• A COEUR JOIE - BOX OFFICE JEAN ROCHEFORT 1967

     

    A CŒUR JOIE

     

      7 JUIN 1967

     

     

      A-COEUR-JOIE.jpg

    Réalisation

    Serge Bourguignon

    Scénario

    Vahé Katcha

    Dialogues

    Pascal Jardin

    Directeur de la photographie

    Edmond Séchan

    Musique

    Michel Magne

    Production

    Les Films du Quadrangle

    Distribution

    COMACICO

    Durée

    110 minutes

    Tournage

    5/09/66 - 7/12/66

    Cécile

    Brigitte BARDOT

    Vincent

    Laurent TERZIEFF

    Philippe

    Jean ROCHEFORT

    L’assistant de Dickinson

    Murray HEAD

     

     

    Cécile, une cover-girl, est mariée à Philippe, éditeur. Un soir de 14 juillet, elle fait la rencontre-éclair de Vincent, jeune géologue, qui est fasciné par sa beauté, mais se perd aussitôt dans la foule. Cécile est une sorte de Madame Bovary de 1967, in-satisfaite, inquiète, pleine de vagues désirs qui lui cachent le bonheur tranquille qu'elle connaît avec son mari. Aussi accepte-t-elle avec enthousiasme d'aller à Londres pour faire des photos. Sur les bords de la Tamise, elle retrouve Vincent, son admirateur d'un soir, qui ne la quitte plus d'une semelle. Entraînée par sa fantaisie et son sens de l'insolite, elle l'accompagne en Ecosse, où un vieux lord leur prête son château en ruines. Ce seront trois jours de passion et de déchirements, tels que pouvait en rêver Cécile-Bovary. Mais il faut rentrer à Londres. Philippe, au télé-phone, apprend de la bouche même de sa femme sa trahison. Il décide de prendre le premier avion pour venir la chercher. Vincent propose alors à Cécile de s'enfuir avec lui. Comme il ne veut pas lui forcer la main, il l'attendra à l'aérodrome. Si elle ne vient pas, il partira seul. Cécile, partagée entre son affection pour Philippe et sa passion pour Vincent, hésite, tergiverse, se décide enfin. Mais lorsqu'elle arrivera à l'aérodrome, l'avion de Vincent décollera sous ses yeux.

     ************************************************

    Brigitte BARDOT fait une longue pause, et mis à part une apparition dans "Masculin féminin" elle ne présente pas de  film en 1966. A la vitesse où les goûts du public évoluent, ce n'est peut être pas une excellente idée une aussi longue attente après le succès de "Viva Maria".

    Marié depuis peu avec Gunter SACHS, l'actrice fait partie de la jet set et coule une existence dorée. Idôle mondiale, elle mène une vie libre, ponctuée de rencontres, d'aventures. La France va vivre la culture pop, l'arrivée prochaine des  hippies inspiré de la culture américaine, et le psychadélisme avec les disques des Beatles et des Stones. Une bien belle période qui va se ressentir dans le film.

    Elle va s'investir en coproduisant le film et en participant aux dialogues. En 1966, le film "Galia" avec Mireille DARC a été un gros succès propulsant l'actrice en tête d'affiche. BARDOT a loupé le coche , peut  être est-ce la raison qui la fait travailler avec Vahé KATCHA scénariste de "Galia". L'inévitable Pascal JARDIN réalise les dialogues, et Serge BOURGUIGNON qui a obtenu l'Oscar du meilleur film étranger avec "Les dimanches de Ville d'Avray" est à la caméra. Dire que l'on ne reconnait pas le réalisateur est un doux euphémisme.

    Doté d'un très solide budget pour l'époque de 7 millions de francs, le film est touné à la fin de l'été 1966 alors que "Un homme et une femme" vient de cartonner sur les écrans français et internationaux, ce film va explorer l'histoire d'un couple qui va se découvrir une passion sur fond de Grande Bretagne et d'un Londres pétillant de couleurs. Pas vraiment la description d'un couple de prolos comme dans les films de GABIN des années 50, c'est avec peu d'intérêt que nous suivons l'aventure sentimentale de cette cover girl à succès et de Vincent joué par un Laurent TERZIEFF vaguement inspiré. Entre des paysages magnifiques et des habitants de la Grande Bretagne sortis d'un épisode d"'Amicalement vôtre" nous assistons à quelques petits jeux érotiques du couple (allusion discrète au fétichisme des pieds, un brin de bondage...). Au moment des choix, Cécile perd Laurent dont l'avion s'envole vers d'autres cieux... Bref, pas grand chose à se mettre sous la dent. Claude LELOUCH a lancé la mode des films de rencontres avec "Un homme et une femme" et d'autres réalisateurs s'engouffrent dans la brêche, y compris LELOUCH lui même avec "Vivre pour vivre" et "un homme qui me plait"....

    Difficile de reconnaître le talent de Serge BOURGUIGNON, auteur qui a peut être tout dit dans "Les dimanches de Ville d'Avray". C'est un film surfait qui  satisfait l'admirateur de Brigitte BARDOT qui apparait superbe et est omniprésente à l'écran. Un film de fans comblés de voir la belle à l'écran aussi craquante.

    Cassé par la critique, le film sort dans l'indifférence générale. C'est le premier échec pour Brigitte BARDOT, ce qui prouve qu'une star sans bon film, ne suffit pas à attirer les spectateurs dans les salles. Il faudra réagir pour remonter au box office, la concurrence n'a pas les pieds dans le même sabot. Pour Laurent TERZIEFF force est de constater qu'il n'a jamais possédé de réel talents pour attirer les spectateurs dans les salles. Ce qui n'enlève rien à son talent, d'acteur, les voies du box office étant souvent impénétrables.        

     

     

    ENTREES France

     

    691 609

     

     

    Total ENTREES Paris

     

     

    164 571

     

    ENTREES PARIS  exclusivité

    121 377

    ENTREES Paris

     

    1ère semaine  n°2

    2ème semaine n°7

    3ème semaine n°10

     

     

     

     

    35 790

    19 669

    12 573

     

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    12

    NOMBRE DE SALLES  Paris semaine de sortie

    6

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    5 965

    COTE DU SUCCES

    *

     

     

    A COEUR JOIE TRAILER AMERICAIN EN VERSION ANGLAISE

     

     

    A COEUR JOIE EXTRAIT

     

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

    BRIGITTE BARDOT - A COEUR JOIE   - 1967

     

     

    POCHETTE DISQUE A COEUR JOIE

     

    A-COEUR-JOIE-DISQUE.jpg

     

     

    « LES FEUX DE LA CHANDELEUR - BOX OFFICE JEAN ROCHEFORT 1972LES TRIBULATIONS D'UN CHINOIS EN CHINE - BOX OFFICE JEAN ROCHEFORT 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :