• BOX OFFICE FRANCE 1981 TOP 71 A 80

     

     TOP 10 TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40 - TOP 41 A 50 TOP 51 A 60TOP 61 A 70TOP 71 A 80TOP 81 A 90 - TOP 91 A 100

     

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     71

    EAUX PROFONDES

    613 251

    99 010

    DEVILLE

    HUPPERT

    TRINTIGNANT

    BOX OFFICE FRANCE 1981 EAUX PROFONDESMélanie aime aimer. Vic aime voir. Elle aime se lover avec sensualité dans les bras de ceux qui la font danser des nuits entières. Lui reste à regarder. Un peu de la même façon qu'il contemple les escargots de son élevage, agglutinés les uns aux autres. Tolérant, Vic? Sans doute. Mais il ne supporte cependant pas qu'on dépasse certaines limites. Il est, quoi qu'il se passe, le mari de Mélanie, le père de Marion, leur fille d'une dizaine d'années, et personne ne saurait le tenir pour quantité négligeable. D'ailleurs, il se charge bien de rappeler qu'il existe. Avec son habituel cynisme - celui que connaissent si bien tous ses amis francophones de l'île de Jersey où il habite depuis toujours -, il ne manque jamais de dire qu'il a tué Malcolm, l'un des amants de Mélanie. Certains le croient: Joël et Ralph quittent rapidement les bras de la jeune femme. D'autres s'en moquent. Carlo est de ceux-là: il continue à s'afficher avec Mélanie. Ce qui le mène à sa perte. Personne - sauf Mélanie et le petit Miller tout nouveau arrivé dans l'île - ne soupçonne vraiment Vic. D'ailleurs l'assassin de Malcolm a été retrouvé. Alors, pourquoi refuser de croire à l'accident? Bientôt, c'est avec Anthony Cameron qu'on voit Mélanie. Un nouveau venu aussi. Spécialement pour Vic, même. Car cet industriel canadien est intéressé par les parfums qu'il fabrique. Mais les produits de Vic n'iront pas au Canada. Vic assassine Cameron. Et jette, du haut d'une falaise, son corps dans la mer. L'enquête a lieu. L'enquête n'aboutit pas. Malgré les dires de Mélanie, Vic reste libre. Plus tard, le couple aperçoit dans la mer un grand sac balloté par les vagues. Inquiets, Vic et Mélanie se regardent... Ce n'est qu'un sac! Ils ont eu peur... 

      

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     72

    CHATTES FRÉMISSANTES

    612 622

     

    CAPUTO

     

     

     

     

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     73

    JOELLE ET PAULINE

    609 871

     

    BESNARD

     

     

    BOX OFFICE FRANCE 1981 JOELLE ET PAULINE 

      

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     74

    VENDREDI 13

    603 008

    54 554

    CUNNINGHAM

    PALMER

    KING

    BOX OFFICE FRANCE 1981 VENDREDI 13Le vendredi 13 juin 1957, un jeune garçon nommé Jason Voorhees meurt noyé au camp de Crystal Lake. L'année suivante, deux moniteurs sont également tués. À la suite de ces événements, le camp reste abandonné. En 1979, Steve Christy décide de le rouvrir un vendredi 13 juin, jour anniversaire des décès survenus vingt et un an auparavant. Lors de la préparation du camp pour l'été, les moniteurs employés par Christy commencent à disparaître les uns après les autres pendant la nuit. En effet, le même tueur qui a sévi en 1958 est de retour pour une justice sanglante

     

     

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     75

    FAIS GAFFE A LA GAFFE

    601 378

    96 999

    BOUJENAH

    MIRMONT

    PREVOST

    BOX OFFICE FRANCE 1981 FAIS GAFFE A LA GAFFEChargé de la maintenance des systèmes électroniques d'un grand magasin, "G" est renvoyé, car sa distraction est la cause de grandes perturbations... Un accident de voiture le met en "contact" avec Dumoulin, le grand éditeur, qui lui procure un emploi afin qu'il puisse rembourser les dégâts causés à sa voiture! "G" devient un peu l'homme à tout faire de l'entreprise. Sa présence n'enthousiasme guère Prunus, le sous-directeur, qui fait tout pour le prendre en défaut... Mais "G" vient à bout de toutes les mesquineries qui lui sont distribuées... Rien ne l'arrête! Spécialiste du bricolage et de l'invention inattendue, "G" vit dans un monde de rêve où l'irrationnel lui réussit à merveille! Pénélope, une petite secrétaire de la maison, tombe amoureuse de lui! "G" ne se doute de rien, malgré tous les efforts qu'elle fait pour se faire remarquer... Dumoulin doit partir en voyage d'affaires aux Etats-Unis. Il confie la "barre" à Prunus qui, fier de cette responsabilité, se fait une joie de concrétiser la signature d'un contrat avec le richissime Mercantilos. A chacune des visites du milliardaire grec, les inventions de "G" viennent perturber la bonne fin de ces rendez-vous... Loin de rebuter Mercantilos, ses mésaventures et les innovations de "G" lui inspirent au contraire de l'admiration pour cette société à la pointe du modernisme! Il revient sans cesse, de plus en plus optimiste... Au retour du patron, les bouleversements dus à l'ingéniosité de "G" perturbent, pour le moins, la réception donnée en l'honneur d'un grand éditeur américain! A la grande surprise de tous, les gaffes de "G" font la fortune des éditions Dumoulin! Ce dernier licencie "confortablement" "G" qui, au volant de sa voiture particulière, va rouler vers de nouvelles aventures, rejoint par Pénélope à qui il avoue enfin son amour! 

      

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     76

    SCANNERS

    598 335

    73 437

    CRONENBERG

    McGOOHAN

    IRONSIDE

    BOX OFFICE FRANCE 1981 SCANNERSLa société ConSec cherche à regrouper les « scanners », des médiums aux pouvoirs surnaturels. Elle recrute Cameron Val, un jeune médium, pour détecter tous les scanners qui lui sont opposés. Cameron va découvrir les zones obscures de cette dangereuse mission.  

     

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     77

    LE FAUSSAIRE

    597 957

    80 999

    SCHLONDORFF

    GANZ

    SCHYGULLA

    BOX OFFICE FRANCE 1981 LE FAUSSAIREJournaliste, Georg Laschen a une vie mouvementée. Et, sans doute, est-elle en partie à l'origine des relations tumultueuses qu'il entretient avec Greta, sa femme. Après une nouvelle scène, il repart. Pour Beyrouth cette fois-ci, avec un photographe, Hoffmann. Dès son arrivée, Georg erre dans la ville mutilée où les combats font rage. A l'ambassade d'Allemagne presque déserte, il retrouve Arianne Nassar qui fut sa maîtresse. Elle est demeurée là après la mort de son mari, un riche Libanais, espérant de toutes ses forces qu'elle pourra adopter l'un des enfants que la guerre a rendus orphelins. Jour après jour, Georg poursuit son travail avec Hoffmann. Toujours plus près des combats, au risque de se faire tuer. Ou prendre. Ce qui leur arrive, d'ailleurs. Mais leur profession ouvre bien des portes. C'est ainsi qu'ils sont admis à voir l'un des chefs d'une famille féodale chrétienne que Georg interroge sans ménagement. Chez lui, ils rencontrent Rudnik, un Français qui vend de tout à tous. Des armes ou des photos à sensation, ignobles. Peu après, Georg accompagne Arianne chez des religieuses d'où elle repart avec un enfant, décidée à vivre pour lui. Et puis Hoffmann et Georg suivent une opération de commando qui les mènent au coeur de l'atrocité. Quelques jours après, lorsque ses confrères partent, Georg décide de rester. Pour Arianne ? Pour fuir Greta ? Pour demeurer dans cette guerre qui l'a saisi ? Il ne le sait peut-être pas. Cependant, après avoir été déçu par Arianne, il tue au cours d'une panique dans la rue. Puis il rentre à Hambourg. Là, il refuse à son rédacteur en chef tout papier sur le Liban, puis va rejoindre Greta. 

      

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     78

    ON N'EST PAS DES ANGES ELLES NON PLUS

    594 589

    138 773

    LANG

    AZEMA

    VERNIER

    BOX OFFICE FRANCE 1981 ON N'EST PAS DES ANGES ELLES NON PLUSTous les quatre ne manquent pas une occasion d'être ensemble. Et dix ans après, ils perpétuent leurs plaisanteries d'étudiants. Comme ce soir, par exemple, apparemment sans que rien n'ait changé. Au matin, en grande soeur, comme d'habitude, Marie-Laure joue la "consolatrice des affligés" pour Roland, la "couverture" pour Grégoire qui vient à nouveau de tromper sa femme, et la "confidente" pour Gilles, le dragueur impénitent. Ce rôle, Marie-Laure le connaît bien. Et les garçons l'y cantonnent souvent. Jusqu'au jour où ils apprennent qu'un nommé Vittorio lui fait des avances. Un Italien en plus! Alors là, plus rien ne compte. Roland oublie qu'il n'arrive pas à se déclarer à Clothilde, qui enseigne dans la même école que lui, Grégoire ne pense plus à Florence qu'il vient de séduire, et Gilles ne supporte plus du tout Duverget, la psychiatre de sa vie. Ils s'unissent alors et, par des plaisanteries douteuses, font échouer l'idylle naissante. Marie-Laure est terriblement triste. Simultanément, Grégoire a découvert avec stupeur que Florence est la femme de son PDG, et Gilles s'est consolé avec Alicia, la soeur de Marie-Laure. Quant à Roland, il a peur: Clothilde s'est révélée être l'auteur d'attentats à la bombe et il se sent impliqué. Il décide de fuir la France. Marie-Laure part avec lui, l'entraîne en Ecosse. Sur le bateau, ils s'aperçoivent qu'ils sont peut-être faits l'un pour l'autre... Plus tard, Grégoire retrouve leur trace et les rejoint en Ecosse. Marie-Laure se partage alors entre les deux garçons. L'enthousiasme, cependant, est de courte durée. Seule l'arrivée de Gilles, à qui ils ont télégraphié, redonne la joie de vivre à Marie-Laure devenue maintenant quelqu'un d'autre qu'une soeur complice. 

       

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     79

    ALLONS Z'ENFANTS

    593 027

    122 256

    BOISSET

    BELVAUX

    CALVET

    BOX OFFICE FRANCE 1981 ALLONS Z'ENFANTSParce qu'il refuse de chanter avec ses camarades, l'enfant de troupe Simon Chalumot est devenu la tête de turc. Privé de vacances, un soir, il s'échappe pour retrouver Zézette, son amie qui, comme lui, aime tant le cinéma. Mais le père de Zézette le reconduit, menottes aux poings, chez ses parents. Quelle honte pour l'adjudant-chef Chalumot de solliciter la clémence du commandant Félix pour son fils fugueur. Simon est réintégré et les passages à tabac du sergent Billotet reprennent. Chalumot devient excellent en français et son professeur soutient la proposition du capitaine des Aubelles, le seul à comprendre Simon, de le faire rentrer dans la vie civile. En vain. Après les vacances, qu'il passe chez un oncle à cause d'une dispute avec son père, Simon part pour la nouvelle école de Tulle: là, mêmes exercices dangereux qui provoquent la mort, vite étouffée, d'un élève; mais un nouvel ami, le seul à défendre Simon quand d'autres le dénoncent; et un nouveau professeur, M. Brizoulet, qui l'emmène au théâtre. Un après-midi, alors que Simon se voit obliger de montrer un livre anti-militariste que Brizoulet lui a prêté, il préfère passer par la fenêtre. A l'hôpital, l'autoritarisme pas très différent de la mère supérieure, mais aussi l'amour réciproque, très vite refoulé, pour Soeur Béatrice. La fin de l'année approche: le rang de sortie de Simon lui permet de choisir son affectation. Mais la guerre éclate et il est envoyé au front. Devant le capitaine Mourre, il réaffirme ses idées pacifistes. Pourtant, ayant sauté sur une mine, il est salué par l'armée comme l'un de ses héros... 

      

     

    TITRE

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     80

    MADAME CLAUDE 2

    589 094

    97 860

    MINET

    STEWART

    AFRESSON

    BOX OFFICE FRANCE 1981 MADAME CLAUDE 2Jusqu'à présent, les services que rendait Mme Claude au gouvernement français en envoyant ses filles auprès d'éventuels partenaires commerciaux ou politiques avaient pu être cachés au grand public. Aujourd'hui, un journaliste du "Citoyen", Christian, a commencé à réunir des photos compromettantes et obtenu de son directeur l'autorisation de poursuivre son enquête. Pour le gouvernement, soucieux d'étouffer l'affaire, Mme Claude doit cesser ses activités. Mais cette institution du "Tout-Paris politique" ne l'entend pas de cette oreille et un pseudo-attentat contre elle ne suffit pas à l'intimider. Elle annonce à Barton, l'intermédiaire entre le pouvoir et elle, qu'il existe assez de preuves gardées en sécurité pour que, même morte, elle puisse encore faire plonger nombre de personnalités. Elle n'abandonnera son métier qu'une fois achevée la mission que Barton vient de lui confier. Celle-ci consiste, pour obtenir des prêts importants, à envoyer auprès des prêteurs une jolie fille dont les charmes suffiront à emporter leur décision. Comme Lélia est occupée par un ministre qui aime jouer au psychiâtre en écoutant ses rêves secrets, c'est Vanessa, une jeune violoncelliste, qui est dépêchée à Hong-Kong chez une banquière qui préfère les femmes. Karine part aux Bahamas sur le voilier d'un émir arabe tandis qu'Alexandra va subir les pulsions sadiques d'un banquier américain et Hélène satisfaire l'instinct voyeur d'un financier britannique. Tous acceptent de financer l'emprunt. Entre temps, Barton, visité par Christian, a pu le surprendre et connaît donc les intentions du "Citoyen". Aussi, au moment où le journal s'apprête à faire paraître un dossier explosif, Mme Claude se rend chez son directeur munie d'une vidéo-cassette suffisamment éloquente sur sa vie privée pour le convaincre d'étouffer l'affaire et de renoncer à toute parution. 

     

     

     

    « BOX OFFICE FRANCE 1981 TOP 81 A 90BOX OFFICE FRANCE 1981 TOP 61 A 70 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :