avec une dent arrachée à Porky et les côtes brisées, les Angel Beach décident qu'il est temps d'intervenir. Avec courage et ingéniosité, ils détruisent l'antre du siniste Porky. L'allégresse est à son comble et Pee Wee en perd son pucelage.

    56

    Les diplômés du dernier rang

    763 577

    123 015

    GION

    GALABRU

    BRUEL

     BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60L'Institut privé de sciences économiques et de gestion que dirige Marcel n'a toujours pas obtenu le statut de grande école. Et Marcel en est d'autant plus désespéré que, cette année encore, les résultats et le niveau de ses étudiants sont des plus désastreux. De fait, au fond de l'amphithéâtre, Michel, Robert, Zig Zag, Martine et leurs copains et copines songent davantage à chahuter et à mener joyeuse vie qu'à travailler sérieusement. Seul Philippe ne participe pas à la gaité ambiante en raison de ses démêlés avec les autorités militaires. Plus préoccupé par sa réforme et par le rugby, sport où il excelle, que pas ses études, Philippe "sèche", en effet, régulièrement les cours. Cependant, quand l'équipe de l'Institut doit affronter les universitaires d'Oxford, sur leur terrain, il est, bien sûr, du voyage. De même que la jolie et peu farouche Dominique, professeur de psychologie qui n'est pas restée insensible à son charme... Stimulés avant leur départ par un Marcel sentencieux et intéressé - une victoire permettrait d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur le sérieux de l'établissement -, les Français fêtent tardivement leur arrivée sur le sol britannique. Si bien qu'ils se retrouvent tous "sur les genoux" à quelques heures du match. Le renfort inespéré de Walter Spanghero en personne, ajouté à une technique très personnelle du rugby, assurent néanmoins leur triomphe. Copieusement arrosée, la troisième mi-temps voit naître une série de scandales. Volontairement orchestrés par les vainqueurs. Marcel, qu'une telle publicité a mis dans tous ses états, fait pourtant contre mauvaise fortune bon coeur à l'annonce de la venue du Ministre pour la fête de l'Institut. Or celui-ci ne s'est déplacé que pour récompenser l'esprit d'entreprise de Martine et ses amies qui, parallèlement à leurs études, ont fondé une florissante société de tartes à la crème!

    57

    T'es folle ou quoi

    755 951

    162 516

    GERARD

    MACCIONE

    COWL

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Florence, fraîchement diplômée de l'ENA, vient d'être nommée sous-préfet dans une petite ville de province. Avec sa mère, elle emménage dans la sous-préfecture et s'apprête à répondre aux questions de Jean-François Sevran, jeune journaliste de la station régionale de télévision. C'est le directeur de celle-ci, Dominique Lombardi, qui a usé de toute son influence pour faire obtenir ce poste à son protégé. Car Dominique et Jean-François sont homosexuels et vivent ensemble! Pas au grand jour, naturellement, cela ferait jaser. Aussi, pour donner le change, se sont-ils respectivement ingéniés à se faire passer pour d'incorrigibles dragueurs. Et le stratagème leur a jusqu'à présent réussi. Chaque soir, après s'être quittés fort civilement dans le couloir de l'immeuble où ils habitent, Dominique et Jean-François se retrouvent donc dans l'appartement de l'un ou l'autre, grâce à une trappe aménagée entre les deux logements. Aveuglé par l'amour, Dominique est convaincu des aptitudes professionnelles de son ami. Jean-François, issu de la presse écrite, n'est pourtant guère à son aise devant les caméras. Il parvient néanmoins à interroger Florence, laquelle, amusée puis séduite par son interlocuteur, multiplie bientôt les occasions de le revoir. Ce qui provoque évidemment la jalousie puis la colère de Dominique. Sentant Jean-François lui échapper, ce dernier implore, menace, supplie et prouve par maintes attentions délicates son attachement. En vain. Car Jean-François, bel et bien amoureux de Florence, décide de le quitter à l'issue d'une petite fête où leur secret a été découvert. Finalement Florence demande sa mutation et l'obtient tandis que, beau joueur, Dominique intervient pour que Jean-François soit nommé auprès d'elle.

    58

    S.A.S à San Salvador

    738 685

    192 306

    COUTARD

    O'KEEFE

    HARMSTORF

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Dans son château de Liezen en Autriche, le prince Malko Linge coule des jours tranquilles, heureux de jouir de la vie au cours de réceptions fastueuses ou bien dans les bras de sa fiancée, la comtesse Alexandra. Un soir, un appel téléphonique vient interrompre leurs étreintes. Et le prince Malko doit redevenir S.A.S., agent spécial de la C.I.A. Pour une difficile mission au Salvador: neutraliser Enrico Chacon, envoyé de la C.I.A. qui a mal tourné et qui profite de la situation de ce pays pour imposer sa propre loi. Voilà donc S.A.S. qui arrive quelques jours plus tard à l'aéroport de San Salvador et fait aussitôt la connaissance de quelques personnages-clé: Maria Luisa Delgado, la maîtresse de Chacon, puis Rosa, une jeune fille qui mène l'agitation étudiante, et enfin Helena, une ex-amie de Chacon qui peut constituer un contact utile. Mais dès le lendemain, S.A.S. la retrouve assassinée. Pour parvenir jusqu'à Chacon afin de tenter de le convaincre avant d'utiliser la manière forte, il s'adresse à un certain Martinez dont la nièce se montre particulièrement coopérative. Mais là aussi tout se termine dans le sang au moment où Martinez tentait de fuir à Miami. Provoqué par les hommes de Chacon, malmené par les étudiants parce qu'on l'a vu en compagnie des militaires, S.A.S. ne sait plus comment mener au bout sa mission. C'est Rosa qui va l'aider, persuadée maintenant, après en avoir longtemps douté, que S.A.S. peut agir d'une façon qui lui est favorable, c'est-à-dire en éliminant Chacon. Ainsi, grâce à elle, S.A.S. découvre la villa de son redoutable adversaire. Il y pénètre après avoir éliminé l'ambassadeur des U.S.A. devenu complice de Chacon. Et là, il livre à son ennemi un duel au pistolet... Quelques jours après, le prince Malko Linge retrouve les bras de la douce Alexandra...

    59

    Légitime violence

    704 126

    200 072

    LEROY

    BRASSEUR

    GENEST

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Les Modot viennent de fêter en famille l'anniversaire de l'un d'eux. A la gare de Deauville, où ils s'apprètent à se séparer, un certain Andréani, responsable d'un mouvement d'action civique, dit au revoir à Lucie Kasler qui l'a "dragué" quelques heures auparavant, pour rendre servir à son frère Eddy. Dans l'ombre, celui-ci les observe. Brusquement deux hommes armés font irruption dans la gare et tirent dans la foule, après avoir commis un hold-up. Andréani, la mère, la femme et la fille de Martin Modot sont tués. Blessé, son père est conduit à l'hôpital. De retour à Paris, Martin, très abattu, est longuement interrogé par l'inspecteur Gouvion, puis, contacté par Miller, le président du Capmac, une puissante association d'auto-défense. Au bout de quelques jours, comme l'enquête piétine, Martin n'a bientôt qu'une seule idée en tête: retrouver lui-même les meurtriers des siens. Prenant alors un congé, il adhère au Capmac, fait établir un portrait-robot de Lucie Kasler, autre témoin de la fusillade que la police n'a toujours pas identifié, et finit par la rencontrer, grâce à un coup de téléphone anonyme! D'abord silencieuse, Lucie consent à lui parler quand elle découvre la vérité. Le hold-up n'a été qu'un prétexte pour camoufler un assassinat politique orchestré par le commissaire Brousse. Bavure donc que la mort des Modot! Consciente d'avoir servi d'appât et persuadée que Brousse va maintenant faire éliminer Eddy et ses copains Jockey et Mata-Hari, Lucie accepte d'aider Martin. Ensemble, ils se débarrassent de Jockey qui tentait de les supprimer, mais ils arrivent trop tard au repaire de ses deux complices. La police et le Capmac, manipulé par Brousse, cernent déjà les lieux. Mata-Hari abattu par Eddy et lui-même tué après son arrestation par les sbires de Miller; Brousse, suffisant, peut alors donner sans risque sa propre version des faits à la presse.

    60

    Les cadavres ne portent pas de costard

    701 316

    338 895

    REINER

    MARTIN

    WARD

    BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 51 A 60 Juliet Forrest à la recherche de son père disparu fait appel aux services du détective privé Rigby Deardon. Notre homme commence son enquête à partir d'une étrange liste de noms figurant sous l'en-tête : "les amis de Carlotta"... celle-ci l'entraîne dans des péripéties multiples, ponctuées d’interventions de héros du film noir des années 40 et d'extraits de films de la même époque...

     

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 1979 TOP 11 A 20BOX OFFICE FRANCE 1982 TOP 41 A 50 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :