• ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES - ALAIN DELON BOX OFFICE 2008

     

    ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES

    30 JANVIER 2008

      

    ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES - BOX OFFICE ALAIN DELON 2008

     

    • Réalisation : Frédéric Forestier et Thomas Langmann
    • Scénario : Thomas Langmann, Olivier Dazat, Alexandre Charlot et Franck Magnier
    • Adaptation et dialogues : Thomas Langmann, Alexandre Charlot et Franck Magnier
    • Directeur de la photographie : Thierry Arbogast
    • Musique originale : Frédéric Talgorn
    • Production : Jérôme Seydoux et Thomas Langmann
    • Production exécutif : Jean-Lou Monthieux
    • Production associé : Emmanuel Montamat et les Éditions Albert René
    • Coproduction : La Petite Reine, Pathé Renn Productions
    • Coproduction : TF1 Films Production, Tri Pictures, Sorolla Films, Constantin Film et Novo RPI
    • Société de distribution : Pathé Distribution, France
    • Budget : 78 millions d'euros
    • Langue : français
    • Lieux de tournage : France, Espagne

     

    • Clovis Cornillac : Astérix
    • Gérard Depardieu : Obélix
    • Benoît Poelvoorde : Brutus
    • Alain Delon : Jules César
    • Vanessa Hessler : Princesse Irina
    • Franck Dubosc : Assurancetourix
    • José Garcia : Couverdepus
    • Stéphane Rousseau : Alafolix
    • Jean-Pierre Cassel : Panoramix
    • Alexandre Astier : Mordicus (a écrit ses propres dialogues)
    • Santiago Segura : Docteurmabus
    • Michael Bully Herbig : Pasunmotdeplus
    • Bouli Lanners : Samagas
    • Jérôme Le Banner : Claudius Cornedurus
    • Jamel Debbouze : Numérobis

     

    SYNOPSIS

     

    Dans le petit village gaulois, Alafolix s’est épris d’une princesse grecque, Irina, à qui il envoie chaque jour des messages qui ont réussi à la séduire. Il se rend à pied jusqu’à son palais. Mais il apprend alors que son père a promis sa main à Brutus, le fils de César. Pour s’en sortir, la princesse annonce qu’elle épousera le vainqueur des prochains Jeux Olympiques. Le défi est accepté de part et d’autre. Entre deux tentatives d’assassinat contre lui, Brutus convainc donc son père de lui laisser mener la délégation romaine. Quant à Alafolix, Astérix, Obélix et le druide Panoramix acceptent de venir avec lui à Olympie, pour le soutenir à coup de potion magique. À la première épreuve, la potion fait des miracles : les Gaulois l’emportent. Mais Brutus a appris leur secret, et les fait disqualifier de l’épreuve. Dès lors, Brutus, après avoir corrompu les juges, use des tricheries les plus voyantes et remporte toutes les épreuves suivantes. Mais le peuple est mécontent. Astérix s’adresse alors à César, parle à son orgueil, et obtient de lui que tout soit remis en jeu sur la course de chars finale. Pour l’emporter, Brutus fait enlever Panoramix, et l’oblige à lui fabriquer de la potion magique. Il remporte donc la course. Mais le druide avait mis un colorant dans la potion, qui permet de le faire disqualifier. Alafolix remporte la course et la main d’Irina.

     

    ANALYSE ET BOX OFFICE

     

    Le succès colossal de la deuxième adaptation "live" du célèbre "Astérix" attire bien des convoitises. C'est Thomas LANGMAN qui reste pourtant sur quelques échecs cuisants comme l'adaptation de "Blueberry" sur grand écran qui obtient le feu vert de la part d' Uderzo pour mettre en chantier le trosième Astérix avec une équipe technique et artistique renouvélée.

    Dans ce genre de production les vedettes sont nombreuses qu'elles soient issues su mileu du spectacle ou même du sport. On voit même ZIDANE et  Tony PARKER participer au film pour attirer quelques "djeuns" dans les salles. Exit Christian CLAVIER pour le rôle d'Astérix et vive Clovis CORNILLAC. L'ensemble des rôles est renouvelé sauf DEPARDIEU dans celui d'Obélix. 

    Pour jouer Jules CESAR les producteurs pensent à AlaiN DELON qui n'a pas tourné depuis près de 10 ans pour le cinéma. Un peu à la surprise générale celui-ci accepte, et il va se révéler la bonne trouvaille du film. Il campe un Jules CESAR plus vrai de nature et bien sûr totalement imbu de sa personne. Une étiquette collée à la peau de l'acteur qui en joue avec un second degré épatant. une sacrée dose d'humour pour un acteur pince sans rire. En bref, il est la meilleure incarnation du célèbre empereur romain de la saga.

    D'ailleurs durant la campagne marketing du film insiste sur la présence rare de DELON. Malgré un temps de présence assez restreint à l'écran, l'acteur prouve qu'il n'a rien perdu de sa superbe.

    L'ensemble du film est consternant du début à la fin. Thomas LANGMAN n'a pas la carrure de producteur que son père possédait et est totalement incapable de sortir un script correct alors que le matériau de base est déjà écrit... Ce superbe nanar obtient pourtant un très beau succès à sa sortie alors que la France vient de sortir du phénomène "Ch'tis" au cinéma. Le film obtient une formidable première semaine dans un parc énorme de plus de 1000 salles, et reste trois semaines en tête du box office France. Les esprit chagrins diront que le film n'a fait que la moitié des entrées d' "Astérix : mission Cléopatre", mais avec près de 7 millions de spectateurs en France et 14 millions de spectateurs en Europe, le filma réussit à être rentable. 

    Surtout, le film permet à DELON, 73 ans au compteur, de partir sur une note positive. Peut être le reverrons nous un jour sur le grand écran et qu'il réalisera son souhait de tourner avec tous ses enfants. Nous le souhaitons aussi....  

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

    2

    6 812 318

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    3 007 811

    1078

    2ème semaine

    1

    1 393 123

    1078

    3ème semaine

    1

    1 004 174

    1019

    4ème semaine

    2

    741 226

    1019

    5ème semaine

    3

    366 829

    1003

    6ème semaine

    8

    136 744

     

    TOTAL PARIS BANLIEUE

    3

    1 014 321

     

     

     

     

     

    1ère semaine

    1

    488 006

    72

    2ème semaine

    1

    206 055

    74

    3ème semaine

    2

    109 123

    71

    4ème semaine

    4

    87 840

    60

    5ème semaine

    6

    65 488

    55

    6ème semaine

    10

    34 614

    50

    7ème semaine

     

    14 578

    38

    Nombre de semaines Paris

     

    10

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    6 778

     

    1er jour Paris

     

    83 497

     

    Budget

     

    78 M€

     

    EUROPE

     

    14 016 130

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

      ALAIN DELON - ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES

     

    ALAIN DELON - ASTERIX AUX JEUX OLYMPIQUES

     

    vlcsnap-2010-11-07-02h44m52s96.png

     

    vlcsnap-2010-11-07-02h44m59s165.png

     

    vlcsnap-2010-11-07-02h47m03s119.png

     

     

     .

    « FRANCOIS DUPEYRON BOX OFFICEUNE CHANCE SUR DEUX - ALAIN DELON BOX OFFICE 1998 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :