• ALIEN 4

    ALIEN LA RESURRECTION

    (ALIEN RESURRECTION)
    26 NOVEMBRE 1997 (USA)

     12 NOVEMBRE 1997

     

    Réalisation

    Jean-Pierre JEUNET

    Scénario

    Joss WHEDON

    Directeur de la photographie

    Darius KHONDJI

    Musique

    John FRIZZELL

    Production

    Bill BADALATO

    Gordon CARROLL

    David GILER

    Walter HILL - Brandywine

    Distribution

    UFD

    Durée

    104 minutes

    Tournage

    18 novembre 1996 / 24 avril 1997

    Ellen Ripley

    Sigourney WEAVER

    Call

    Winona RYDER

    Johner

    Ron PERLMAN

    Christie

    Gary DOURDAN

     

    Ellen Ripley s'est donné la mort pour supprimer l'alien fécondé en elle. Deux cents ans plus tard, des généticiens la ressuscitent en croisant son ADN avec celui d'une créature et la retiennent prisonnière, comme cobaye, à bord de la station spatiale "Auriga", où elle donne naissance à une "fille" qui lui est aussitôt retirée. L'Auriga est alors accostée par un vaisseau pirate, le "Betty", porteur d'une cargaison d'aliens pour le compte des militaires fous que dirige le général Perez. Le chef des mercenaires-pirates, Elgyn, est tué par les aliens, qui dès lors envahissent la station et massacrent ses occupants. Ripley se joint aux pirates, qui ont emmené le dernier démiurge, Wren, et tente avec eux de rejoindre le "Betty", seule chance de salut. Il leur faut traverser les cuisines, inondées, et dénombrer d'autres victimes parmi eux, comme Christie, qui se sacrifie pour sauver Vriess, le cul-de-jatte. Wren réussit à leur échapper en tirant sur l'autre jeune femme du groupe, Call, qui réapparaît ensuite, saine et sauve : elle est en fait un Auton, dernière d'une lignée de droïdes. Grâce à elle, Wren ne peut accéder au "Betty" et, repris, périt sous les coups de Purvis, dans le ventre de qui Ripley avait décelé la présence d'un alien. Le groupe accède enfin au "Betty". Mais Ripley y a été suivie par un alien d'une nouvelle génération, enfanté par une reine... la "fille" de Ripley. Quelques gouttes de son sang, aux pouvoirs acides particuliers, font fondre le hublot du sas. La créature est alors aspirée dans l'espace. Programmée par Call, l'Auriga" va regagner la Terre avec ses occupants - Ripley, Call, Vriess et Johner. La planète des humains est sauvée. L'équipage du "Betty" la découvre, émerveillé.

    Fidèle à ses habitudes la FOX confie les rênes de la réalisation de l’épisode 4 à un inconnu, du moins aux USA. En effet Jean Pierre JEUNET s’était déjà fait bien connaître avec son compère CARO avec des œuvres telles « Delicatessen » et « les enfants de la cité perdue » où la précision de la réalisation fait merveille. De plus JEUNET n’est pas FINCHER, il ne va pas à Hollywood pour renverser le système, mais pour réaliser un film de commande, doté d’un budget très confortable. Trop content de l’expérience, le réalisateur livre son film sans problèmes majeurs tout en tentant d’injecter un peu de son style. De fait, le film est le plus fun de la série, on lorgne du coté des comics books. Nous somme plus proches de Valérian que du premier Alien. C’est donc sans déplaisir que nous retrouvons Sigourney WEAVER qui est de retour, sans grande surprise, dans le clone de Ripley. C’était facile, les scénaristes l’ont fait. Fini le réalisme du premier épisode. Nous suivons les aventures de RIPLEY et de ses nouveaux amis, dont la ravissante Winona RYDER, ce qui ne gâte rien. Bon, les séquences spectaculaires se succèdent dont une évasion d’un Alien sympathique, le laboratoire contenant les prototypes de Ripley, le combat aquatique et le combat final entre Ripley et sa « fille » un sympathique monstre qu’elle évacuera, toute en pleurs, dans l’espace par un petit trou qu’elle aura fait dans la carlingue. Manque un peu d’imagination. Et le Alien final n’est pas très réussi. Bref, le public Français démontre sa joie de voir un épisode de cette mythique saga réalisé par un Français. Cet enthousiasme est quelque peu douché par les résultats du Box Office Américain qui sont très décevants. Encore une fois, c’est l’Europe qui va rentabiliser le film, dont la France, qui sans aucune surprise réserve le meilleur accueil à cet épisode en explosant le record de la première semaine de la série. Pourtant, la fin est relativement ouverte. Un nouvel épisode sera-t-il tourné malgré son échec aux USA, Sigourney WEAVER qui s’en est mis plein les poches avec ce nouvel épisode sera-t-elle de la partie ? EN fait la franchise va prendre un tournant quelque peu inattendu…    

     

    ENTREES France

     

    2 669 523

     

    ENTREES France détail

     

    1ère semaine  n°1

    2ème semaine n°1

    3ème semaine n°3

    4ème semaine n°5

     

     

     

    1 125 755(507)

    618 127(506)

    358 060(499)

    191 828(451)

     

     

     

    ENTREES Paris

     

     

    584 655

     

    ENTREES Paris

     

    1ère semaine  n°1

    2ème semaine n°1

    3ème semaine n°4

    4ème semaine n°7

    5ème semaine n°12

     

     

     

    272 751(53)

    139 724(53)

    73 711(46)

    40 067(36)

    19 948

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    9

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    53

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    5 146

    1er JOUR Paris

    42 517

    Budget

    70 M$

    (95 M$ 2008)

    Recettes US

    (n°2 semaine de sortie)

    47.8 M$

    (86 M$ 2008)

    Recettes mondiales

     

    161.3 M$

    (250 M$ 2008)

     

    BOX OFFICE ANNUEL USA

    N° 45

    BOX OFFICE ANNUEL France

    N° 22

    BOX OFFICE ANNUEL Italie

    N° 34

    BOX OFFICE Allemagne – 1 911 265 entrées

    N°23

    BOX OFFICE Espagne – 1 568 687 entrées

     

    BOX OFFICE Pays Bas -  136 410 entrées

    N°40

    COTE DU SUCCES

    * *

    « ALIEN VS PREDATOR BOX OFFICETERMINATOR - BOX OFFICE JAMES CAMERON 1985 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :