• ALIEN 6

    ALIENS VS PREDATOR REQUIEM

    (AVPR : ALIENS VS. PREATOR REQUIEM)
    25 DECEMBRE 2007 (USA)

     2 JANVIER 2008

     

    Réalisation

    Colin et Graig STRAUSE

    Scénario

    Shane SALERNO

    Directeur de la photographie

    Daniel PEARL

    Musique

    Brian TYLER

    Production

    Brandywine / Davis Entertainment

    Distribution

    FOX

    Durée

    100 minutes

    Tournage

    24 octobre 2003 / février 2004

    Dale

    David Paektau

    Kelly O’BRIEN

    Reiko ALEYSWORTH

     

    Un vaisseau Predator survole la Terre, avec à son bord plusieurs « araignées Alien » faites prisonnières, et le cadavre d’un Predator contaminé. La bête qui sommeille en lui, hybride des deux races, se réveille, et tue bientôt tous les habitants du navire spatial, qui s’écrase dans la petite ville de Gunnison, Colorado. Le monde Predator envoie alors un mercenaire chargé de « nettoyer » les lieux. La boucherie commence : les humains se retrouvent coincés entre un Predator prêt à tout pour éradiquer ses ennemis, et des Aliens aussi féroces qu’impatients de se reproduire. Quelques humains, comme l’ex-soldate Kelly, et l’ancien taulard Dallas, tentent de survivre…

    Voici un film qui porte parfaitement son nom.

    Bon, finalement on se disait qu’on ne pouvait pas tellement faire pire que AVP, mais à priori ce défi n’a pas fait peur aux frères STRAUSE qui s’attèlent à cette mission.

    Responsables des effets spéciaux du premier épisode les deux frangins, qui ne sont pas les frères COEN c’est sûr, jurent que le film sera franchement gore. Au vu des teasers on peut les croire, le film semble effectivement conduire vers une version violente de la guerre Prédators / Aliens.

    Dès le début du film on pressent qu’on va avoir affaire à une sacrée fiente.

    Sans surprise, le vaisseau Prédator est infesté d’Aliens et s’écrase sur terre. Un nouveau type de xénomorphe, au look mi Prédator, mi Alien en sort et s’attaque à un chasseur et à son jeune fils. Le alien se dirige vers une petite ville pour se reproduire.

    Sur la planète des Prédators, un Prédator qui regarde le CNN du coin, est alerté. Ni une ni moins, il prend son  fusil à pompe, embarque dans sa navette spatiale qu’il n’a pas encore fini de payer, et part faire le voyage vers la terre en une heure chrono en main. Durant ce laps de temps, le Alien a déjà bien décimé les ¾ de la ville, de toutes façons ce n’est pas très grave, tellement les personnages sont crétins. Bref, avant que l’armée ne fasse atomiser la ville, nous aurons droit à un semblant de combat entre le Prédator et le rasta Alien.

    Doté d’un faible budget les deux réalisateurs font ce qu’ils peuvent, mais n’évitent pas l’écueil du parfait nanar. La bande annonce est mensongère, le film n’est pas gore du tout, on ne voit pas grand-chose tout se passe de nuit ou dans les égouts. Les personnages, une mère de famille et un groupe d’adolescents cons comme la lune, sont désespérément plats. Bref, mal écrit, mal réalisé, mal joué, le film est un immense supplice pour les fans de la série.

    Contre toute attente, le film effectue le plus faible démarrage de la saga, il n’est que 6ème au Box Office US lors de son week-end de sortie. Il réalise au final que 50% des entrées de l’épisode précédent. En France et en Europe, le film fait une première semaine moyenne avant de s’évaporer. Et ce n’est pas plus mal.

    Un épisode sept n’est pas d’actualité et il serait temps de laisser les xénomorphes se reposer au fin fond de l’espace.      

     

    ENTREES France

     

    601 745

     

    ENTREES France détail

     

    1ère semaine  n°3

    2ème semaine n°4

    3ème semaine n°10

     

     

     

    375 509(426)

    139 997(423)

    59 787(385)

     

     

     

    ENTREES Paris

     

     

    147 041

     

    ENTREES Paris

     

    1ère semaine  n°3

    2ème semaine n°6

    3ème semaine n°14

     

     

     

    98 172(39)

    33 100(39)

    12 881(30)

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    5

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    39

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    2 517

    1er JOUR Paris

    24 355

    Budget

    40 M$

    Recettes US

    (n°6 semaine de sortie)

     

    41.8 M$

     

    Recettes mondiales

     

    128.9 M$

     

    BOX OFFICE ANNUEL USA

    N°64

    BOX OFFICE ANNUEL France

     

    BOX OFFICE ANNUEL Italie

     

    BOX OFFICE Allemagne – 766 913 entrées -

    N° 40

    BOX OFFICE Espagne – 530 946 entrées -

     

    BOX OFFICE Pays Bas - 

     

    COTE DU SUCCES

    *

    « LES DIAMANTS SONT ETERNELS - BOX OFFICE SEAN CONNERY 1971ALIEN VS PREDATOR BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :