• A PIED A CHEVAL ET EN VOITURE - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1957

     

    A PIED A CHEVAL ET EN VOITURE

     

    11 SEPTEMBRE 1957

     

     

    A PIED A CHEVAL ET EN VOITURE - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1957

     

     

    • Réalisation : Maurice Delbez
    • Scénario : Jacques Antoine, Serge de Boissac
    • Adaptation : Jean-Jacques Vital, Serge de Boissac
    • Dialogues : Serge de Boissac et Noël-Noël
    • Assistant réalisateur : Pierre Granier-Deferre
    • Images : André Germain
    • Musique : Paul Misraki (éditions : Impéria)
    • Production : Régina Films, Simoja, Pierre O'Connel, Arys Nissotti, Cino Del Duca, Les Films Jean-Jacques Vital
    • Distribution : Cinédis
    • Tournage du 9 mai au 2 juillet 1957 dans les studios Eclair d'Épinay sur Seine
    • Pellicule 35 mm, noir et blanc
    • Enregistrement Westrex, laboratoire Eclair
    • Durée : 87 minutes
    • Genre : Comédie
    • Noël-Noël : Léon Martin, comptable dans une entreprise de pompes funèbres
    • Denise Grey : Marguerite Martin, la femme de Léon
    • Sophie Daumier : Mireille Martin, la fille de Léon et Marguerite
    • Darry Cowl : Hubert, le vendeur chez le concessionnaire de voitures d'occasions
    • Jean-Paul Belmondo : Venin
    • Jean Tissier : Le vendeur au Salon de l'Automobile
    • Noël Roquevert : Mr Guillard, ex-commandant à la retraite

     

    Au coeur de Paris, une petite place qui semble avoir échappé à la maladie du siècle : l'automobile. Deux amis, Léon Martin et le commandant Guillard, se sont jurés de rester les deux derniers piétons du monde. Mais Mireille, la fille de Léon Martin, est tombée amoureuse de Paule de Granlieu, un camarade de la Faculté. On parle mariage, et un seul obstacle se dresse dans la perspective heureuse des jeunes gens : l'accueil que réservera la riche et aristocratique famille de Granlieu au pauvre roturier Léon Martin. Celui-ci, conscient de ce qu'il croit être une infériorité et apprenant que la présentation officielle doit avoir lieu au cours d'une partie de chasse, estime nécessaire de faire tous les sacrifices pour tenir convenablement son rang. Assez facilement, il réussira à se faire prêter l'équipement classique du parfait Nemrod ; reste un dernier obstacle : le véhicule permettant à la famille Martin de faire son arrivée au château des Granlieu. Balayant tous ses principes, Léon Martin décide d'acheter une automobile. S'il échappe de justesse au bagout des vendeurs du Salon de l'Automobile, il ne résiste pas aux arguments convaincants d'un revendeur d'occasion qui lui place un invraisemblable « tacot ». Arrivé au château, les ennuis commencent et Léon Martin accumule les impairs et les gaffes. L'aventure tourne à la catastrophe et notre brave petit Français moyen finit par trouver le cran de reconnaître ce qu'il est réellement : un honnête homme, courageux et travailleur, tel qu'il en existe des millions dans le pays. Conquis par cette franchise à retardement, la famille de Granlieu n'hésite plus à donner son consentement au mariage de Paul avec Mireille.

     

     *********************************************************

    A sa sortie du Conservatoire, Jean-Paul BELMONDO comme bien d'autres acteurs doit chercher du travail. Il y a le théâtre bien sûr où il obtient quelques engagements, mais il cherche aussi quelques figurations au cinéma friand de jeunes têtes pour jouer les enfants d'acteurs plus mûrs et établis, surtout dans cette époque modérément changeante pour la jeunesse française. Sa première participation dans "Les copains du dimanche" sera diffusée à la télévision.

    Son deuxième essai sera le bon, il intègre le casting de "A pied, à cheval et en voiture" une comédie avec Noël Noël.

    De l'après guerre jusqu'à la fin des années 50, Noël Noël fut une des plus grandes vedettes du cinéma avec quelques énormes succès au box office. On ne dit pas le mot "star" à l'époque, mais c'est de cet acabit. C'est l'acteur préféré des familles et surtout des parents et des petits enfants. Un acteur débonnaire qui joue souvent une personne du peuple.

    Si ces films dans les années 50 jouissent d'une belle côte publique, les scénarios de ses films sont souvent bon enfant, car ce sont des comédies dans la majorité des cas. Si la réalisation de ce film est soignée, on constate un budget fort correct, le scénario supervisé par l'acteur lui même est...disons...simpliste. En gros, un brave employé d'une entreprise de corbillards doit se rendre chez ses futurs beaux parents qui sont des aristocrates. Pour tenir son rang, lui qui est modeste, doit acheter une voiture. Toute l'intrigue est située autour de ce pitch.

    Il n'a pas loin à chercher pour découvrir que le film n'est en fait qu'une sorte de promotion de la voiture comme moteur social indispensable de l'époque. L'industrie de l'auto est fleurissante, et même la concierge de ce brave Léon MARTIN s'achète sa proche voiture, une 2 CV, si je m'abuse (je suis nul en automobile). Bref, des images du salon de l'auto font la promotion pour cette industrie.

    Bon que tirer de positif de ce film ? Le casting principal bien sûr avec un Noël Noël impeccable et une Denise GREY tout aussi professionnelle. Pas vraiment un couple de djeuns, mais bon, ce sont de bons acteurs. Et puis il y a leur jeune fille adorable jouée par Sophie DAUMIER. A 22 ans, le jeune actrice a déjà tourné dans deux films et il est difficile de reconnaitre derrière cette jeune fille de bonne famille l'alter égo acidulé de Guy BEDOS. Mais dès qu'elle sourit il n y a pas d'erreur. Le rôle est ce qu'il est mais elle aura autour d'elle quelques étudiants de la fac de médecine, dont les jeunes Jean-Pierre CASSEL et Jean- Paul BELMONDO. Petites apparitions pour les deux acteurs qui se font remarquer par leur joie de jouer. BELMONDO, 23 ans au compteur, dégage déjà un très beau capital sympathie et sa voix est bien là, ainsi que sa gestuelle. Les deux étudiants tente de séduire la jeune Mireille MARTIN, dont le cœur est déjà pris par un des jeunes bourgeois de la fac.

    Nous reverrons les deux acteurs lorsqu'ils proposeront à Monsieur Martin de faire le commercial pour vendre des sonotones électroniques afin qu'il trouve un budget pour s'acheter une voiture. Une scène où l'abattage des deux acteurs est efficace. Pour l'anecdote, les deux acteurs ont mis une belle pagaille sur le plateau surtout que leur entente avec Sophie DAUMIER fut excellente. On le sait BELMONDO fut un grand ami de Guy BEDOS et de Sophie DAUMIER. On reverra BELMONDO dans la scène finale du film lors du mariage dans le métro parisien.

    Donc une courte apparition de l'acteur, mais bien exposé et mis en valeur, de quoi le faire repérer par d'autres réalisateurs car il ne manque pas de charisme.

    Quelques scènes sont sympathiques dans le film. Monsieur et Madame Martin semblent bien décontenancés quand il rencontre le fiancé de leur fille dans un club parisien branché. il y a du jazz et de la musique de zazou, diantre, quel choc des cultures.

    La meilleure scène est due une fois n'est pas coutume par la rencontre entre Darry COWL et Noël Noël. Darry COWL est le jeune comique qui figure à peu près dans toutes les comédies de l' Hexagone. Une présence presque obligatoire tant les talents d'improvisation de l'acteur sont connus. Ici, il campe un vendeur de voitures incapable, qui va se faire virer par son patron, à moins qu'il ne vende une voiture invendable dans la journée. Et ça tombe bien, il va vendre la voiture à Monsieur Martin. Les dialogues sont fort sympathiques.

    Le reste s'étire lentement. Signalons une course  poursuite destinée à remplir le film, puis une longue rencontre entre les deux familles, durant la partie de chasse, où Monsieur Martin est bien sûr accoutré d'une tenue un peu décalée.

    L'autre point fort du film est de proposer de formidables vues de Paris sous toutes les coutures y compris le métropolitain. Un formidable documentaire sur le Paris de 1957. Rien que pour cela le film vaut le coup d'œil.

    La comédie prend la tête haut la main du box office hebdomadaire parisien avec une moyenne par salles très copieuse. Durant ses 4 semaines d'exclusivité le film va attirer pas moins de 266 000 spectateurs avant de poursuivre une brillante carrière dans les quartiers où il terminera millionnaire avec sa banlieue. En France, le score est massif avec pas moins de 3.5 millions d'entrées, un magnifique rapport qualité prix. Encore un gros succès pour un Noël Noël impérial.

    Une suite sera mise en route, mais qui connaitra moins de succès en 1958 avec "A pied, à cheval et en Spoutnik" qui comprendra à peu près le même casting.

    En tout cas le succès du film a permis au jeune BELMONDO de bénéficier d'une bonne vitrine pour sa carrière.                      

     

     

    CATEGORIE

    RANG

    NOMBRE

    SALLES

    ENTREES FRANCE

     

    3 483 954

     

           

    ENTREES PARIS

     

    749 513

     

    Exclusivités

     

     

     

    1ère semaine

    1

    83 725

    3

    2ème semaine

    1

    69 721

    3

    3ème semaine

    1

    61 083

    3

    4ème semaine

    1

    52 458

    3

    Nombre de semaines Paris

     

    4

     

    Moyenne salles Paris 1ère sem

     

    27 908

     

    Cote du succès

     

    * * * *

     

     

     

    NOEL NOEL - A PIED A CHEVAL ET EN VOITURE

     

    JEAN PAUL BELMONDO A PIED A  CHEVAL ET EN VOITURE

     

    vlcsnap-2012-02-07-00h11m29s224.png

     

    JEAN PIERRE CASSEL - JEAN PAUL BELMONDO - A PIED A CHEVAL ET EN VOITURE

     

    vlcsnap-2012-02-07-00h12m30s61.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-00h14m04s235.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-00h15m06s66.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-00h23m36s68.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-00h23m57s22.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h18m40s84.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h19m46s234.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h23m04s162.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h24m35s50.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h25m39s180.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h26m27s147.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h26m41s31.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h27m24s204.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h28m47s9.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h29m20s89.png

     

    vlcsnap-2012-02-07-01h29m32s206.png

     

     

    AFFICHE ESPAGNOLE

     

     

     

    A-PIED-A-CHEVAL.jpg

     

     

     

    ...

     

     

    .

    « SOIS BELLE ET TAIS TOI - JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE 1958JEAN PAUL BELMONDO BOX OFFICE »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :