• BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50

     TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50   

     

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

    41

    L'ARGENT DES AUTRES

    1 007 967

    468 286

    CHALONGE

    TRINTIGNANT

    DENEUVE

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Vidé, remercié, chassé. On ne plaisante pas avec l'erreur chez Miremant-De Nully- Heldorff. L'erreur de Henri Rainier aura sans doute son incroyable naïveté. C'est ce qu'il explique vainement à la commission auprès de laquelle il quémande une place et qui l'interroge, qui fouille à vif son passé... Oui, Henri Rainier a présenté Chevalier d'Aven à Miremant, curieusement indulgent envers les projets du fringant affairiste. Mais il n'a rien fait d'autre qu'obéir aux ordres: si la Banque colmatait les déficits constants des multiples sociétés que Chevalier d'Aven semait sur sa route, qu'y pouvait-il, lui, modeste fondé de pouvoir... Et si le gouvernement avait mis fin brutalement à l'Héritage Foncier, qui allait renflouer Chevalier d'Aven, est-ce de sa faute à lui, Henri Rainier? Peu avant son arrestation, Chevalier d'Aven révèle à Rainier l'existence d'un chèque en blanc qui donnait le droit à Miremant de puiser dans les comptes des contribuables de l'"Héritage Foncier". Droit dont celui-ci a usé sans vergognes... Alors, poussé par son épouse, Cécile, Rainier se lance dans la bagarre. Grâce à une syndicaliste, Arlette Rivière, il fait appel en commission paritaire dans l'espoir d'attaquer aux prud'hommes. Puis, il s'enferme dans la salle des archives de la banque, dans la ferme résolution de retrouver une trace du fameux "chèque en blanc". Grâce à Bignon, le préposé aux archives, c'est bientôt chose faite. Le scandale éclate. Et un procès s'ensuit. Mais qui poursuivrait la société Miremant-De Nully-Heldorff ?... Rainier demeure encore suspect aux yeux de la profession. Il ne lui reste plus qu'à rejoindre les rangs et accepter la proposition de Vincent, l'ami qui l'a trahi : éduquer les autres à devenir des escrocs.

    42

    GOOD-BYE EMMANUELLE

    990 953

    340 804

    LETERRIER

    KRISTEL

    STEWART

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Emmanuelle passe des bras d'Angélique, sa couturière à ceux d'un Suédois de passage. Le tout sous l'oeil compréhensif de Jean, son mari, organisateur de parties fines avec tout ce que les îles des Seychelles comptent de couples "libérés"... Mais, un jour, l'amour envahit la vie d'Emmanuelle : cinéaste de passage, venu aux Seychelles en repérages, Gregory Perrin comprend fort mal d'abord cette jeune femme sans complexes qui se donne à lui dès le premier instant. Humiliée, furieuse, Emmanuelle éprouve un sentiment inconnu lorsqu'elle aperçoit plus tard Gregory aux bras d'une ravissante jeune femme, Dorothée. Mais cette dernière affiche des penchants exclusivement féminins... Aussi, après une brève aventure, Emmanuelle peut-elle facilement reconquérir Gregory avant d'être elle-même subjuguée... Lorsqu'elle rentre au bercail après une brève escapade amoureuse et touristique, Emmanuelle s'aperçoit avec surprise que l'hostilité décelée dans l'attitude de Jean s'est transformée en banale jalousie. C'est maintenant un homme prêt à toutes les ruses qui subtilise messages écrits ou téléphonés que Gregory, forcé de retourner à Paris à l'improviste, adresse à Emmanuelle. Lorsqu'elle réalise les manoeuvres de Jean, Emmanuelle décide de rejoindre Gregory à Paris. Clara, toujours malheureuse avec Guillaume, son mari papillonnant, accompagne Emmanuelle jusqu'à l'avion qui l'emporte loin.

    43

    LES REFORMES SE PORTENT BIEN

    958 263

    138 155

    CLAIR

    ANCONINA

    ATTAL

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Un contingent spécial d'une caserne de l'armée francçaise est très difficle à driger. Les officiers préfèrent démissionner face à l'hostilité des nouvelles recrues qui veulent être réformées. Seul Prosper Perez, l'adjudant, parvient à dialoguer. Pour venir à bout des réfractaires, l'armée nomme le capitaine Pichet, réputé redoutable depuis l'Indochine et l'Aglérie. Le capitaine s'oppose donc aux soldats de la chambre 13 l'un joue l'infantilisme et hurle s'il n'a pas son nounours, l'autre imite un efféminé travesti et provoque les gradés, un trosième est un poète fou, un quatrième, un hippie contestataire...

    44

    SONATE D'AUTOMNE

    943 178

    370 345

    BERGMAN

    BERGMAN

    ULLMANN

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Après la mort de Leonardo, son compagnon, Charlotte, pianiste adulée, accepte, pour la première fois depuis sept ans, de se rendre chez sa fille, Eva, qui vit mariée à un pasteur, Viktor, dans la campagne norvégienne. Apparemment joyeuses, les retrouvailles sont gâchés par la présence, inattendue pour Charlotte, d'Helena, sa cadette, atteinte d'aphasie motrice. Les tensions accumulées entre Eva et Charlotte éclatent un soir d'insomnie. Au cours d'une longue explication, Eva, partagée entre son amour et sa haine incommensurables, reproche à sa mère l'égoïsme et l'inconscience d'un comportement qui ont fait le malheur de Josef, son père, et précipité la maladie d'Helena. Au matin, Charlotte, l'« invalide du sentiment », fuit vers Schumann et Brahms. Restée seule avec son mari qu'elle n'aime pas et sa soeur qui, seule, la rattache à la vie, Eva écrit à sa mère une lettre pacifiée.

    45

    JULIA

    933 574

    379 438

    ZINNEMANN

    JANE FONDA

    REDGRAVE

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 C'est avec acharnement que Lillian Hellman travaille à sa première pièce, mais l'inspiration lui fait défaut et Dashiell Hammett, son compagnon, semble lui confirmer son manque de maturité. Avec les jours, Lillian songe à Julia qui fut sa plus tendre amie d'enfance. Durant les années vingt, les deux jeunes filles virent leur amitié s'approfondir, malgré la séparation. Étudiante à Vienne, Julia, dans ses lettres, évoquait la montée du fascisme. Quelque temps après, une émeute éclate dans la capitale autrichienne. Alertée, par un appel anonyme, Lillian va voir Julia qui est blessée. Cette dernière craint pour la sécurité de son amie et lui demande de repartir pour Paris. Trois ans passent et Lillian n'a plus de nouvelles de Julia. Elle sait seulement qu'elle participe à la résistance anti-fasciste. Lillian reprend la route et, peu après, un télégramme l'informe que, capturée puis sauvagement torturée par les nazis, Julia est morte alors qu'elle tentait de gagner l'Angleterre...

    46

    L' OURAGAN VIENT DE NAVARONE

    889 099

    192 535

    HAMILTON

    SHAW

    FORD

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Après une dangereuse mission sur l'île de Navarone, le major Mallory et le sergent Miller doivent se rendre en Yougoslavie pour démasquer et exécuter Lescovar, un traître qui a infiltré les partisans. Le colonel américain Barnsby et un petit commando les accompagnent. L'avion qui les transporte sur les lieux est abattu. Les quelques survivants sont recueillis par de faux résistants et livrés aux Allemands. Grâce à Marika, une espionne, ils réussissent à s'enfuir, rejoignent la Résistance et rencontrent le capitaine Lescovar, que son chef n'a aucun mal à disculper. Barnsby révèle alors à Mallory le véritable but de leur mission : faire sauter un pont afin d'empêcher la progression des Allemands...

    47

    BRIGADE MONDAINE

    863 511

    224 021

    SCANDELARI

    VALOTA

    MICHEL

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Boris Corentin et Brichot, inspecteurs à la Brigade mondaine, sont chargés de retrouver le meurtrier d'une jeune fille de 16 ans. L'autopsie révèle que le corps de l'adolescente, retrouvée nue sous un manteau, contient une forte dose de dopamyne, une substance chimique annihilant toute volonté et développant artificiellement les appétits sexuels, jusqu'à rendre fou. Dans le même temps, un certain Patrick Morel fait ingérer cet aphrodisiaque puissant à Micheline, qui s'est éprise de lui. Retenue prisonnière dans la demeure du comte de Saint-Loup, la jeune femme est contrainte de se plier aux désirs les plus pervers de ce libertin notoire...

    48

    LE GRAND FRISSON

    861 957

    302 212

    BROOKS

    BROOKS

    KORMAN

     BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50Richard Harpo Thorndyke ne manque pas d'être surpris par l'atmosphère qui règne dans la célèbre clinique neuropsychiatrique pour très très nerveux dont, à la suite de la mort soudaine de son prédécesseur, il vient d'être nommé directeur. En effet, une terrifiante et pas particulièrement calme infirmière Diesel règne sur le personnel pas particulièrement normal de cet établissement qui porte sur sa grille d'entrée l'écriteau « Défense de sortir »...

    49

    ILS SONT FOUS CES SORCIERS

    844 890

    229 318

    LAUTNER

    LEFEVRE

    GUYBET

     BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50Julien Picard est envoyé par son P.-D.G. à l'île Maurice pour y négocier un contrat avec l'inventeur de la bouillabaisse créole. Dans l'avion, Picard se lie avec Henri Berger, l'heureux gagnant d'un concours, et Marie-Louise, une spécialiste en parapsychologie. Ils décident de passer ensemble leur première soirée sur l'île. Ayant bu plus que de raison, Picard et Berger sortent se soulager contre un totem. Ils deviennent dès lors la proie de phénomènes étranges qui vont considérablement perturber leur séjour. Picard échoue dans sa mission, Berger décide d'écourter ses vacances. De retour à Paris, les deux hommes ne voient pas pour autant leurs ennuis cesser...

    50

    GENERAL, NOUS VOILA

    822 965

    129 130

    BESNARD

    COWL

    GUYBET

    BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 41 A 50 Un jeune homme décide de rejoindre le Général de Gaulle à Londres quand il se fait arrêter par des gendarmes au moment où les Allemands installent la ligne de démarcation. Rejoindre les alliés devient alors très difficile...

     

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 1977 - TOP 11 A 20BOX OFFICE FRANCE 1978 TOP 31 A 40 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :