• BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

    BOEING BOEING

    (BOEING BOEING)

    22 DÉCEMBRE 1965 (USA)

    13 MAI 1966

     

      

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

    • Réalisation : John Rich
    • Scénario : Edmund Hartmann et Danny Arnold d'après la comédie de Marc Camoletti
    • Production : Hal B. Wallis, Joseph Hazen, Paul Nathan
    • Société de production : Hal Wallis Productions
    • Société de distribution : Paramount Pictures
    • Musique: Neal Nefti
    • Tournage: 8 avril 1965 - 30 juin 1965
    • Durée: 102 minutes

     

    • Tony Curtis : Bernard Lawrence
    • Jerry Lewis : Robert Reed
    • Dany Saval : l'hôtesse d'Air France
    • Suzanna Leigh (en) : l'hôtesse de British Airways
    • Christiane Schmidtmer (en) : l'hôtesse de la Lufthansa
    • Thelma Ritter : Bertha
    • Eugene Borden : chauffeur de taxi français

      SYNOPSIS

    Bernard Lawrence (Tony Curtis), correspondant de presse dans un grand magazine à Paris, celui-ci joue également les séducteurs. Il a trois maîtresses hôtesses de l'air toutes différentes les unes les autres, mais dans des compagnies différentes. Il doit déployer toute l'attention pour que ces femmes ne se rencontrent pas en même temps. Il est secondé dans cette triple vie par la vaillante Bertha, femme de ménage, qui veille à ce que chacune, à son arrivée, se retrouve « chez elle » avec son linge dans les tiroirs, sa photo dans le cadre, et son plat préféré qui mijote dans la cuisine. Mais voilà que de nouveaux avions, plus rapides, perturbent et désorganisent le méticuleux planning du triple jeu. Pour comble de tout, son ami et collègue Robert Reed (Jerry Lewis) l'aide dans toute cette situation, où il tente de s'immiscer. Et voilà que Bernard apprend qu'il est muté, et doit quitter Paris. Le rythme s'accélère, avec les arrivées imprévues des trois hôtesses, auxquelles les deux compères tentent de faire face. Jusqu'au télescopage final, où ils ne peuvent que prendre la fuite.

      ANALYSE ET BOX OFFICE 

     Jerry Lewis participe à son dernier film avec la Paramount. Il retrouve le producteur Hal Wallis de ses débuts et reforme un duo avec cette fois-ci Tony Curtis. Il s'agit de l'adaptation d'une célèbre pièce de boulevard française qui a fait les belles soirées des théâtres français et étrangers. C'est du théâtre filmé une majorité de scènes se déroulent en appartement. De jolies starlettes sont de la partie. Il y a l'Allemande Christiane Schmidtmer bien connue pour avoir une impressionnante poitrine, la charmante anglaise Suzanna Leigh et la française Dany Saval qui a sans doute le rôle féminin le plus important avec une gouaille et un accent français a couper au couteau, mais c'est le rôle qui veut cela car le film se passe à Paris avec une galerie de paysages parisiens, dont les champs-Elysées et l'aéroport Orly.

    Aucune surprise pour le film qui est une adaptation d'une pièce de théâtre qui ne vole pas bien haut. Tony Curtis en mode séducteur s'emploie et s'agite beaucoup dans la première partie du film qui lui est entièrement dédié. Et Jerry Lewis me direz vous ? Et bien, à la surprise générale celui-ci s'avère être totalement sobre. Oui sobre, sérieux, effacé même devant la tornade Curtis. Il y a peut être une ou deux petites grimaces mais si peu. Oui Lewis se la joue sérieux, voire romantique, normal quoi.... Un rôle à l'économie qui s'explique sans doute par son manque de motivation. L'acteur dira qu'il s'est forcé à jouer le rôle, sans plaisir et qu'il n'est pas bon. Ceci étant c'est une rare occasion de voir Jerry Lewis sous son vrai jour, nature, et c'est déjà une découverte. 

    Les acteurs ne sont pour rien dans le fait que le film est ennuyeux au possible plombé par d'interminables dialogues, pour être franc, il ne vaut pas un pichet de cidre.  La réalisation standard est cependant assez smart. Le film a bénéficié d'une bonne campagne de promotion, Hal Wallis oblige et il marche pas mal au box office américain avec 3 millions de recettes nettes. En France le film prend la première place des entrées parisiennes durant deux semaines et même le top 4 du box office hebdomadaire France, il est vrai dans une période particulièrement morose aux portes de la période estivale. Le film va même au-delà du million d'entrées avec 1 128 000 spectateurs, bien plus que pour le précédent film solo de Jerry Lewis. Il figure même au top 100 italien avec un chiffre estimé a 1 7000 000 spectateurs et un beau succès en Espagne avec près de 1.6 millions d'entrées. Jerry Lewis, quitte donc la Paramount sur un succès dans un rôle aux antipodes de ses standards habituels.

     

      RANG ENTRÉES SALLES
    ENTRÉES FRANCE 44 1 128 519
     
    1ère semaine 9 40 460
    5
    2ème semaine 5 62 651
    16
    3ème semaine 4 50 317
    17
    4ème semaine 13 28 898
    13
    ENTRÉES PARIS BANLIEUE   350 000
     
    1ère semaine 1 41 694
    4
    2ème semaine 1 31 821
     
    3ème semaine 6 22 053  
    BOX OFFICE USA 35 3 M$ rentals  

     Données France : source Fabrice Ferment

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     AFFICHE UK

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

      AFFICHE ESPAGNOLE

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

      AFFICHES USA

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

      AFFICHE SUEDE

    BOEING BOEING - JERRY LEWIS BOX OFFICE 1966

     

    « BOX OFFICE MONDE DU 1er DECEMBRE 2017 AU 3 DECEMBRE 2017WESTERN - BOX OFFICE 1971 - 2ème PARTIE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :