• BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 41 A 50

    TOP 10 TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50TOP 51 A 60 - TOP 61 A 70 TOP 71 A 80

     

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     41

    Estouffade à la Caraïbe

    955 959

    114 571

    BESNARD

    STAFFORD

    SEBERG

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 Sam Morgan, un Américain plutôt bel homme, organise des pêches au gros dans le golfe du Mexique. Un soir, il sauve la jeune Colleen O'Hara des griffes d'un homme mal intentionné. Invité sur son yacht, il doit se rendre à l'évidence : tout cela ressemble fort à un coup monté destiné à le faire enlever. Il se réveille d'un sommeil lourd de narcotiques devant O'Hara, le père de la jeune femme. Celui-ci, qui est parfaitement au courant du passé de monte-en-l'air de Morgan, lui propose, en échange d'une forte somme d'argent, d'aider des rebelles d'une île des Caraïbes gouvernée par un dictateur et de s'emparer du trésor de ce dernier...

     42

    J'ai tué Raspoutine

    938 189

    214 069

    HOSSEIN

    BALKANY

    CHAPLIN

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 Le film commence par une interview du prince Youssoupov qui, ayant échappé à la Révolution d'Octobre, termine ses jours à Paris. C'est lui, en effet, qui fut l'instigateur et le principal exécutant du meurtre de Raspoutine. Félix Youssoupov, alors|#jeune prince immensément riche, vivait dans l'insouciance, voyageant ici et là, lorsqu'il fit la connaissance de Grigori Efimovitch Raspoutine chez Mâcha Golovine, qui était, comme toutes les grandes dames de Saint-Pétersbourg, entichée de lui. La conviction naît brusquement en lui, à la suite de conversations avec des grands de la Cour, qu'il faut tuer Raspoutine pour que le tsar recouvre sa liberté. Il se met à fréquenter assidûment le « starets » (saint homme) qui le prend en amitié. Atteint malgré lui par la séduction inexplicable de cet homme, il essaie d'obtenir son départ volontaire ; mais Raspoutine se dit (et se croit sans doute) investi d'une mission divine. Lors même que l'assassinat est préparé jusque dans les détails, il essaie encore de lui donner sa chance. Mais Raspoutine, aveuglé par ses sentiments, s'obstine à tomber dans le piège. Suit la scène de l'assassinat, que tout le monde connaît.

     43

    Un homme de trop

    931 526

    82 744

    COSTA-GAVRAS

    CREMER

    PICCOLI

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 Dans les Cévennes en 1943. Un groupe de maquisards commandés par Cazal, reçoit l'ordre de délivrer douze condamnés à mort par les Allemands. La réussite est totale mais ils ont libérés 13 hommes ! Quel est cet "homme de trop" ? Un mouchard, un traître, un droit commun? En attendant que l'on statue sur son sort, l'homme se trouve lié à la vie du commando. Chacun l'épie, le surveille mais personne n'arrive à bien cerner la personnalité de l'homme de trop qui sait tout faire, connaît tout, se montre fort utile, soigne les blessés, répare les camions. Après enquête le quartier général fait connaître ses conclusions : "l'homme de trop" est un droit commun; le règlement du maquis exige qu'il soit exécuté. Cazal confie cette tâche à Thomas, puis part avec ses hommes au secours d'un groupe de maquisards en danger. Thomas a emmené l'homme vers la rivière. C'est alors que l'homme parle pour la première fois...

     44

    Le grand bidule

    922 169

    130 125

    ANDRE

    BLANCHE

    COWL

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 Dans une ville imaginaire à la frontière Gréco-Danoise, Grospeck, un savant quelque peu farfelu, dans un laboratoire aux instruments les plus hétéroclites, effectue des recherches sur un carburant révolutionnaire. Par l'intermédiaire de son voisin, Monsieur Baratin, Consul de France, notre savant reçoit la proposition de venir poursuivre ses recherches à Paris. Un laboratoire ultra-moderne est mis à sa disposition. Le neveu de Baratin, attaché de cabinet auprès du ministre, désigne deux « gorilles » pour le protéger dans ses allées et venues. Mais les deux plus importantes sociétés mondiales de pétrole ont décidé de tout faire pour entraver les recherches et s'il le faut kidnapper ou faire disparaître Grospeck. Ce dernier s'en soucie fort peu. Il est vrai qu'il délaisse même ses expériences pour courir les boîtes de nuit. Ses gardes du corps et l'attaché ont beaucoup de mal à le suivre et cela provoque quelques scandales. Malgré toutes sortes de péripéties, notre homme a réalisé la synthèse du fameux carburant. Nous allons assister avec des personnalités officielles à l'expérience décisive. Elle débute à merveille, mais les concurrents sabotent les appareils. L'inauguration se termine dans une confusion indescriptible. Une poursuite folle s'engage. Grospeck se consolera de ses déboires en retrouvant sa fiancée.

     45

    Les turbans rouges

    905 243

    225 958

    ANNAKIN

    BRYNNER

    HOWARD

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 Dans les années vingt, au fort de Najibabad, à la frontière Nord-Ouest des Indes, une tribu de nomades, les Bhantas, est emprisonnée sous un prétexte futile par un officier supérieur, Stafford. Le capitaine Young, officier sceptique et plein d'humanité, est outré par l'attitude de Stafford. Il ne pourra empêcher une révolte menée par le chef des Bhantas, Sultan, qui a réussi à s'évader. Réfugié dans la montagne avec sa petite armés, Sultan déjoue les pièges des soldats anglais, tout en évitant de verser du sang. Young est seul à croire que Sultan n'est pas un vulgaire bandit, mais un patriote révolté. Sa position devient délicate lorsque le gouverneur le charge de capturer Sultan. Respectueux des traditions locales et désireux d'éviter une insurrection populaire, Young refuse de l'arrêter un jour de fête religieuse. Mais ce même jour, des soldats anglais sont massacrés par les partisans de Sultan. Young décide alors d'en finir avec l'ennemi quil admire. Sultan veut attaquer un train qui conduit des Bhantas en déportation : il ignore que les wagons sont bourrés de soldats et qu'un régiment est embusqué, prêt à intervenir. Le carnage est épouvantable, mais Sultan en réchappe. Young parvient alors à rencontrer Sultan et lui offre une reddition honorable. Sultan refuse et lui sauve la vie alors qu'un tigre se jette sur Young. A cause de cette action indépendante, Young est révoqué. Stafford fait torturer une danseuse Bhanta pour découvrir le repaire de Sultan et lance une grande offensive. Les Anglais sont sur le point d'être décimés quand l'intervention de Young les sauve. Mais Sultan, blessé, fuit encore. Young le poursuit et le rejoint. Il n'a pas le coeur d'arrêter le guerrier mourant et le laisse se suicider. Avant de mourir, Sultan lui confie son fils que Young adoptera.

     46

    L'homme qui valait des milliards

    886 791

    185 425

    BOISROND

    STAFFORD

    PELLEGRIN

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 Deux détenus s'évadent de la prison de Melun, Jean Sarton, repris de justice et Novak, condamné politique. Ils sont enlevés par deux anciens complices de Novak qui exigent que celui-ci leur dévoile la cachette des milliards de faux dollars fabriqués par les Allemands pendant la guerre. Novak, alors pilote, s'était enfui avec cet argent dont il devait effectuer la livraison. Il réussit à s'échapper et à se rendre chez Sarton, mais on découvre peu après que Jean Sarton n'est autre qu'un agent du Trésor américain chargé de découvrir et de détruire les faux dollars. C'est au Maroc que sont cachés les billets. Après avoir éliminé, au cours d'une lutte à mort, un témoin gênant qui avait compris qui il était, Sarton prend contact avec la fille de Novak, Barbara, qui possède le seul document - un plan détaillé - permettant de retrouver le trésor. Entre temps, Novak a été kidnappé par Carl et Muller, les deux hommes qui l'avaient guetté à sa sortie de prison, et est emmené par eux au Maroc où Sarton et Barbara se rendent également. Novak parvient à échapper à ses geôliers mais, ayant été repérés dès leur arrivée, Sarton et Barbara sont pris en chasse par deux voitures. Une poursuite s'engage sur une étroite route de montagne, Sarton réussit à semer ses adversaires mais, un peu plus tard, la jeune fille tombe entre les mains de Carl et de Muller qui se servent d'elle pour faire parler Novak. Celui-ci est obligé de révéler son secret : les billets se trouvent dans les caves et les souterrains de sa villa en mines, Ayant appris ce qu'il désirait, Carl est sur le point de tuer Novak et sa fille quand survient Sarton qui, au cours d'une longue bagarre, réduit Carl à l'impuissance. Lors du combat, une grenade a mis le feu aux billets. Sarton a ainsi rempli sa mission. Novak sera laissé en liberté et Barbara s'en va au bras de son sauveur.

     47

    Le retour de Ringo

    842 114

    163 435

    TESSARI

    GEMMA

    DE LUCA

     BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41la fin de la guerre de Sécession, après six ans d'absence, le capitaine nordiste Montgomery Brown, dit " Ringo " - qui a été porté disparu - revient au pays et croit découvrir que son épouse a refait sa vie avec le Mexicain Paco Fuentes. Les pépites d'or que l'on trouve dans les eaux du fleuve qui borde leur immense propriété sont l'appât qui a attiré Paco Fuentes, personnage sans foi ni loi...

     48

    Diaboliquement vôtre

    835 942

    176 642

    DUVIVIER

    DELON

    BERGER

     BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41Un malade se réveille dans une clinique après un grave accident de voiture. On lui dit qu'il s'appelle Georges Campo. On lui présente sa femme, une ravissante créature, Christiane et le meilleur ami du couple : le docteur Frédéric. Christiane et lui emmènent Georges dans son château, où il doit passer sa convalescence. Celui-ci est peu à peu amené à admettre qu'il est amnésique. En tous cas, les bribes de souvenirs qu'il conserve de son passé ne coïncident pas du tout avec ce qu'on lui dit être sa véritable identité. Georges Campo revient de Saïgon (la preuve en est : Kiem, le domestique chinois qui ne le quitte pas d'une semelle) ; or l'amnésique n'a que des souvenirs d'Afrique du Nord. Christiane, quoiqu'elle se refuse à lui, assure être sa femme ; or il se croyait célibataire. Son nom même, Georges Campo, ne lui dit rien. Lui pense s'appeler Pierre Lagrange. Toutes les nuits, une voix, sans doute sa propre voix intérieure, lui dicte des conseils de suicide. Georges (ou Pierre) ne sait plus très bien où il en est, d'autant qu'il vient d'échapper plusieurs fois à des "accidents" mortels. Un jour qu'il monte au grenier, une trappe s'ouvre et il manque de se tuer. Un autre jour, son propre chien le poursuit comme un voleur et il doit se réfugier dans une serre. A un dîner, un énorme lustre tombe sur son fauteuil qu'il vient, par chance, de quitter. Ainsi Georges devient de plus en plus inquiet pour sa vie. Se promenant dans la jardin, il découvre un cadavre. Ses soupçons se confirment. Le soir même, la sinistre voix qui accompagne ses rêves reprend son monologue : mais Georges découvre dans le sommier un magnétophone, se précipite chez Christiane qui lui apprend la vérité : le docteur Frédéric, son amant, avait tué le vrai Georges Campo. Il l'avait rencontré, lui, Pierre Lagrange et avait préparé cet accident de voiture où il devait mourir en passant pour Georges. Mais il en avait réchappé... Après sa confession, Christiane se donne à son faux mari. Fou de jalousie, Frédéric la frappe mais est tué par Kiem. Christiane tue Klem et met le revolver dans la main de Frédéric. C'est une situation bien compliquée qu'aura à éclaircir la police...

     49

    Violences à Jéricho

    831 363

    270 411

    LAVEN

    MARTIN

    PEPPARD

     BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41Ben, un conducteur de diligence, et Dolan, ancien marshall devenu joueur professionnel, arrivent dans la petite ville de Jéricho après avoir été attaqués. La bourgade vit sous la coupe d'Alex Flood, autrefois homme de loi, aujourd'hui patron sanguinaire d'une bande de truands. Alex a pour ambition de faire main basse sur la compagnie de diligences que dirigent Ben et sa ravissante associée, Molly Lang. Molly tente de mobiliser ses concitoyens. Dolan a beau la trouver charmante, il juge sa cause perdue et refuse de lui prêter main-forte. Il quitte la ville, puis se ravise, et revient mettre sa dextérité de fin tireur au service de Molly...

     50

    La symphonie des héros

    821 503

    177 445

    NELSON

    HESTON

    SCHELL

    BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 40 A 41 En Belgique, en 1944. Lionel Evans, célèbre chef d'orchestre américain, sillonne les routes avec ses 70 musiciens, donnant une série de concerts dans le cadre du Théâtre aux armées des Forces alliées. La musique est censée adoucir les moeurs, mais il ne faut pas trop compter sur ses vertus apaisantes en temps de guerre, dans une région encore secouée du spasme des combats. En évacuant une scène menacée par les bombardements, ils tombent dans une embuscade et sont faits prisonniers. Evans refuse de jouer pour le général allemand, un mélomane averti. Furieux, le nazi décide l'exécution

     

    « BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 51 A 60BOX OFFICE FRANCE 1967 TOP 31 A 40 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :