• BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40

     

    TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50TOP 51 A 60TOP 61 A 70TOP 71 A 80TOP 81 A 90 - TOP 91 A 100

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

    31

    UN SAC DE BILLES

    1 286 827

    265 730

    DOILLON

    SCHULMANN

    CONSTANTINI

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Un beau matin de 1941, les Juifs reçoivent l'ordre de porter une étoile jaune. Ce qui n'empêche pas Joseph d'échanger la sienne avec un camarade, inconscient, contre un sac de billes. Afin d'assurer la sécurité de leurs enfants, les Joffo décident de faire traverser à leurs aînés, puis aux cadets, la ligne de démarcation. Grâce à une combine qui lui rapporte même de l'argent, Maurice parvient à faire passer des Juifs en zone libre. Puis, avec Joseph, il retrouve ses frères à Menton. Bientôt, leurs parents, qui ont abandonné leur salon de coiffure, viennent les rejoindre. Les nuages s'amoncellent vite: les Italiens s'en sont allés, les Allemands les ont remplacés. Les persécutions recommencent. Maurice et Joseph, eux, font partie du camp "Moisson Nouvelle". Arrêtés un jour, ils sont reconnus comme Juifs malgré leurs énergiques protestations. Il faut que Maurice, ayant laissé son frère en otage, apporte des certificats de baptême pour que les Allemands les libèrent. A peine délivrés, les deux enfants apprennent l'arrestation de leur père. Maurice devient alors garçon de café, Joseph entre chez un libraire-collaborateur dont il courtise timidement la fillette. Premier amour, premier chagrin: la défaite allemande sépare les petits amoureux. A la Libération, Maurice et Joseph se retrouvent devant le salon de coiffure familial. Tous posent devant l'appareil de photo. Tous, sauf le père, mort dans un camp de concentration.

    32

    L'AGRESSION

    1 227 990

    338 653

    PIRES

    TRINTIGNANT

    DENEUVE

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Après une halte dans un restaurant, Paul, Helen et leur fille Patty remontent en voiture pour effectuer la dernière étape qui les sépare de leur maison de vacances. Au moment de démarrer, Paul répond grossièrement aux quolibets de trois motocyclistes qui le rattrapent bientôt sur l'autoroute et l'obligent aux pires imprudences jusqu'à ce qu'il perde le contrôle de son véhicule qui s'immobilise, sans dégâts, dans un champ. Les motards se précipitent sur Paul et l'assomment après une courte mais violente bagarre. La nuit, reprenant conscience, Paul aperçoit les cadavres d'Helen et Patty. Dès lors, il n'aura qu'une seule idée en tête: retrouver les meurtriers et se venger. Au cours d'une confrontation avec des suspects, il croit reconnaître l'un de ses agresseurs, mais celui-ci a un solide alibi. Malgré cela, la conviction de Paul est faite et il va s'acharner sur ce jeune homme et ses copains, pour prouver leur culpabilité. Ses présomptions se confirment, quand il découvre que les jeunes gens ont un alibi de complaisance. Avec sa belle-soeur Sarah, Paul s'installe dans le resto-route à partir duquel tout le drame s'est joué. Il sympathise avec Ducatel, le barman de l'établissement, qui l'initie bientôt au maniement d'armes dont il est un véritable spécialiste. Paul achète un fusil, donne rendez-vous aux trois motards sur l'autoroute pour une franche explication, et blesse l'un d'entre eux. Un peu plus tard, Sarah et Ducatel s'arrêtent près du blessé et de sa passagère qui leur réclame de l'aide. A la vue de la jeune fille dont les habits sont en lambeaux, Ducatel se métamorphose. En pleine crise d'hystérie, il avoue sa rencontre avec Helen et Patty en quête de secours, le viol, puis le double assassinat. Retrouvé par les gendarmes quelque temps plus tard, Paul prend conscience de la fragilité de ses convictions en découvrant la vérité.

    33

    ZORRO

    1 218 320

    368 088

    TESSARI

    DELON

    PICCOLO

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Au moment de prendre ses nouvelles fonctions de gouverneur du Nuevo Aragon, Miguel est assassiné dans une auberge, peu après avoir retrouvé, inopinément, son ami d'enfance, Diégo, qui fait alors le serment de le venger. Despote sanguinaire, le colonel Huerta, responsable de ce crime, entend bien demeurer le seul maître de la Province, mais devant les lettres accréditives présentées par Diégo, qui se fait passer pour Miguel, il est contraint de s'effacer, la mort dans l'âme. Frivole et poltron, Diégo ne s'intéresse guère aux choses de l'Etat. Profitant de la chance qui lui est offerte d'asseoir davantage son autorité, Huerta fait régner la terreur, mais un cavalier habillé et masqué de noir répare les injustices, galvanise le peuple et ridiculise l'armée. Huerta enrage. Ce mystérieux personnage est omniprésent, mais toujours insaisissable. Las des incessantes défaites du colonel, Diégo propose de servir d'appât pour confondre celui que tout le monde connaît maintenant sous le nom de Zorro. Une vaste opération est montée par Huerta qui compte bien en finir une fois pour toutes avec son ennemi, mais, à l'issue d'une poursuite effrénée, Diégo et Zorro sont précipités du haut d'une falaise. Le triomphe de Huerta ne dure guère car Zorro réapparaît un peu plus tard et provoque un duel au terme duquel le colonel découvre enfin, avant de mourir, le visage de son adversaire, qui n'est autre que celui du pleutre Diégo.

    34

    COUSIN COUSINE

    1 161 394

    329 442

    TACHELLA

    LANOUX

    FOSSEY

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Au soir du second mariage de sa mère, alors que tous les convives s'en retournent après avoir ri et dansé, bu et mangé, dans la salle de bal désertée, Marthe attend le retour de son mari, Pascal, en compagnie d'un cousin par alliance, Ludovic, qu'elle découvre pour la première fois et qui ne s'émeut pas, lui, de l'escapade momentanée de sa femme, Karine. Marthe et Ludovic se présentent, bavardent, sympathisent et se quittent aussitôt après le retour tardif de Pascal et Karine, partis ensemble... Quelque temps plus tard, Pascal décide de mettre un terme à sa vie dissolue. Il rompt avec ses nombreuses maîtresses, avoue tout à son épouse et, dès lors, repenti, il n'aspire plus qu'au calme et au pardon. De son côté, Karine, que ses nombreuses dépressions conduisent d'hôpitaux en cliniques spécialisées, prend la sage et ferme résolution d'assumer la vie quotidienne et d'abandonner, en conséquence, les cures de sommeil qui lui permettaient pourtant un refuge si parfait. Las, il est trop tard pour remonter la pente; les efforts de l'un comme de l'autre restent vains. Marthe et Ludovic se sont, en effet, fréquemment revus depuis leur première rencontre: en diverses occasions et souvent sous aucun prétexte. Ils ont appris à se connaître, à s'apprécier, à s'aimer sans succomber pourtant à leur passion. Les attaques répétées, les accusations non fondées dont ils sont l'objet finissent par les convaincre de quitter leur foyer respectif. Au cours de la veillée de Noël, alors que la famille est réunie au grand complet et que chacun s'efforce à un peu de gaieté, Marthe et Ludovic, qui ne se cachent plus, provoquent un ultime scandale, saluent et s'en vont, à la stupeur générale.

    35

    7 MORTS SUR ORDONNANCE

    1 151 594

    372 935

    ROUFFIO

    DEPARDIEU

    PICCOLI

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Le souvenir du docteur Berg, mort dix ans auparavant, après avoir tué sa femme et ses trois enfants, continue à obséder les mémoires: Berg, excentrique, coléreux, trop bon médecin, embarrassait le clan Brézé, composé d'Antoine, l'aïeul, de ses trois fils et de son gendre, qui dominent toujours la ville de toute la force du pouvoir que leur donne la Médecine... Aujourd'hui, le docteur Pierre Losseray, remis d'un infarctus, a repris ses activités. Insidieusement, Antoine Brézé et son clan repartent à l'attaque de ce chirurgien qui met à nouveau en péril leur puissance. Comme Losseray refuse de céder devant ses exigences, Antoine Brézé se retranche devant le coeur fragile de son confrère et du danger qui peut en résulter pour les malades. Cette affirmation fait d'autant mieux son chemin qu'une des patientes de Losseray, sans qu'il en soit responsable, meurt sous anesthésie. Harassé par les doucereuses semonces de Brézé, Losseray réalise la ressemblance qui lie son destin à celui du docteur Berg, autre gêneur, dénoncé autrefois pour avoir triché à son Cercle de jeu, et poussé à bout par les sourdes menaces d'Antoine Brézé. Comme il se fait volontairement examiner par un des membres du clan Brézé pour faire taire les médisants, Losseray constate qu'il a subi sans qu'il s'en aperçoive un second infarctus. Mis en demeure de renoncer à la chirurgie, il retrouve le geste fatal du docteur Berg en tuant sa femme, Muriel, puis en se suicidant. Comme il y a dix ans, la police, les amis font silence autour du drame: avec sept morts sur la conscience, le clan Brézé poursuit son règne.

    36

    FABULEUSE HISTOIRE DE DONALD ET DES CASTORS JUNIORS

    1 150 452

    241 250

    WALT DISNEY

    ANIMATION

     

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Programme de douze courts métrages avec Donald Duck : « Donald et Pluto nettoyeurs de carreaux » (Window Cleaners) (1940, 8') (1) ; « Donald bagarreur ou Bataille de boules de neige » (1942, 7') (2) ; « Donald crève » (Donald's Tire Trouble) (1943, 7') (3) ; « Donald et Dingo marins » (No Sail) (1945, 7') (4) ; « Donald chanteur ou le Dilemme de Donald » (1947, 7') (5) ; « Le crime ne paie pas ou le Crime de Donald » (Donald's Crime) (1945, 8') (6) ; « Donald et les fourmis » (Tea for Two Hundred) (1948, 6') (7) ; « Donald au ranch » (Dude Duck) (1951, 8') (8) ; « Donald décroche le gros lot » (Lucky Number) (1951, 7') (9) ; « Donald pugiliste ou Donald au champ de foire » (Canvas Back Duck) (1953, 7') (10) ; « le Dragon mécanique » (Dragon Around) (1954, 7') (11) ; « Donald et les abeilles ou Donald et l'ours » (Beezy Bear) (1955, 7') (12).

    37

    QUE LA FETE COMMENCE

    1 124 845

    534 538

    TAVERNIER

    NOIRET

    ROCHEFORT

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  En 1719, une révolte éclate en Bretagne contre la pression du pouvoir et la famine qui sévit. Elle est dirigée par le marquis de Pontcallec, petit noble sans le sou, sorte d'aventurier aux idées et aux rêves grands comme le coeur. Il décide, avec ses pairs, d'aller essayer de parlementer avec le Régent avant de passer à l'action armée. En effet, depuis la mort de Louis XIV, la France est gouvernée par Philippe d'Orléans, le Régent, qui a fort à faire pour lutter contre la crise économique dont les effets se font sentir à travers tout le royaume. Homme de plaisirs, libertin, célèbre pour les fêtes galantes qui se donnent très souvent chez lui, le Régent est aussi un chef d'état libéral qui tente d'apporter plus de justice dans la conduite des affaires publiques. Présentement, il est en proie à une grande douleur car il vient de perdre sa fille, la duchesse de Berry. L'abbé Dubois, ministre et conseiller du Régent, ecclésiastique douteux et dévoré d'ambition, essaie vainement d'amener Philippe à sévir contre la rébellion bretonne. Il est, d'autre part, l'artisan d'une alliance anglaise contre les Espagnols, car il espère obtenir du roi d'Angleterre à la fois de l'argent pour les caisses royales et une recommandation pour devenir archevêque. A peine arrivé à Paris, Pontcallec est capturé et déporté avec d'autres malheureux vers la Louisiane. Il s'échappe et, de retour en Bretagne, s'apprête à déclarer la guerre au Régent avec des renforts espagnols. Excellent prétexte que saisit Dubois pour satisfaire les Anglais qui demandent une répression sévère en Bretagne. Pontcallec est arrêté. A Paris, les nobles s'inquiètent du libéralisme du Régent, provoquent la banqueroute en ruinant le système de Law ; ils échangent leur papier monnaie contre des stocks d'or. Profitant de cette situation troublée, Dubois arrache au Régent la condamnation de Pontcallec qui est exécuté. Mais, dès lors, le Régent ne cache plus son mépris à Dubois. Leur belle complicité a pris fin ; il est clair qu'il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France.

    38

    LE PARRAIN 2

    1 120 577

    297 217

    COPPOLA

    PACINO

    DE NIRO

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Corleone règne sur la «famille». Il est ainsi amené à négocier avec Hyman Roth, le chef de la mafia juive, malgré l'opposition de l'un de ses lieutenants, Frankie Pentangeli. Michael Corleone échappe à un attentat. Il fait semblant de croire que Frankie en est l'instigateur tout en soupçonnant en fait Hyman Roth. A Cuba, Michael règle définitivement sa transaction avec Hyman Roth puis tente de faire assassiner ce dernier. Mais l'opération échoue et Michael découvre que le traître n'est autre que son propre frère, Fredo Corleone. Par ailleurs, une enquête sénatoriale met en cause Michael en révélant qu'il est l'un des chefs de la mafia américaine...

    39

    PHANTOM OF THE PARADISE

    1 117 724

    478 775

    DE PALMA

    WILLIAMS

    FINLEY

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Swann, un peu scrupuleux producteur de disques et propriétaire du Paradis, une salle de spectacle, a vendu son âme au Diable en échange d'une éternelle jeunesse. Afin de s'approprier la musique d'un jeune compositeur, Winslow, Swann le fait arrêter et défigurer. Winslow s'évade de prison et revient, le visage caché par un masque, hanter le Paradis...

    40

    LE CHAT ET LA SOURIS

    1 110 812

    446 000

    LELOUCH

    REGGIANI

    MORGAN

    BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 31 A 40  Un coup de téléphone mystérieux appelle Monsieur Richard chez lui. Un autre éloigne la domestique. Plus tard, le financier milliardaire est retrouvé mort. Des toiles de maître ont disparu. Meilleur élément de la police, l'inspecteur Lechat, aux étranges manières, soupçonne la veuve d'avoir ourdi le meurtre pour toucher la prime d'assurance-vie: Monsieur Richard, en effet, semblait très épris d'une actrice spécialisée dans le "porno", Manuelle, et s'apprêtait à quitter sa femme. Mais la suspecte a un alibi d'acier que Lechat et son adjoint - devenu son gendre - tentent vainement de démolir. A la suite d'une affaire qu'il a trop bien réglée, Lechat est mis à la retraite et se retire avec sa maîtresse, Anne, une ancienne prostituée, dans une petite ferme en Normandie. Un an plus tard, déçu par Anne, Lechat, revenu à Paris, prépare un roman sur l'affaire Richard et poursuit son enquête à titre personnel. Entre-temps, la police a confondu le coupable qui faisait partie d'une organisation gauchiste; mais Lechat est persuadé que le Gouvernement a monté cette arrestation de toutes pièces... Il démasque d'abord l'assureur qui, après les lui avoir remis, avait pris à sa cliente les 600 millions qui couvraient le vol des tableaux. Tandis que Madame Richard, au charme de laquelle il n'est pas insensible, est quittée par son amant plus jeune qu'elle, Lechat reprend ses investigations à zéro. Il déniche les anciens domestiques des Richard devenus propriétaires d'une luxueuse auberge: ceux-ci confessent avoir dérobé les toiles après la mort de Richard; la solution de l'énigme sera finalement expliquée par Manuelle, qui avouera avoir provoqué le suicide de son amant par une rupture trop brutale.

     

     

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 41 A 50 BOX OFFICE FRANCE 1975 TOP 21 A 30 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :