• 13 A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

    TREIZE A TABLE
    28 DECEMBRE 1955 (Marseille)

    29 FEVRIER 1956 (Paris)

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955


     

     

    • Réalisation : André Hunebelle
    • Scénario : Jean Halain d'après la pièce éponyme de Marc-Gilbert Sauvajon
    • Photographie : Paul Cotteret
    • Musique : Jean Marion
    • Production : André Hunebelle, Pierre Cabaud, Adrien Remaugé, René Thévenet
    • Sociétés de production : Safia, Contact Organisation, Pathé Films
    • Société de distribution : Pathé Consortium Cinéma
    • Format : Noir et blanc — 35 mm — 1,37:1 - Son Mono
    • Micheline Presle : Madeleine Villardier
    • Fernand Gravey : Antoine Villardier
    • Mischa Auer : Badabof
    • Jean Brochard : Docteur Pelourzat
    • Germaine Montero : Consuelo Koukouwski
    • Max Révol : Frédéric
    • Annie Girardot : Véronique Chambon

     

    Pour le réveillon de Noël, Madeleine VILLARDIER et son mari Antoine ont invité des amis. Une invitée supplémentaire, Miss Priscilla WOOD, fait qu’ils seront treize à table. Madeleine fait tout ce qu’elle peut pour augmenter ou diminuer le nombre des convives. Mais c’est un véritable chassé-croisé, compliqué par l’arrivée de Dolores, une pseudo romancière Sud-Américaine venue là pour se venger d’Antoine.Celui-ci, aujourd’hui tranquille et pantouflard, aurait été vingt ans auparavant le libérateur de la petite République de Santa-Rosalinda,un véritable héros national. Dolores ne peut pardonner au « caballero » de l’avoir abandonnée. Madeleine par contre croit aux explications timidement avancées par Antoine. Dolorès repart donc, avec sa bombe et son révolver. Tout va bien, il ne reste plus que douze invités. Mais la bombe explose et détruit la voiture de Dolorès, qui réapparaît. Rien à faire :il faudra donc être treize à table. Mais Madeleine s’en moque maintenant, avec un mari comme Antoine, « el caballero », elle n’a vraiment rien à craindre.

    ************************************

    Premier rôle au cinéma pour Annie GIRARDOT et elle est en terrain connu puisqu'il s'agit d'une adaptation d'une pièce de théâtre. Et cela se voit. Déjà lorsqu'on constate que c'est André HUNEBELLE qui officie à la réalisation et son fils Jean HALAIN qui adapte cette pièce au cinéma on se doute qu'on aura pas un chef d'oeuvre du 7ème art devant les yeux.

    Alors oui, cette adaptation n'échappe pas au piège de l'adaptation filmée. Le sujet du film est pour le moins simpliste. Un couple de gros bourgeois ( pavillon loft de 350m²  style Neuilly, domestiques à foison ) prépare son réveillon en toute simplicité. Malheureusement au dernier moment la bourgeoise s'aperçoit qu'ils seront 13 à table et fait tout pour échapper à cette superstition. Résultat le film n'est prétexte qu'à la sortie ou à l'entrée de nouveaux personnages ce qui fait varier le chiffre des invités de 12 à 14 selon les situations, pour fatalement retomber a 13 convives.

    Comme cette faible intrigue ne suffit pas à remplir le film, une sous intrigue bien indigeste implique le bourgeois et une romancière Sud Américaine. 

    Pour tenter de faire passer cette soupe bien fade, HUNEBELLE qui ne se foule pas la rate fait appel a deux grands acteurs pour meubler de dialogues insipides ce triste moment. Dans le rôle de  Madeleine la bourgeoise de service, Micheline PRESLE toujours aussi pimpante et adorable fait de son mieux pour sauver la baraque. Souriante, rigolote, bref c'est un des rares plaisirs du film. Dans le rôle du bourgeois Fernand GRAVEY assure tranquillement, une broutille pour untel professionnel.

    Annie GIRARDOT, toute blonde, n'a que 5 minutes de présence dans le film où elle joue le rôle d'une convive du film. Elle est la meilleure amie de Madeleine, et est déjà exhubérante dans le film. Pas un rôle marquant bien sûr, mais un premier rôle enface d'une actrice très confirmée.

    Le film est donc une comédie tout juste digeste, filmée de manière assez indigente par André HUNEBELLE qu'on peut préférer sur bien d'autres films. Heureusement il y a ses deux acteurs principaux qui sauvent les meubles. Le film marche convenablement sans faire d'étincelles, le score étant assez courant à l'époque. 

     

     

    ENTREES France TOUTES EXPLOITATIONS

     

    1 569 170

     

     

    ENTREES Paris 1ère exclusivité

     

     

    106 443

     

    ENTREES PARIS toutes exploitations

    377 889

    ENTREES Paris 1ère SEMAINE

    35 553

    NOMBRE DE SEMAINES PARIS

    4

    NOMBRE DE SALLES Paris semaine de sortie

    4

    Moyenne entrées par salles 1ère semaine

    8 888

    COTE DU SUCCES

    * *

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TREIZE A TABLE - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1955

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    .

    « CLINT EASTWOOD BOX OFFICEDECLIC ET DES CLAQUES - BOX OFFICE ANNIE GIRARDOT 1965 »
    Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :