• BOX OFFICE FRANCE 1966 TOP 41 A 50

     

     TOP 10 - TOP 11 A 20TOP 21 A 30TOP 31 A 40TOP 41 A 50TOP 51 A 60TOP 61 A 70TOP 71 A 80 - TOP 81 A 90 TOP 91 A 100 - TOP 101 A 110

     

     

    FILM

    FRANCE

    PARIS

    REALISATEUR

    INTERPRETE

    INTERPRETE

     41

    Notre homme Flint

    1 168 210

    298 865

    MANN

    COBURN

    COBB

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50Le monde est en émoi, en proie à des catastrophes naturelles inexpliquées. Cyclones, typhons, raz-de-marées, avalanches et éruptions volcaniques se succèdent ainsi à un rythme effréné, n'épargnant aucune partie de la planète. Au siège de Z.O.W.I.E. (Zonal Organization World Intelligence Espionage, annexe officieuse du Siège des Nations Unies), c'est le branle-bas de combat. Lloyd Cramden (Lee J. Cobb), numéro un de Z.O.W.I.E. et bras droit du Président des Etats-Unis, a rassemblé les émissaires de toutes les nations du monde afin de leur faire part de la gravité de la situation. En effet, ces catastrophes ne sont pas vraiment naturelles, mais provoquées par une organisation mystérieuse qui est parvenue à contrôler le temps. Tous les agents secrets envoyés pour enquêter ont été mis hors-course, l'organisation en question s'amusant même à renvoyer une photo de chaque espion défunt à Cramden. 008 étant déjà en mission, il ne reste plus un seul agent qualifié à envoyer sur le terrain, et capable de renverser la situation. Personne, sauf... Derek Flint, le meilleur d'entre tous. Le seul problème est qu'il s'est retiré au sommet d'un building, où il mène une vie paisible et harmonieuse en compagnie de Leslie, Anna, Gina et Sakito, ses quatre femmes. Il faut dire que Flint n'est pas un homme comme les autres. En plus d'être le plus qualifié des agents secrets, c'est aussi un karatéka et un escrimeur hors-pair, et s'occupe occasionnellement de la chorégraphie des ballets du Bolchoï. La science et la médecine n'ont pas de secret pour lui ; il fabrique lui-même ses gadgets, à côté desquels ceux de la C.I.A. paraissent terriblement obsolètes. Flint parle aussi plusieurs langues, et a même inventé un code secret unique dont les combinaisons sont basées sur son prochain tiercé. Il s'intéresse à la culture de chaque pays, aime la cuisine, et peut se mettre en catalepsie grâce à une connaissance très poussée du yoga. Il a une empathie toute particulière avec les animaux, les femmes sont folles de lui, et tout le monde l'admire. Excepté Cramden, qui s'est brouillé avec lui lorsque celui-ci a décidé de prendre sa retraite. Mais devant le péril qui menace toute la planète, Cramden se voit contraint de convaincre Derek Flint de reprendre du service. Ce qui ne va pas être une mince affaire.

      42

    Surcouf,le tigre des 7 mers

    1 145 725

    192 861

    BERGONZELLI

    BARRAY

    LUALDI

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 Jeune lieutenant, Robert Surcouf (Gérard Barray) souhaite malgré ses maigres finances épouser Marie-Catherine (Geneviève Casile), fille d’un armateur malouin. Il part ainsi chercher fortune à Port-Louis (Ile Maurice). Le gouverneur de l’île le charge de forcer le blocus britannique. Il y parvient. Mais il désobéit aux ordres et attaque trois navires anglais. Malgré ces brillantes victoires, le gouverneur conserve le butin. De retour à Saint-Malo, Surcouf entend bien plaider sa cause à Paris et rencontre à cette fin Joséphine de Beauharnais, épouse de Bonaparte. Puis il séduit Margaret (Antonella Lualdi), une américaine promise à l’ambassadeur d’Angleterre, l’infâme Lord Blackwood (Terence Morgan). Celui-ci méprise les corsaires en les assimilant à des pirates. Surcouf parviendra à récupérer son butin, se venger et épouser sa belle malouine…
    Réalisé en 1966 par Bergonzelli et Rowland, le film Surcouf, le tigre des sept mers s’écarte moins de la réalité historique qu’on pouvait le craindre. Si ce film a été tourné pour l’essentiel dans les vieux quartiers de Barcelone, il commence et s’achève sur des images de Saint-Malo. Il offre de belles scènes de canonnades, d’abordages et de combats à l’épée.L’acteur Gérard Barray incarne Surcouf avec beaucoup de panache. Lorsque Lord Blackwood lui reproche de combattre pour de l’argent alors que lui se bat pour l’honneur, Surcouf répond « chacun combat pour ce qui lui manque ».

      43

    La poursuite impitoyable

    1 132 085

    404 896

    PENN

    BRANDO

    REDFORD

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 Le jeune Bubber Reeves s'évade d'un pénitencier avec un compagnon ; celui-ci tue un automobiliste pour lui voler sa voiture et s'enfuit, laissant Bubber sur la route, susceptible d'être accusé du meurtre. Dans la ville du Texas où essaie de rentrer Bubber, c'est la grande détente du samedi soir. Les heures qui viennent seront marquées spécialement par les fêtes de l'anniversaire de Val Rogers, le magnat du coin, qui organise à cette occasion une réception surchauffée. L'euphorie des préparatifs est soudain troublée par l'annonce de l'évasion de Reeves. Tout le monde s'énerve. Le shériff, responsable de l'ordre public ; l'employé de Val Rogers qui a commis un vol pour lequel Reeves a été condamné ; les parents du fugitif parce qu'ils se sentent coupables ; le fils de Val Rogers parce qu'il aime la femme de l'évadé. Et celle-ci parce que tout en aimant Jack Roger, elle garde de l'affection pour son mari. Enfin, toute la population de la ville parce qu'il faut de temps en temps tuer une bête noire pour se donner bonne conscience. Bubber parvient à un cimetière de vieilles carrosseries à proximité de l'agglomération. C'est là qu'avertie par Leister, Anna, la femme du fugitif, vient le retrouver ; elle est accompagnée par son amant Jack Rogers. Le shériff a donné une heure à Anna pour convaincre son mari de se rendre, seule manière pour lui de le protéger contre cette foule déchaînée.

      44

    Boeing Boeing

    1 128 519

    221 381

    RICH

    LEWIS

    CURTIS

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 Bernard Lawrence (Tony Curtis), correspondant de presse dans un grand magazine à Paris, celui-ci joue également les séducteurs. Il a trois maîtresses hôtesses de l'air toutes différentes les unes les autres, mais dans des compagnies différentes. Il doit déployer toute l'attention pour que ces femmes ne se rencontrent pas en même temps. Il est secondé dans cette triple vie par la vaillante Bertha, femme de ménage, qui veille à ce que chacune, à son arrivée, se retrouve « chez elle » avec son linge dans les tiroirs, sa photo dans le cadre, et son plat préféré qui mijote dans la cuisine. Mais voilà que de nouveaux avions, plus rapides, perturbent et désorganisent le méticuleux planning du triple jeu. Pour comble de tout, son ami et collègue Robert Reed (Jerry Lewis) l'aide dans toute cette situation, où il tente de s'immiscer. Et voilà que Bernard apprend qu'il est muté, et doit quitter Paris. Le rythme s'accélère, avec les arrivées imprévues des trois hôtesses, auxquelles les deux compères tentent de faire face. Jusqu'au télescopage final, où ils ne peuvent que prendre la fuite.

      45

    Le voyage du père

    1 105 368

    159 925

    DE LA PATELLIERE

    FERNANDEL

    TERZIEFF

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 A la veille de l'anniversaire de leur fillette de douze ans, Isabelle Quantin et son mari décident de tenter l'impossible pour que leur fille aînée, Marie-Louise, 18 ans, partie à Lyon depuis deux ans pour apprendre le métier de coiffeuse, revienne enfin à la ferme natale où elle n'est pas retournée une seule fois. Stimulé par son accorte épouse au vert langage, Quantin, d'un naturel doux et docile, se rend donc à Lyon, accompagné de Frédéric, le jeune instituteur du village, amoureux malheureux de Marie-Louise. Mais à Lyon, de salon de coiffure en institut de beauté, de bar équivoque en chambre meublée, le père ne tarde pas à apprendre la cruelle vérité : Marie-Louise, comme tant de petites provinciales venues à la ville, a mal tourné. Et son père, effondré, ne pourra même pas la voir. Elle n'est plus à Lyon, en effet, et a rejoint Paris en compagnie d'un nouvel et "généreux" ami. De retour à la ferme familiale, Quantin n'a pas le courage de révéler la vérité à sa femme. Un pieux mensonge, et la fête de la petite soeur ne sera pas attristée. Il ramène même une belle poupée, cadeau de. Marie-Louise.

      46

    La Bible

    1 103 680

    271 571

    HUSTON

    PARKS

    HARRIS

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 Le film raconte les 22 premiers chapitres de la Genèse et se divise en trois grandes sections : Adam et Ève, l'Arche de Noé et l'histoire d'Abraham. Il y a également deux sections plus courtes : la construction de la Tour de Babel, située entre celles de Noé et d'Abraham, et celle de la destruction de Sodome et de Gomorrhe, intégrée dans la section d'Abraham. L'idée générale du film sont les alliances passées entre la divinité et l'humanité (Adam et Ève, Noé, Abraham) et les moments où ces alliances furent rompues (Babel, Sodome et Gomorrhe).

      47

    Monsieur le PDG

    1 093 249

    237 792

    GIRAULT

    MONDY

    MAILLAN

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 Abel T. Léonard (Michel Galabru), directeur général de Glacéco, une multinationale de réfrigérateurs, se rend à Paris en compagnie de sa secrétaire pour y désigner le futur vice-président européen de sa société. Parmi les candidats venus d'Italie, d'Angleterre et d'Allemagne se trouve le français Denis Bonneval (Pierre Mondy). Pour l'influencer, ce dernier invite Abel et sa secrétaire ainsi que les autres concurrents dans sa maison de campagne. Le même jour, Thérèse (Jacqueline Maillan), son épouse, avocate en manque de clients, accepte la défense du tueur Stéphane Brévin (Claude Rich), accusé d'avoir étranglé onze personnes. Le meurtrier prépare son procès chez les Bonneval qui le font passer pour le secrétaire de Thérèse...

      48

    Brigade anti-gang

    1 092 564

    222 933

    BORDERIE

    HOSSEIN

    PELLEGRIN

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 La brigade anti-gangs est sur la trace d'un certain M. Sartet qui, sous l'apparence d'un honorable commerçant propriétaire d'un restaurant, est soupçonné d'être « l'homme du vendredi », auteur d'une demi douzaine de hold-up. Après plusieurs jours de veille devant la banque, le vol a lieu ; les gangsters s'échappent, tuant un inspecteur de police. Trahi par la blessure d'un de ses complices, Sartet est arrêté et conduit à la P.J., mais il a le temps d'indiquer à sa fille l'emplacement de la valise, butin du hold-up. Celle-ci, aidée de son ami « Trois Pommes », une ancienne idole déchue, ainsi que la bande de copains, récupèrent la valise et décident de prendre d'assaut la PJ. pour libérer Bartet. Devant l'échec de l'entreprise, ils enlèvent le frère du chef de la brigade anti-gangs, avant-centre célèbre de l'équipe de France. Lors de l'échange des prisonniers, « Trois pommes », désirant se repentir, assomme Sartet mais se fera tuer par un des policiers.

      49

    Le dollar troué

    1 026 280

    209 276

    FERRONI

    GEMMA

    GALLI

    BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50 Deux frères, Gary et Phil O'Hara, se séparent après la Guerre de Sécession pour essayer de faire fortune chacun de leur côté. Gary débarque dans une ville où il est embauché par McCoy, l'homme fort de la ville, qui le charge d'éliminer un criminel. Aussitôt le contrat effectué, Gary se rend compte qu'il vient d'assassiner son propre frère. Il est alors temps de régler ses comptes avec McCoy...

      50

    Matt Helm agent très spécial

    1 012 426

    207 538

    KARLSON

    MARTIN

    STEVENS

     BOX OFFICE ANNUEL FRANCE 1966 TOP 41 A  50Photographe le jour, agent secret la nuit, Matt Helm est retiré des affaires photgraphiant des mannequins top model et vit une relation avec son assistante  Lovey Krazit. Son ancien patron McDonald parvient à la convaincre de revenir travailler pour l' ICE. L'organisation BIg O et son chef le vilain Tung Tse menacent le Monde en testant une arme nucléaire dans le sous-sol du Mexique. 

     

    .

    « BOX OFFICE FRANCE 1966 TOP 51 A 60BOX OFFICE FRANCE TOP 31 A 40 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :